Coeur

Le nouveau père

On a beaucoup parlé de nos hommes, qu’ils soient métrosexuels, post-modernes ou autre. Je voudrais aujourd’hui rendre hommage au nouveau père, en l’occurrence celui de mon fils.

Le nouveau pèrePar nouveau père, je ne veux pas seulement dire jeune papa, mais décire une nouvelle façon d’aborder la paternité. Evidemment, mon homme est un cas particulier, mais divers témoignages d’ami(e)s me poussent à imaginer qu’il n’est pas tout seul, et qu’une nouvelle vague d’hommes envahit la France.

Qu’est-ce que le nouveau père ? D’abord, le nouveau père veut un enfant, au moins autant que sa femme. Parfois c’est même lui qui doit vous convaincre, alors que vous êtes réticente à l’idée de bouleverser votre carrière, votre corps, bref votre vie. Quand les essais commencent, il fait les cent pas dans la salle de bains avec vous en guettant l’apparition de la deuxième ligne. Une fois les choses mises en route, il est aussi heureux que vous et se met en quatre pour faciliter votre vie de bidon qui gonfle. Il vous accompagne aux échographies, et va faire les magasins pour tester les soixante-douze modèles de poussettes. Il va à Carrouf sans vous (il faut vous reposer) et revient avec des bodys cromeugnons pour le bébé. Certes il a pris d’abord la taille naissance (trop petit), puis du 12 mois (“Je croyais qu’on allait avoir un gros bébé !”), mais c’est l’intention qui compte.

Il trouve que sa femme est magnifique enceinte, lui fait l’amour quand elle a envie et la laisse tranquille quand elle a la libido dans les chaussettes. Il vient visiter la maternité alors qu’il préfèrerait attendre au bistrot d’en face en fumant des cigares, et il se retient de demander si lui aussi pourrait avoir du gaz hilarant pendant l’accouchement. Il passe une demi-journée à s’entraîner à fixer le siège auto dans la voiture. Il fait patiemment la demi-douzaine d’aller-retour à la maternité (avec chargement et déchargement des trois valises qui contiennent le minimum vital pour survivre à 3 jours d’hôpital avec un nouveau-né) quand vous croyez accoucher mais qu’en fait non. Il renonce à appeler l’enfant Nouveau père Junior et se rallie au prénom que vous avez choisi.

Le jour J, il se fait broyer la main avec le sourire à chaque contraction, et vous masse les reins alors que vous attendez la péridurale. Il se demande à quoi il sert mais il reste stoïque sur sa petite chaise pendant des heures à attendre, sans demander toutes les cinq minutes si c’est bientôt fini. Il ne filme ni ne photographie l’accouchement (coefficient de glamour de la femme à ce moment-là : même Angelina Jolie fait penser à Raymonde Bidochon). Il ne se formalise pas que la moitié de l’hôpital (y compris un jeune interne avec un petit air du Dr Carter) soit venue admirer en long, en large et en travers l’intimité de son épouse. Il n’est pas tombé dans les pommes quand il a vu la quantité de sang que vous avez perdue.

Une fois le bébé arrivé, c’est lui qui va apprendre à le changer, le baigner, et faire les soins du cordon pendant que vous tentez de vous reposer (vous aurez tout le temps de vous y mettre). Certes il a mis le pyjama à l’envers et vous avez dû lui répéter trois fois qu’il y a dans le sac un savon spécial que vous avez choisi après avoir fait dix-sept pharmacies pour laver le bébé. Mais vous pouvez rester couchée, et ça, après trente heures de contractions, c’est très appréciable. L’inconvénient c’est qu’une légère angoisse vous étreint quand il part le soir et qu’elle ne vous quitte que lorsqu’il revient le matin.

