beauté

Belle de la tête aux fesses

Et oui mesdames, à partir de 25 ans environ, la peau entame un processus de vieillissement. Si, si… 25 ans. 

3858091611_95d59784cd_z

Bien sûr nous parlons de moyennes et chacun réagit différemment en fonction de son capital génétique et de son cadre de vie. Certains facteurs accélèrent le vieillissement comme la cigarette, le stress, la pollution… mais le sujet n’est pas de vous faire un article santé sur ce processus que nous expérimentons toutes à des phases différentes.

La plupart du temps, nous ne prenons pas soin de notre peau dans son ensemble. Les crèmes pour le visage passent encore, mais 3 heures à se tartiner des pieds à la tête tous les jours non merci ! Ça colle et on n’en voit pas forcément l’intérêt, sauf au mois de juin quand on se dit que ça fera plus joli dans le bikini.

Et à partir d’un certain âge, le soin apporté à nos pommettes est tout aussi visible que le manque d’attention porté à nos pommettes arrière… On ne parle pas de cellulite : oui, on en a toutes, même à 20 ans, et même Adriana Karembeu (merci Photoshop ou le collant gainant).

Mais à 25 ans, pour la voir, il faut pincer un peu … ah oui tu vois j’en ai là … Quelques années plus tard, il suffit de se mettre debout jambes nues pour avoir la peau qui gondole comme un lino des années 70… Et ce n’est pas une question de cellulite mais de peau. C’est là qu’on dit HALTE !

Comment lisser tout ça et redonner à votre corps un peu de fermeté, lisser votre silhouette callipyge et vous sublimer sans passer un après-midi par semaine en institut, ni faire appel à un coach sportif ? En premier lieu mesdames, aucun geste supplémentaire à prodiguer à votre corps mais quelques habitudes à faire évoluer. Tout d’abord, si vous êtes comme moi, vous avez une passion pour les douches ou bains brûlants qui vous donnent après quelques minutes sous l’eau cette jolie teinte cramoisie. Ça délasse, ça détend … mais ça détend aussi la peau !

Petit à petit, diminuer jour après jour, de degré en degré la température de votre douche : l’idéal est de parvenir à 30 degrés maximum… Mais ne soyons pas maso non plus, un jet d’eau fraîche après un bain à 36 degrés c’est déjà un premier pas !

Ensuite, l’hydratation… Bah oui, on ne vous apprend rien de révolutionnaire, le meilleur antirides, c’est l’eau ! Essayez donc de défroisser un papier tout sec… C’est beaucoup plus facile avec un papier humide. Pour la peau, c’est le même principe. Et ce qui nous empêche de le faire souvent c’est le côté pratique : prendre 5 ou 10 minutes matin et soir pour se tremper dans l’hydratant, on le vit toutes plus ou moins comme une contrainte et une perte de temps et donc sur la durée on ne s’y tient pas.

Pour faire simple, vous pouvez utiliser des gels douche spécifiquement hydratants ou pour les peaux sèches, des gels douches pour peaux atopiques (Neutralia Huile de douche, Aderma). Pour le petit plus, les huiles de douches et autres crèmes sous la douche, proposent aujourd’hui un vrai soin pratique et rapide. Nivea avec ses crèmes de douche, Mixa avec ses huiles de douche, et les inénarrables huiles Clarins (Huile Tonic, au top !).

Le principe : sur peau humide, passer sa crème ou son huile puis rincer à l’eau fraîche (oui FRAÎCHE). La texture de votre peau et le grain sont très rapidement lissés et raffermis, votre peau est plus douce et son aspect amélioré. Mais attention, c’est comme les abdos, il suffit d’arrêter pour que les effets bénéfiques disparaissent à grande vitesse !

Vous pouvez également en fonction de vos préoccupations choisir de vous concocter votre propre huile de corps. Elle se conserve environ 6 mois et est tout aussi efficace ! Il vaut mieux en réaliser de petites quantité et les renouveler au besoin, voire alterner.

Quelques recettes simples : une base neutre (huile d’abricot, coco, même pépin de raisin conviennent très bien), quelques gouttes de vitamine E, d’huile essentielle de menthe (15), arbre à thé (8, tea tree), romarin camphré (10) ajoutées à 50 ml d’huile pour un effet vivifiant parfait pour les jambes lourdes et la circulation. Préférez l’Ylang Ylang, la lavande et la vitamine E pour un effet relaxant et sublimateur, vous pouvez même rajouter des paillettes de corps dorées pour l’été pour rehausser votre bronzage !

Vous pouvez trouver très facilement ce type de produits dans les magasins bio, chez Nature & Découverte, même chez Gifi… Pour les recettes, n’hésitez pas à demander conseil et même à vous renseigner sur internet ou dans les livres qui proposent des recettes à base d’huiles essentielles.

Mon dernier point, car nous ne pourrons pas non plus faire le tour entier de la question, prévoyez 5 minutes une fois par semaine pour vous faire un gommage avant votre hydratation. De façon très simple, ma petite astuce c’est l’utilisation d’une bonne cuillère à soupe de miel liquide et de 2 cuillères à café de sucre fin mélangées.

Le sucre exerce un gommage mécanique, le miel apaise, répare, aseptise… et est utilisé depuis les pharaons comme élément central de nombreux cosmétiques ou cicatrisants. Vous pouvez indépendamment faire un gommage à la caféine : le café moulu de votre cafetière filtre en gommage circulaire qui donnera une jolie teinte hâlée et un parfum exotique à votre peau. Ou même additionner un peu de mou de café à votre mélange au miel !

Partagez vos recettes et astuces vous aussi et posez vos questions en commentaire !

(cc) Miltiadis Kapodistrias

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>