Culture

L’Heure Zéro…

Voilà ENFIN un Agatha Christie que j’ai vraiment apprécié. La raison principale vient, sans doute, du fait que durant les ¾ du livre, nous avons l’impression d’être dans toutes sortes de genres littéraires SAUF dans un policier. La majorité du livre laisserait plutôt penser à un roman de mœurs dans la bonne société anglaise du siècle dernier.

heure_zero

Comme d’habitude, les personnages sont nombreux mais sont vraiment bien décrits. Les caractères sont fouillés, les descriptions précises. Et quand nous basculons dans la partie « noire » du roman, on ne s’ennuie pas non plus :  l’intrigue est bien menée et chaque personnage semble suspect. Jusqu’à la fin, on ne peut affirmer franchement qui est le coupable. Quant au schéma meurtrier, il ne ressemble en rien à ce que j’avais lu d’elle par ailleurs ; mystère, génie, atmosphère lourde et tendue, le tout sur fond de secret de famille, d’héritage, de jalousie et de vengeance.

Un très bon Agatha Christie.

C’est une drôle de réunion de famille qui doit se tenir dans la splendide demeure de La-Pointe-aux-Mouettes pour les vacances : Mr Strange et sa nouvelle épouse Kay mais aussi l’ex-Mrs Stange et plusieurs amis de passage. Un cocktail pour le moins explosif et qu’en aucun cas l’air marin ne devrait apaiser…
“L’Heure zéro” de Agatha Christie – Ed. Le Masque – 11 euros.
Prochaine lecture : “La Nuit qui ne finit pas” de Agatha Christie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>