Le nouveau père a décidé de combattre le baby blues à la racine. A la maternité, il vous apporte des croissants pour le petit déj ainsi que votre bouilloire et votre thé préféré, car comme par hasard votre bébé a toujours faim quand votre petit déjeuner arrive. Et vous n’êtes pas fan du Lipton Yellow froid. Il mange le steack bouilli fourni par l’hôpital et vous apporte les sushis dont vous rêvez depuis neuf mois. Il vous imprime tous les emails de félicitation que vous recevez et empêche les importuns de venir vous admirer en slip filet les seins à l’air (on vous a dit de faire sécher les crevasses).

A votre retour, vous trouvez l’appartement propre et les courses faites. Tous les jours, des jus de fruits frais vous attendent pour votre petit déjeuner, et il veille jalousement sur votre stock de chocolat (votre consommation habituelle a quadruplé). Il fait les cent pas dans l’appartement avec le bébé quand c’est la seule chose qui le calme. Il ne vous envoie pas dormir dans la chambre du bébé pour avoir des nuits tranquilles (après tout vous allaitez, il n’a pas grand chose à faire). Il prend son congé paternité pour s’occuper de vous et du bébé, ce qui vous évite de voir votre mère et/ou votre belle-mère s’installer chez vous.

Une fois que la routine s’installe, vous devenez un binôme de choc: prépare le biberon pendant que je lui donne les vitamines, je nettoie le matelas à langer pendant que tu le rhabilles, etc. La nuit, vous lui découvrez des trésors de patience avec un bébé qui détecte à la seconde si vous êtes debout ou assis, ou si vous tentez de le poser dans son lit, croyant naïvement qu’il s’est endormi. Certes, il est incapable de lui choisir une tenue pour la journée, se bat dix minutes avec la gigoteuse pour l’ouvrir ou la fermer, et dit n’avoir pas la moindre idée de quoi mettre dans le sac à langer (note: vous non plus vous n’avez pas le sac à langer inné, vous réfléchissez cinq minutes). Mais il connaît les horaires de repas du bébé, la nourriture à préparer, l’état de son érythème fessier et tous ces petits détails triviaux.

Il sait aussi que votre travail est important et emmène le bébé chez la nounou tous les matins pour que vous puissiez arriver à l’heure. C’est d’ailleurs la seule personne au monde à qui vous laissez votre bébé sans appréhension ni liste de trente pages de recommandations et instructions.

Oui, le nouveau père est votre alter ego parental. Grâce à lui, vous pouvez être la mère, l’amante (le nouveau père n’est rebuté ni par votre ventre qui pendouille ni par vos soutien-gorge d’allaitement) et la businesswoman sans avoir l’impression de cumuler sept jobs à plein temps.

Le nouveau père est arrivé, et je crois que toute les filles y ont droit. Exigez votre nouveau père (mais ne comptez pas sur le mien, je l’ai je le garde) !

46 Responses to “Le nouveau père”

  • Ohhh la chance lol ! Je crois que mon homme jeterait tout bébé qu’on mettrait dans ses bras (il en a peur, va comprendre).
    D’un autre coté il me fait peur ton article! sisi!! Bon j’ai que 20 ans hein, donc pas de bébé prévu of course ! Mais ton article montre aussi très bien le parcours du combattant que c’est, entre achats, contractions, seins à l’air et galère du sac à langer !

  • ça va te paraître hyper bateau comme réponse, mais pourtant c’est vrai : une fois qu’on est dedans c’est vraiment moins terrible que ça n’y paraît vu de loin. Et puis quand on voit son bébé, on oublie tout ça (ou presque). Moi aussi j’étais méga stressée par tout ça et s’occuper d’un enfant me semblait insurmontable, jusqu’au jour où j’ai voulu un bébé, là, au fond de mes tripes. Et à partir de ce moment-là, je n’entendais plus les jeunes parents “je n’ai pas dormi depuis 6 mois” “je n’ai pas pu m’asseoir pendant 3 semaines” et autres. Je voulais un bébé, point barre. Et je ne regrette rien, bien au contraire (même si ça n’est pas facile tous les jours). Tu verras, le jour où ça t’arrivera… D’ici-là tu as le temps de transformer ton homme en NP ;o)

  • Et même quand le nouveau père ne veut pas d’enfant et que celui ci arrive quand même malgré toutes les précautions prises, il assume et il assure! Je reconnais mon homme dans ta description du nouveau père ninouche, moi aussi je pars le coeur léger quand je lui laisse mon petit bout parce qu’il s’en occupe aussi bien que moi et qu’il se sent à sa place dès qu’il l’a dans les bras. Je suis tombée sur un père en puissance qui s’ignorait… et c’est beau!

