Humeurs

Bienvenue dans mon joyeux bordel.

Tu vois, c’est tellement le bordel dans ma tête que je te dis bienvenue, alors qu’on est vendredi et que c’est mon dernier édito de la semaine.

bienvenuejoyeuxbordelLe plus difficile, lorsqu’on fait un travail qui est rendu public, c’est de faire en sorte que les gens adhèrent à ce que tu fais, et prennent autant de plaisir à te regarder et à t’écouter, que toi tu prends de plaisir à faire ce qui te plaît. Tout le sens de la ritournelle “Plaisir d’offrir, joie de recevoir”. Car si tu t’éclates tout seul, mais que personne ne te suit, autant que ça reste entre toi et le miroir de ta salle de bain (oui j’ai un problème avec les miroirs).

Cette semaine, je me suis éclatée, j’étais excitée, en un mot pas très joli, j’ai kiffé. Et vraiment, j’espère que vous aussi, Ladies et les quelques mecs qui rôdent par là, j’espère que j’ai réussi à vous transmettre mon enthousiasme, ma passion pour les thèmes présentés, mon amour pour les textes sélectionnés.

Je n’ai pas trop pour habitude de raconter ma vie dans mes articles, et puis là, dans les éditos, j’ai craqué. J’ai craqué parce qu’ici je me sens bien, que je lis des contributrices qui me ressemblent, qui se soutiennent, qui se serrent les coudes. Un petit havre de peace and love, où raconter des épisodes de ta vie à des inconnues ne te fait pas peur.

Un grand MERCI à vous toutes en tout cas pour cette superbe aventure, et à Rose H. et Tija en particuler ;)

Pour ce dernier jour, je vous propose une Une sans thème, juste des coups de coeur pour des articles bien différents des uns des autres. Parce que je suis comme ça, aussi. Comme beaucoup de monde, j’aime des choses complèment différentes. Je suis tout autant excitée par un week-end à l’improviste à l’autre bout de l’Europe, que par être calée devant le replay de The Voice un dimanche après-midi. Je peux être émue par une tortue de mer comme par les progrès des enfants autistes avec qui je travaille. Je peux être aussi touchée par une interview de Britney Spears que par le discours d’Ellen Page…

J’espère que cette dernière Une façon patchwork vous plaira, en tout cas ! Merci encore à vous et à très vite les Ladies !

(cc) . Entrer dans le rêve

3 Responses to “Bienvenue dans mon joyeux bordel.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>