Personne n’a pu échapper à la Une de Paris Match qui a suscité bien des moqueries, railleries et détournements sur les réseaux sociaux et pour cause…
Nous pouvons voir Nicolas Sarkozy, tout sourire, regard face au photographe, qui enlace sa femme, mannequin de son état, Carla Bruni, yeux fermés, sourire aux lèvres, et … bien plus petite que lui. N’aurions-nous pas affaire à un gag ? Non, mais sérieusement, qui peut bien croire que Carla Bruni puisse être plus petite que son mari ? Le couple, surmédiatisé, a déjà été shooté des millions de fois, et nous savons tous que Carla Bruni est bien plus grande que son mari. Alors, cette photo où la réalité est retravaillée c’est franchement prendre les gens pour des jambons…  Et après on nous dit que la taille ne compte pas 😀

Pourquoi Nicolas Sarkozy a une tête de plus que Carla Bruni

Nicolas Sarkozy plus grand que Carla Bruni chez Paris Match

Vous voulez voir la photo des amoureux, la voici :

Tu ne vois rien d’étrange, et avec ces deux informations :

  • Nicolas Sarkozy mesure 1m66
  • Carla Bruni mesure 1m75

Les coulisses de la photo avec Nicolas Sarkozy et Carla Bruni

Justement, les premiers détournements sont arrivés sur la toile très rapidement. Fatalement, Paris Match tend le bâton pour se faire battre !

Quelques petits exemples des détournements savoureux ? En voici !

Vous avez souri ? Peut-être même avez-vous été consterné. Comme je te comprends.

Les détournements ont été tellement nombreux que Paris Match a dû rompre le silence pour s’expliquer.
Paris Match a alors révélé la triste vérité :

« Nicolas Sarkozy était assis sur les genoux de Carla Bruni.»

Non je déconne 🤣😂
Voici la véritable vérité :

« Non, l’ancien président n’a pas été retouché pour paraître plus grand […]

Nicolas Sarkozy se trouvait, sur l’image qui a été choisie pour la couverture, sur une marche plus haute que celle de son épouse. »

Qu’est-ce que cette façon de présenter un couple à la différence de taille significative vient révéler au fond ? Car, il y a bien un message là.

Les stéréotypes ont la vie dure

Outre le fait qu’on assiste là à une vraie manipulation de l’image (et ça, ça ne date pas d’hier), on comprend aussi qu’on touche aux stéréotypes les plus profonds.

Parce que ça m’évoque, et ça doit aussi sans doute te l’évoquer, les fameux contes de fées. Tu sais là, où les stéréotypes nous sont inculqués dès le berceau. Le beau chevalier blanc qui vient délivrer la pauvre victime ensorcelée par une méchante rivale au coeur de pierre. C’est triste à dire, mais nous sommes en plein dedans : l’homme qui est alors plus grand que la femme, plus puissant, plus riche, plus vieux. Bref un bon parti à marier qui peut protéger sa frêle femme.

Etre “moins” reviendrait alors à être dans une position inférieure, presque même de soumission. Et, les filles, il est peut-être temps de brûler nos soutiens-gorge comme d’autres l’ont déjà fait non ? Mais là, nous nous écartons du sujet; puisque là, on nous met en pleine figure la taille de l’homme, ici inférieure dans la réalité, qui est sur la photo, retravaillée pour correspondre aux stéréotypes. C’est d’une tristitude… mais c’est une réalité, c’est dans nos codes, dans notre culture. Heureusement, les codes changent car la société évolue. Alors, faisons-la évoluer aussi !

Est-ce finalement un problème de taille ?

Et si finalement, tout se résumait à une question de taille ? Car, dans la “vraie vie”, il y a des couples où la femme est plus grande telle Mélissa Theuriau et Jamel Debbouze, Nicole Kidman et Keith Urban (anciennement mariée avec Tom Cruise), Carla Bruni et Nicolas Sarkozy… Tu en connais peut-être toi aussi dans ta “vraie vie”.

Ca fait jaser. Ca ne laisse personne indifférent. Parfois même dans le couple ça peut être sujet de discussion voire même de conflit. La femme n’ose alors plus mettre des talons, l’homme peut décider de mettre des talonettes, de jouer sur des illusions d’optique, de ne pas marcher main dans la main, de se poser une marche plus haute que sa partenaire pour essayer de masquer le “manque” de centimètres. Comme si la différence de taille, peu flatteuse pour l’homme et/ou l’homme, parce que jugée “non harmonieuse”, était un facteur qui pouvait créer la séparation dans un couple, voire même empêcher la formation d’un couple. Hé oh, faut arrêter !

Tu te vois, toi, avec un homme dont la taille est plus petite que la tienne ?