    Girlizounette, ne t’en fais pas, on a pas toutes des crevasses sur les seins… par contre des contractions oui ;-)

  • Jennyale je suis super contente pour toi. NP power !
    On peut éviter les contractions si on a une césarienne avant le déclenchement de l’accouchement. Mais je ne sais pas si cet avantage compense les inconvénients de l’opération ;o)

  • Ouaaaaahhhhhh! Bon ben moi j’ai 18 ans, j’suis en plein dans les études, mais fiou, dès que je me sentirai prête je me lancerai, je n’ai aucun doute là-dessus. Superbe témoignage, drôle et émouvant a la fois, tout de meme! Je trouve ça très mimi, surtout les grands combats avec les nouvelles technologies pour bébé!
    Je crois que mon amoureux sera un nouveau père extra, je le vois déjà au jour le jour dans sa façon de se comporter avec moi.

  • Je pense, en fait je reve que le mien soit comme ça, et je crois que oui, mais je crois aussi qu’on se sait jamais avant d’y etre…en tout cas garde le bien cet homme la, car je vois dans mon entourage des papas plutot foot que table a langer, plutot demerde toi, tu l’as voulu pas moi ! et ca c le genre papa qui fait vomir !!!!! Heureusement ils sont minoritaires, et des que bebe commence a marcher et parler ca evolue un peu….

  • @ Pepite2choco : oui il y en a des trucs à acheter pour le bébé ! m’enfin le plus drôle c’est de voir les grands-parents plantés devant le siège auto comme des canards qui auraient trouvé un fer à repasser…

    @ibulle : on ne peut pas savoir à l’avance, mais il y a des signes avant-coureurs. et c’est aussi à nous de les pousser à s’occuper du bébé, et à leur faire confiance. j’ai une amie qui a attendu 1 mois avant de laisser son mari porter le bébé, d’après elle il s’y prenait pas bien… forcément il ne l’aide pas beaucoup !

  • et oui, il y a des filles qui ont de la chance… moi j’ai eu tout l’inverse : se pavaner avec un bébé, oui, mais s’en occuper vraiment, non. Laisser la mère s’évanouir de fatigue ou, mal réveillée, s’assommer contre une poutre de la chambre, mais sans bruit, quoi merde, je dors… L’abandonner à la maternité pour aller picoler avec ses potes, raconter à tout le monde qu’on fait copieusement pici et caca pendant l’accouchement et qu’on a le ventre flasque… Bref, rien que du bonheur !
    Donc ton article me fait un pincement au coeur, je l’avoue… mais sincèrement, tant mieux pour toi, c’est ainsi que l’on devrait faire les bébés…

  • @Isadel : Ton ex était un con, toi tu es une maman formidable! Tes bouts de chous peuvent etre très fiers de toi!

  • Moi je suis en admiration totale devant celles qui élèvent leur(s) enfant(s) seules ou mal accompagnées. Déjà à deux c’est pas évident, alors seule… Evidemment, on est bien obligé de faire comme on peut avec ce qu’on a, mais chapeau bas ! isadel j’espère que tu trouveras aussi ton nouveau père, si ce n’est déjà fait.

