Astrologie & Voyance

La femme Balance : portrait astrologique de la femme Balance

femme Balance

Je connais une femme Balance, une femme, qui  avec  lances ou sans,  se bat… Mais avant toute chose, avant qu’elle ose, elle se balance avec méfiance, avec défiance. Pourtant, elle  avance… et même si elle ne le voit pas, même si pour elle, ce ne sont que de petits pas, elle prend de l’avance et  se devance à chaque fois. La vie lance souvent à cette femme balance des défis de la plus haute importance , dans le seul dessein de la forcer à se relever, à s’élever, à faire face à son destin, à refaire surface, à tracer son chemin !

La femme Balance sourit malgré les aléas de la vie

Pour découvrir qui est cette femme en réalité, il m’a fallu quelques années. Vous la verrez toujours sourire, rire, éclater de rire pour ne pas pleurer, crier, s’écrouler. Elle se cache toujours des regards pour ne jamais  être reconnue, alors qu’à bien des égards, elle mérite d’être connue…Vous l’aurez compris cette femme balance manque d’assurance pourtant je vous l’assure  , elle sait être incisive si la pression est trop vive. Si on l’agresse ou la presse de trop , ses canines, ses épines, ses crocs, elle les sort et pire encore, elle mord ! Elle a aussi pour qualité, la  sincérité et la franchise, si bien que si marchandise est bonne à jeter, il faut qu’elle le dise.

Il est vrai que  la maturité et le temps lui ont appris à mettre des gants. Mais ces derniers ressemblent plus à des mitaines qu’à des gants longs difficile alors, pour elle de mettre en quarantaine, ses exaspérations ! C’est pourquoi quand un évènement, un avènement, l’affecte, l’infecte, elle préfère se taire, se faire muette et jeter la clé aux oubliettes. Si les pieds de cette femme balance sont bien à la terre, sa tête est aux airs, aux étoiles, aux voiles, aux lumières : elle pense sa vie telle une romance : elle la veut belle, sentinelle, précieuse, heureuse,  spéciale, originale.

La femme Balance est entière, elle ne fait jamais rien à moitié

Elle a tissé, elle a lissé pour elle, une toile de soie, un voile de taffetas, une  confection en cachemire, une protection contre ses vampires. Puis elle y a rajouté  des roses, des pensées, des proses, des versés , le tout parfumé d’amour :  d’amour de mari, d’ amis … d’amour d’ enfants, de ses enfants … d’amour de père, de mère… d’ amour feu, d’amour flamme, d’ amour fou,  d’amour d’âme…- sœur, ou  frère,… d’ amour à faire ! Cette dernière est aussi  une femme entière.  Quand elle vous ouvre son cœur, vous l’ offre avec honneur, elle ne le fait jamais à moitié au risque  d’être blessée, brisée, fracassée.

Si par malheur cela devait arriver, sans heurts, vous verrez la femme Balance se retirer, se mettre en retrait, pour se panser , se réparer. Pour pardonner, elle a besoin de temps : de temps pour comprendre, de temps pour réapprendre , pour se défendre, pour ne plus se méprendre…Sa couleur est sans doute le vert, le vert de la nature, de la pâture, le vert de la femme mûre,  mature ;  le vert de l’espérance, de la patience ; le vert du vermouth, le verre de l’amitié , de la fête, de la gaité, des paillettes ;  le vert pastel de la tendresse, le vair pantoufles de vraies princesses  ou encore les faux vers à la Prévert pareils aux  vers des vrais « je t’aime ». Dans les poèmes, rien ne sert de rimer si ce n’est pas pour être vrai !

A propos de l'auteur

smile

Laisser un commentaire