Témoignages

Pourquoi les hommes ne me draguent pas?

drague

Je suis une fainéante. Une grosse fainéante. Qui ne drague pas. Non parce que j’ai pas que ça à foutre. Parce que je passe 2 heures de ma semaine à m’occuper de mes cheveux, 15 minutes par jour à me maquiller, 10 minutes à rester tous les matins toute nue devant ma penderie à réfléchir à ce que je vais mettre dans la journée, un weekend par mois à aller faire du shopping, claquer mon argent en chaussures, strings, porte-jarretelles, bas, robes, pantalons.

drague

(cc) Sooper Tramp

En plus de ça, j’ai des problèmes de dos à force de marcher avec des talons hauts, j’ai attrapé des mycoses à force de porter des strings qui cisaillent la fouf’ en même temps que les fesses. Bref, m’occuper de mon look ça me coûte bonbon, en plus, le résultat est pas franchement fulgurant. Voilà mon seul argument qui me fait dire que merde, les hommes pourraient se bouger pour nous dragouiller un peu, au vu des efforts quotidiens réalisés pour leur plaire. Faites des concessions qu’ils nous disent, les psys en psychologie de couple.

En matière de drague, je remarque que les concessions sont unilatérales

On se fait belle pour aller courir le gueux, on roule du tambour, on plisse les yeux, on fait la moue boudeuse, on se lèche les lèvres, et après ? On va vous inviter boire un verre peut-être ? Je remarque aujourd’hui que les hommes veulent le beurre, l’argent du beurre et le cul de la fermière, les pauvres petites choses se disent qu’après tout, la parité doit se ressentir dans la drague mais c’est sans compter les efforts faits par les femmes pour leur plaire. Nous on veut aussi ressentir cette attention, cet intérêt qu’un homme nous porte quand il nous demande “ça te dirait de venir au restaurant avec moi ? Je t’invite“. On a besoin de sentir qu’un mâle veut nous approprier.

C’est pour ça que je ne drague pas

Je veux que l’homme se manifeste, qu’il montre qu’il est là. C’est pas ringard de draguer et encore moins honteux pour un homme. J’ai remarqué que beaucoup d’hommes ne draguent pas par peur de l’échec, le fameux râteau qu’on s’est tous pris à un moment ou un autre de notre vie, qui nous a franchement fait chier à un moment donné mais qui maintenant nous fait bien rire. Comme dirait l’autre “ne rien risquer est un risque encore plus grand“. Il ne suffit pas de draguer pour savoir combien de numéros on est capable de mettre dans son répertoire et après s’en vanter auprès de ses potes boutonneux.

Non, la vraie drague est celle qui fait qu’après avoir étudié sa proie

On la ferre puis on l’emballe, comprenez ce que vous voudrez : pour certains, on la baise, pour d’autres, on l’épouse. Je sais que c’est pas si facile que ça, mais avec un peu de sens de l’observation, on peut sentir si l’on plaît ou si l’on plaît pas. Vous comprendrez donc qu’il faut étudier la personne et pas draguer tout ce qui a 2 ovaires, c’est rédhibitoire !

Personnellement, après l’épisode “Yougan” (l’Irlandais) à qui j’ai envoyé des signaux ultra flagrants, c’est limite si je ne me mettais pas à 4 pattes sous son bureau en mini-jupe pour ramasser mon tube de colle, qui avait malencontreusement glissé sous ses jambes, et qui n’a jamais bougé ses fesses de rugbyman pour venir me parler. Alors que je sentais quand même un petit regard de temps en temps… Et au final, avant de rentrer en France, je lui envoie un mail pour lui dire que c’est un bel homme. Il me répond “c’est dommage, tu aurais dû venir me parler, tu ne t’es jamais présentée“.

Enfin bon, il ne m’a même pas proposé de rencard. Pourquoi ne m’a-t il pas draguée? Remarque, peut-être qu’après tout il n’était pas intéressé. Le problème, c’est que ce genre de situation génère des phrases qu’on ne devrait pas dire “avec tous les efforts que j’ai faits, il aurait pu quand même me baiser ! Nan ?“.

Nous, ce qu’on veut, c’est du mec qui a des couilles et qui est encore capable de nous dire qu’on lui plaît tout simplement, sans faire de chichis, qui nous embrasse sans nous demander la permission, de l’amour XXL quoi.

A propos de l'auteur

xena

Laisser un commentaire