  • @ninouche : j’ai déjà laissé tomber le MPMM (mauvais père, mauvais mari) ! mais je n’aurai plus d’enfants, même avec le nouveau (pourtant bcp + jeune que moi), donc c’est réglé, j’en ai deux, ca suffit !! Et puis bon, ça a été dur mais ils grandissent, malgré tout, et les douleurs s’estompent (un peu…) ! merci en tt cas… et toi, avance tranquille, comme tu le fais, je vois que, même quand le NP n’est pas parfait, tu sais ne pas le plomber et c’est essentiel dans le couple…
    @pépite : trop mimi…

  • Isadel! c’est quand que tu nous écris un article sur la rencontre vec le facteur!!

  • Coucou à toutes celles avec qui je n’ai pas encore parlé!
    Je viens de lire l’article et vos commentaires, et pour ajouter ma contribution, mon homme à moi est un de ses nouveau père… A tel point que, quelque fois, je me demande si moi, je ne suis pas une nouvelle mére…
    En tout cas, je suis moins maternel que ma mére…
    Mais au moins, le pére de ma fille à sa place dans l’équilibre familiale.
    Quand j’étais petite, mon pére et moi n’avons commencé à communiquer ensemble que quand j’ai été capable d’aller vers lui…En attendant, ma mére a plutot fait écran…
    Donc, au, final, je préfére être comme je suis, je préfére que mon chéri soit une personne aussi importante que moi dans la vie de ma fille… C’est bcp plus équilibrant pour tout le monde!

  • ah, le retour du bébé avec le pyjama à l’envers quand tu es en train de te faire recoudre le minou… un grand moment de rigolade ! ce n’est pas seulement de nouveaux pères dont tu parles dans ton article, mais aussi de nouveaux maris (ou de nouveaux hommes). mais c’est vrai que les hommes ont désormais beaucoup envie de participer de manière plus active à la vie de leurs petits. le mien s’occupe beaucoup de nos filles mais je l’ai aussi incité à être présent dès le début de ma première grossesse parce que je sentais bien que ce n’était pas évident pour lui parce qu’il n’avait pas du tout été élevé dans cet esprit-là. maintenant, j’adore quand ma plus jeune fille exige que ce soit son papa qui lui change sa couche…

  • A ce propos les filles, les hommes ont droit a un congé paternité aujourd’hui?

  • Oui!! Mais moins long que les femmes je crois? Il me semble aussi que c’est soit l’un soit l’autre. Mais je suis pas experte, à vérifier.

  • Les hommes devraient avoir le meme congé de paternité que les femmes! C’est dégueulasse ça!!

  • @isadel : j’espère que tu as pu trouver un nouvel équilibre familial avec le facteur.

    @Romana_M : moi j’ai aussi insisté auprès du papa pour qu’il prenne son congé paternité pour mon retour de la maternité et qu’il soit tout de suite “dans le bain”. Et il a déjà une super relation avec son fils (5 mois !)

    @zinzolina : et pourtant il y a des foutus pieds sur ces pyjamas pour indiquer le sens !

    @Pepite2choco et girlizounette: il y a un congé naissance de 3 jours à prendre.. au moment de la naissance, puis un congé paternité qui correspond + ou – à 2 semaines à prendre dans les 3 mois après la naissance. Ils peuvent aussi prendre un congé parental. Pour l’égalité père/mère, il faut pas oublier qu’il y a que la mère qui accouche et qui peut allaiter, d’où nécessité d’un repos plus long pour s’en remettre !

  • @Ninouche : Bien sur… Mais que fait-on du choc émotionnel de ces pauvres petits papas? Non je pense juste que ce serait bien pour etre “dans le bain comme tu dis”

  • @Pepite2choco : en même temps après 2-3 semaines ils sont pas fâchés de retourner glander tranquille au boulot…

  • Pour aller dans le sens de Ninouche, c’est vrai que les femmes ont besoin d’un peu plus de tps que les homme, car un accouchement,c ‘est pas une partie de plaisir…c’est même sportif !
    Moi j’avais entre 8 et 9 de tension le premier mois de la vie de ma fille… et pi après ça c’est un peu amélioré mais bon, j’suis restée crevée pendant pas mal de temps. Pourtant, bien que déclanché, j’ai eu un accouchement dit “normal”…J’ose même pas imaginé les autres femmes qui ont complications et autres…
    Et si on m’avais remise au boulot, j’pense qu’au bout de 2 semaine, j’aurais fait un retour à la case départ : hopital !

