Cinéma Culture

Vair, la définition des pantoufles de la princesse Cendrillon

pantoufles de vair cendrillon

Vous pensez que je me trompe d’orthographe et que je souhaite plutôt te parler des pantoufles de verre de Cendrillon et non des pantoufles de vair ? Et bien, détrompe-toi, je vais t’expliquer pourquoi on parle bien des pantoufles de vair de Cendrillon.

Cendrillon de Walt Disney : escarpins en verre vair

Tu n’as pas dû y échapper toi aussi à Cendrillon et à ses pantoufles de verre. Tu as peut-être même eu envie, plus petite, de toi aussi rentrer dans une paire d’escarpins et de rencontrer ton prince charmant ? Tout ça grâce à une paire de chaussures étincelantes et brillantes comme Walt Disney nous le montre.

Car moi aussi, parfois, mon rêve, c’est que mes pieds rentrent dans mes escarpins pour une super soirée où je pourrais être séduisante dans ma robe de soirée. Mais, la réalité, c’est que le soir, les pieds gonflent naturellement. Mais ça tu dois le savoir aussi.

Qu’est-ce qui nous permet d’avancer donc que les pantoufles de verre de Cendrillon sont en fait des pantoufles de vair ?

Les escarpins en verre de Cendrillon : impossibilité scientifique

Je vais briser ton rêve de petite fille, mais les escarpins en verre de Cendrillon, c’est scientifiquement impossible. Pourquoi ?

Le Journal of Physics Special Topics publie une étude nommée sobrement Cinderella’s Shattered Dreams (traduis les rêves brisés de Cendrillon), nous apprend que les chaussures en verre de Cendrillon sont scientifiquement impossibles.

Pensez aussi au corps de Barbie qui serait scientifiquement inhumain si les proportions étaient appliquées à une femme d’1m65 (taille à peu standard, où du moins qui rentre dans la norme), y a de quoi déculpabiliser, mais y a de quoi aussi dire que petites, on nous bassine avec des mythes ! Dure sera ensuite la rencontre avec la réalité quand tu comprends qu’on t’a menti plus jeune… Mais revenons à notre étude !

Le verre est une matière spécifique qui obéit à des règles précises dictées par la nature. Les escarpins en verre peuvent se faire mais à condition de ne faire que 1m15 grand maximum pour supporter le poids de la femme qui le porte. Le talon est donc très très petit alors que Walt Disney nous présente des escarpins en verre talons hauts. Il y a entourloupe !

Mais, tu t’imagines toi avec des escarpins en verre ? Quand bien même le talon est riquiqui ? Personnellement, même avec un si petit talon, je ne préfère même pas me frotter avec des pantoufles de verre. Ça doit faire du bruit et tes doigts de pied dans une matière sans doute froide tout le long de la journée, ça sera sans moi ! Même si c’est pour remporter un prince charmant à la clé… Si le prince charmant veut vraiment de moi, il ne m’imposera pas une torture plantaire.

Le vair : définition

Il n’est donc pas question de pantoufle de verre mais bien de pantoufle de vair. Non, non, il ne s’agit pas d’une orthographe remodelée pour être dans l’ère du temps comme “oignon” s’écrit “ognon”.

Mais qu’est-ce que ce truc ? Le vair, c’est une fourrure de petits-gris. De quoi ? De petits-gris je te dis. Mais tu peux être plus claire ? Oui, avec un mot magique, je peux l’être ! 😉
Le petits-gris, pour être clair, c’est un ensemble d’espèces d’écureuils et donc par extension de la fourrure. Je ne rentre pas dans les détails sinon je vais te perdre, et moi aussi. En gros, retiens que ça serait donc plutôt des pantoufles à base de fourrure de petits écureuils. Et bah, c’est sympa ça, de s’habiller avec les animaux qui t’accueillent parce que le monde humain est trop cruel.

Alors, tu les mettrais toi des pantoufles de vair ?

A propos de l'auteur

Eloïse Chow

Titulaire d'un double master en psychologie, cette maman de deux filles trop mignonnes, est la co-créatrice du site. Elle y développe conseils, astuces et présente des bons plans. Quotidiennement, Eloïse conseille les parents dans leur rôle et les soutient tout en les déculpabilisant.

Laisser un commentaire