Parce que, franchement, personnellement, je m’en tamponne. Que mon homme soit plus petit que moi de quelques centimètres, je m’en fiche. Parce que c’est réellement le cas. La différence de taille n’est pas non plus significative, mais je savais bien, qu’avec ma taille, je n’allais pas rencontrer forcément un mec qui mesurerait la taille d’un basketteur. Pour moi, l’amour n’a pas de couleur, pas de religion, pas de taille. Parce que l’essentiel, c’est d’être bien avec la personne qu’on aime non ? Vous imaginez le nombre d’histoires d’amour qui auraient pu se créer si des couples avaient décidé que de leurs différences pouvaient jaillir une richesse, voire même des enfants ?

Ce qui peut poser souci, au final, c’est aussi le regard des autres, la norme, que ton couple soit jugé “anormal”. Mais, les autres trouveront toujours quelque chose à redire de votre couple. Pour autant, à ce que je sache, c’est vous qui dormez à côté de votre moitié, et non la planète entière qui peut vous juger. Ce qui compte pour vous, c’est que vous soyez bien dans vos baskets, en totale conformité avec vos valeurs. Laissez les rageux proférer leur malaise. Le Dalaï-Lama le dit sans cesse : les personnes qui déblatèrent sur les autres sont des personnes malheureuses. Bon, il ne le dit pas dans ses termes, mais tu as compris là où je voulais en venir lecteur.

Encore il y a peu, Béatrice Dalle s’est affichée avec son homme sur les réseaux. Celui-ci est plus jeune de 2 décennies au moins. On dit qu’elle est courageuse. Courageuse de quoi ? De se montrer sur les réseaux avec un mec bien plus jeune qu’elle ?! Mais alors ! On s’en fout ! Et Alessandra Sublet avec son jeune mec, elle a franchi le cap aussi de l’exposer publiquement. Et on devrait être fier de se montrer avec un mec bien plus jeune ? Pour autant, notre Céline Dion avec son René, ils étaient aussi très éloignés en terme d’âge, même si ça choque/choquait moins. Et ça a fait quoi ? Une très belle histoire d’amour, des enfants, des ventes de musique, un rang de star incontesté, des prix, de l’argent.

Si Paris Match avait pris ses lecteurs pour des gens qui se fichent des conventions et qui ne nient pas la réalité (la différence de taille entre Nicolas et Carla n’est pas un scoop), on aurait pu faire bouger un peu les choses. Mais, ce qui vend, c’est ce qui rentre dans les cases, dans la norme. Alors, toi, lecteur, cesse de vouloir rentrer dans la norme. C’est d’une tristesse affligeante. La différence c’est ce qui te démarque des autres et qui fait ton identité.

Les différences sont des atouts !

Alors, arrête de te lisser les cheveux : je le jure, les cheveux frisés ou ondulés c’est sublissime. Pense au nombre de femmes qui tueraient pour avoir ta crinière. La preuve, j’ai dû payer 80 balles pour une permanente qui a tenu… 4 jours.

Pense à ta taille, qui peut être un atout si tu mesures plus d’1m75 : amuse-toi de ces clichés. Fais ta mannequin. Joue-la à la Cristina Cordula.

Tu sors des normes pour ton poids ? Ne te cache pas sous des vêtements amples. Comme son nom l’indique : ça amplifie. Ca n’est pas moi qui le dit, c’est Cristina ! Si si, je te le jure ! Alors, si ton poids n’est pas un complexe, joue avec. Trouve ton style : pense aux pin-up. Le style rockabilly notamment va nettement mieux aux femmes qui ont des courbes plutôt qu’aux femmes trop minces. Et puis, si tu complexes, dis-toi que des solutions existent pour perdre du poids. Ne perds JAMAIS espoir !

Tu sors des normes parce que tu es rousse ? Mais que tu es belle ! Bombe le torse ma jolie, et affiche ta rousse attitude… Permets-toi toutes les folies et surtout ne cache pas tes taches de rousseur.

Au final, tu l’auras compris, on sort tous de la norme sur au moins un élément : le poids, la taille, la couleur de cheveux…. Tu peux te trouver des complexes partout et sur tout. Mais, cesse de te bouffer la vie avec ça et valorise-toi. Tu es belle ! N’en doute pas. Ce qui compte, c’est toi. Le reste importe.

Et ton couple est différent ? Parce qu’il est plus petit, plus grand, plus bronzé, plus blanc, moins riche, plus vieux, plus jeune, pas catholique, pas juif, pas musulman… Tu vois des différences, je peux t’en citer des tonnes. Mais, franchement, si tu te limites à la normalité, aux normes, aux diktats, je te l’assure, tu passes à côté de belles choses, peut-être même de l’amour… Alors, qu’est-ce qui compte le plus ? Que tu assumes ta vie, que tu la vives à fond suivant tes propres critères, ou que tu suives la masse comme un mouton et que tu passes à côté de ta vie ? Tu me suis ?

Alors Monsieur Nicolas Sarkozy, je peux vous le dire, votre taille n’a pas d’importance. Vos actes le sont bien plus, alors s’il vous plait, la prochaine fois qu’on se rencontre ne laissez pas balader vos mains, merci 🤢

nicolas sarkozy taille sur la seconde marche
Nicolas Sarkozy est plus grand que moi… sur une marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *