Humeurs

Écrire

Reprise de contact avec LR.

Au moment d’écrire, j’ai comme une retenue. Écrire, oui.

Tellement de choses à dire et tellement l’habitude de ne pas les dire.

Ne pas les dire, mais les penser, et les garder.

À quoi bon ? Tout ce que je pourrai écrire ne changera pas la face du monde.

Écrire pour ne rien dire.

Choisir un sujet lisse ? polémique ?

Ne pas raconter sa vie, tout le monde se fout de savoir combien j’ai d’enfants.

Ne pas faire d’énumération des problèmes domestiques. Tout le monde en a. Tout le monde a envie d’autre chose.

Oui, il y a bien le sexisme, sujet inaltérable, toujours d’actualité… C’est vrai, c’est un sujet grave, il ne faut pas baisser la garde.

Ah, il y aurait bien aussi ce changement étonnant qui fait qu’en 1980 on pouvait faire du monokini en toute sérénité et que de nos jours on passe pour une provocatrice, ou une écervelée inconsciente…

Mais non, pas envie de me lancer là-dedans aujourd’hui.

 

Pour ces retrouvailles, je veux un sujet flamboyant, je veux un sujet punchy, cool, sympa, fin, truculent, agaçant, égayant,  amusant, comique, désopilant, distractif, distrayant, divertissant, drôle, drolatique, pas ennuyeux, pas  enquiquinant, hilarant, plaisant, poilant,  récréatif,  rigolo, sarcastique, et pourquoi pas informatif… LE Saint-Graal du sujet quoi.

 

Alors j’appelle Google, que rechercher ?

Le problème est grave.

Je veux écrire, je n’ai aucune inspiration, j’appelle Google, mais je n’ai aucune inspiration pour faire une recherche…

Suis-je en dépression ?

 

Finalement, je cherche.

Et je valide carrément la proposition de Google « écrire sur quel sujet » qui précède de peu l’option « écrire sur quelque chose », qui me paraît beaucoup moins pointue.

Il est vraiment phénoménal. En 0,57 seconde Google trouve « environ » 35 300 000 résultats à cette question à peine formulée.

 

Résultat 1

642 sur lesquels écrire

Mouais… bof, pas emballée

Résultat 2

Et vous, sur quoi écririez-vous ?

Oui, c’est intéressant, mais je ne trouve pas de réponse

Résultat 3

Comment écrire un article sur n’importe quel sujet

Non ! Je ne veux pas « n’importe quel sujet », je veux « LE » sujet

 

Je suis dépitée.

Après une demi-heure et 0,57 seconde de réflexion, ça patine.

Un article, ça se réfléchi, ça se muri, ça se relit. Déjà, ça part d’un sujet !

Non, c’est décidé, je n’écrirai rien aujourd’hui.

One Response to “Écrire”

  • Allô ? Docteur Freud ? J’ai un problème d’imagination !

    Pour écrire, lorsque l’inspiration se cache, il existe une clé.
    Elle se trouve dans le recoin de l’esprit, elle permet d’avoir accès à une planète !

    La planète des rêves ! Nul besoin de Gogol pour cela, juste un moment de tranquillité entre toi
    et ton âme artistique.

    Aller Vero Freud !

    #JustDream

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>