Humeurs

L’hiver et moi, ça fait trois

Je déteste l’hiver, ou du moins le temps qu’on a généralement dans le Nord de la France en cette saison. Un temps froid, sec mais ensoleillé me plairait bien, mais non, nous on a plutôt droit à un temps gris, humide, pluvieux…

2149863188_03641e2e6b_bBref, un temps favorisant les glissades sur les pavés et la prolifération de la gastro-entérite. Sans parler de l’éternelle buée qui envahit mes lunettes quand je rentre dans la station de métro… Et puis il y a le changement d’heure. Il fait noir quand je me lève ET quand je sors du boulot. Ça n’est vraiment pas mon truc ! J’ai besoin de lumière naturelle moi ! Du coup, j’essaie de mettre en place des stratégies pour ne pas sombrer physiquement et moralement durant les longs mois à venir.

En cette arrivée d’hiver 2014, j’ai donc décidé de :

1/ Me mettre à l’aromathérapie

Cela fait plusieurs semaines que je diffuse régulièrement des huiles essentielles dans mon appartement. Pour le moment j’ai surtout opté pour des huiles apaisantes. Je ne sais pas si on peut parler d’une réelle efficacité, mais c’est très agréable. J’utilise également ces huiles dans le bain. J’ai un faible pour la bergamote. J’ai la sensation de me baigner dans une tasse de thé géante (chacun ses vices).

2/ Tester la luminothérapie

Étant très sensible au manque de lumière, cette année j’ai décidé d’anticiper le phénomène. Depuis début octobre, je fais ma petite séance de luminothérapie tous les matins au réveil. Je ne peux pas encore juger d’une éventuelle efficacité, mais je ferai un bilan une fois l’hiver passé. Le bon point c’est que ça me force à prendre mon temps pour boire mon café le matin et à être moins speed (je dois rester devant environ une demie heure). Du coup quand je me mets en route je suis plus réveillée qu’avant.

3/ Ne plus quitter ma bouillotte de tourbe

Elle m’a été offerte par ma maman pour lutter contre des douleurs abdominales chroniques. Mais je suis vite devenue accro à la chaleur qu’elle diffuse. Tous les soirs, au moment de sauter dans mon pyjama, je me dépêche de la faire chauffer pour me glisser avec sous le plaid devant la TV. Vieille Meuf Power !

4/ Me tricoter des accessoires colorés

Depuis que je me suis faite renverser un soir d’hiver pluvieux par un conducteur qui ne m’avait pas vue car j’étais toute de noir vêtue, je porte toujours des touches de couleurs très peu discrètes pour être certaine qu’on ne me rate plus. M’étant mise au tricot l’hiver dernier, je fais mes accessoires moi-même. C’est une activité que l’on peut pratiquer en pyjama pilou-pilou dans son canapé avec son chat sur les genoux. Une activité parfaite pour l’hiver donc.

5/ Vivre dans le déni avec un produit qui sent bon l’été

Au mois d’août je m’étais offert une huile pour le corps dans une grande enseigne de beauté. Elle contient notamment de l’huile de baobab et de l’huile de jojoba. J’associe vraiment ces senteurs à l’été, au soleil, à la chaleur. Du coup, le soir après ma douche, quand je pulvérise cette huile, j’oublie durant quelques secondes qu’on est en hiver. A moi la plage ! Un vrai moment de plaisir.

(cc) @neotsn

2 Responses to “L’hiver et moi, ça fait trois”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>