  • C’est vrai que mon homme disait que aller o boulot c t + reposant que de rester avec moi et la pte à la maison…

  • @ninouche. oui, il y a les pieds mais comme les hommes n’ont, a priori, jamais joué à habiller des poupées étant petits, ils ont du mal à se faire à ces grenouillères incrustées de boutons pression dans tous les sens ! franchement, c’était super mignon (ça fait un peu con sur les photos de naissance mais bon, passons) parce que il m’a raconté par la suite avoir dit à la puéricultrice qu’il voulait tout faire tout seul… elle a dû bien se marrer la puéricultrice !

  • C’est trop chou! On dirait un petit élève consciencieux, maladroit mais très appliqué… Ces hommes nous réservent bien des surprises parfois!

  • C’est mignong tout plein. Ca doit être bien d’avoir un bébé et un homme à la maison, contrairement à celles qui ont 2 bébés ;)

  • @Girlizounette : Mdr! Moi j’ai peur de ça, que quand on se lancera avec mon amoureux je devienne la sorcière de service avec un papa poule qui apprendra toutes les betises possibles et inimaginables a ses bambins… Des gamins je vous dis!

  • @Romana_M : et puis c’est pas comme si la vie post-accouchement était reposante…

    @zinzolina : mdr !

    @Pepite2choco : voir son homme en père, c’est des surprises tous les jours ! (plutôt touchantes dans mon cas… dans ce sens un enfant fortifie incroyablement le couple)

    @girlizounette: une des recettes de base pour avoir un homme c’est de le traiter comme tel et de pas être sur son dos toutes les 5 minutes, à coups de fais comme-ci, fais pas ça (je dis ça, mais je suis sûre que tu t’en sors très bien avec le tien !). mais bon tu verrais la tête du mien devant les trains électriques et autres… ;o)

  • @Ninouche : je vois vos témoignages, a vous, maman – femmes – amantes – travailleuses, comme une belle leçon de vie… Vous parlez de vos enfants,de votre vie de famille avec une beauté déconcertante. Vous ne vous extasiez pas sur le premier rot, le premier mot… C’est bizarre, je saurai pas comment expliquer! Vous etes toutes des mamans incroyables, respectueuses de celles qui n’ont pas d’enfants, et en même temps vos histoires me confortent dans mon choix d’avoir des enfants plus tard! Merci a vous, je me marre bien en vous lisant… et je m’émeus tout seule aussi!

  • Ouh la la, c’est moi qui suis émue là ! Enfin je te rassure, évidemment qu’on passe notre vie à s’extasier sur la moindre goutte de bave et sur le 1er rot (surtout à 4h du mat’ : “mais tu vas le faire ce p… de rot que je puisse aller me recoucher” ;D)
    Juste je me vois pas trop écrire un article “Junior a fait caca”…

  • MDRRR!! Merci!! C’est pas que ça m’intéresse pas hein? Mais… ^^
    Non sérieusement, ton article était très réussi j’ai trouvé ça très tendre et très drole, justement dosé!

  • @Ninouche : moi, on m’avait dit que le bébé devait roter dans les 4 à 5 mn post-tétée… et j’avoue que a nuit, j’avais l’oeil sur la montre : 4,3,2,1 rototot ou pas, au pieu le monstre. Parfois je l’avais à peine posée que je l’entendais, enfin, ce rot tant attendu, j’avais un peu honte ;-)
    PS : et moi, ma pupuce, ma princesse, si jolie, rotait comme un camionneur ! imprssionnant !!!!

  • coucou moi c’est plutôt l’inverse un trop bon père, j’ai un peu honte de la ramener d’ailleurs…. faut dire qu’il est éducateur en crèche… alors. Quand notre fille était bébé, il lui arrivait de l’entendre pleurer alors que je dormais sur mes deux oreilles. Et le week-end il l’accompagne au square le matin pour que je fasse la grasse mat…

  • @Plum : et bien profite, vraiment, de ta chance !!! C’est aussi ce que je dis à ma copine séparée dont l’ex, genti comme tout, est resté même seul, un vrai bon père, sur lequel elle peut compter. C’est énorme…

  • @pepite: ouh la c’est gentil, je rougis… vais me cacher…

    @isadel : moi on m’avait dit 15 minutes, bououh snif. mais même s’il s’était endormi sur moi, s’il n’avait pas fait son rot il aimait pas du tout que je le recouche. grmbl.

    @plum: moi parfois quand mon mec est trop parfait (genre il a fait tout le ménage pendant que je glandais) je culpabilise… chacune sa croix ;D

  • Et bien moi mesdames, sachez que j’étais un bébé tout ce qu’il y a de plus parfait! J’étais mignone comme tout, un poil rebelle avec ma petite crête de punk 100% NATURELLE, et aussi, j’étais tellement discrète que parfois mes parents venaient voir si j’étais pas morte! Si si c’est vrai! Je vous rassure, cette sagesse m’est passée et j’ai explosé mon quota verbal depuis, je blablate autant que je ne gazouillais pas a cette époque… Ah lala, c’était la belle vie, personne me demandait de la fermer!

  • TAIS TOI !!!
    nan, j’rigole ! mais bon, je dois filer… des bises titepépite…
    @Ninouche : 15 mn ! L’horreur ;-) heureusement que je ne le savais pas avant !!!!

  • Eh les filles, figurez-vous qu’hier soir le NP m’a offert des sublimes boucles d’oreille en diamant comme cadeau de naissance !! Le jour où je chante ses louanges, c’est pas incroyablement merveilleux ça ?

  • Rhooooooooooooooooooooooooooooo chanceuse!!! C’est vraiment trop mignon… c’est craquant!!

  • Oui je suis toute fofolle ! Du coup je regrette presque de faire du télétravail et de ne pas pouvoir me pavaner avec devant mes collègues ;o)

  • Ma pauvre!! Invite le a diner hihi! Bébé chez les grands parents et une soirée en amoureux! Tu pourras te faire toute belle et mettre tes sublimes boucles d’oreilles!

  • Il est super ton article j’adore !!!! Je pense qu’il est très représentatif du nouveau père effectivement !!

    Tu m’as fait mourir de rires en tous cas !!!

    J’ai hate de voir quel père sera mon chéri … nous essayons de faire un bébé en ce moment et je le trouve déjà très conciliant dès que je suis en ovulation et que je lui prends le chou pour qu’on fasse des calins lol !!!!

  • Merci ! Je croise les doigts pour toi en attendant… Et ne t’inquiète pas les hommes sont généralement très conciliants quand il s’agit de faire des câlins !

  • C’est un tres bel hommage! Et je reconnais la mon cusin qui vient d’etre pere il y a 5 mois, C’est tres touchant.

  • Avatar of kim
    kim

    Super article et tellement vrai ! le mien est comme ça aussi, c’est épatant de découvrir nos boyfriends “papas”, le mien se débrouille très bien, et quand je veux sortir le soir “entre copines” il me dit d’en profiter et de rattraper le temps perdu ( car à la fin de ma grossesse je ne sortais plus )
    PS : pour le rot, j’ai lu qu’il faut attendre 20 minutes !!!( donc pour le biberon de 2 heures du mat’, 20 minutes à attendre c’est trop long.)

  • Merci ! moi je dois dire que quand je vois mon mari en père, je l’aime encore plus. ça va paraître gnangnan mais dans notre cas le bébé a renforcé notre amoûûûûr ;o)
    (le secret pour le rot qui vient pas : recoucher le bébé sur le ventre. c’est maaaaaal mais ça marche)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>