Culture

Une histoire qu’elle est bien pour le moral

Dernièrement, une petite vidéo s’est répandue sur le net, essaimant à une vitesse exponentielle et polluant le fil d’actus de toute personne normale inscrite sur Facebook. Un truc bougrement futé, du genre que quand on le voit, on se dit que le type qui l’a inventé, il doit avoir quelques allèles communs avec Einstein. Une lubie, aussi appelée jeu, mêlant alcool, mise en scène de sa personne devant une caméra et ridicule (en même temps, ça se saurait si se filmer en train de picoler tout seul donnait l’air fin) qui pourrait aisément étayer des études sociologiques concernant la surexposition du sôa sur le net. J’ai bien sûr nommé la neknomination.

smart_nomination

Neknomination

Je pourrais dire tout le bien que je pense de cette nouvelle mode, mais ce serait très mauvais pour ma tension artérielle. Et, comme je suis résolument décidée à faire de 2014 une année d’optimisme et d’amour inconditionnel du genre humain (ouais… et on est qu’en février…), vous ne trouverez ici aucune critique acerbe, aucun paragraphe fustigeant avec virulence la société exhibitionniste et décadente dans laquelle nous vivons (pas mon style, d’abord!).

Si je me fends d’un billet en ce dimanche matin grisailleux, ce n’est pas seulement parce que Bébé Kim-Jong m’a expulsée du lit manu militari aux aurores, mais aussi parce que j’aimerais vraiment vous parler d’une initiative qui fait beaucoup plaisir à l’intérieur de soi-même. Pis, pour une fois que c’est une connerie qui est détournée pour la bonne cause plutôt que l’inverse, ça mérite le détour.
Minute, j’vous explique!

Quand la nek-machin-qui-prend-l’chou a atterri sur le mur de Julien Voinson, bordelais de 23 ans, il s’est dit : Nom d’une pipe en bois ! Cette infamie n’a que trop duré! Montjoie Saint-Denis, que trépasse si je faiblis ! Et tout, et tout… Nan mais je réécris un chouïa, c’est pour le côté romanesque (pour les vrais propos, c’est ici)

D’entrée, on comprend que le type, c’est pas un gros benêt pendu aux “Allô” nabilesques et autres non-évènements lamentables que les médias s’échinent à nous enfoncer dans le citron en les qualifiant de phénomènes (désolée, c’est plus fort que moi), comme on a trop souvent tendance à voir les d’jeuns actuellement.

Pourtant, le buzz, c’est bien lui qui le crée en ce moment. Car, en réponse à sa nomination, ce jeune homme mimi tout plein décide d’en faire quelque chose d’utile. Il se filme donc en train d’offrir à manger à un SDF, et nomine à son tour trois amis pour les inciter à en faire de même. La Smart Nomination est née.

Smart Nomination

Postée sur YouTube, la vidéo vient de dépasser les 350 000 vues. Une page facebook est créée, et des internautes de France et de l’étranger s’y mettent. Un nouveau mouvement est en marche et j’espère qu’il durera.

D’ailleurs, je sais pas vous, mais moi, ça me fait penser à ce film hyper triste, Un monde meilleur, dans lequel Haley Joël Osment – quand il avait encore une bouille à croquer… y a longtemps, quoi ! – inaugurait une chaîne de B.A dont on ne finissait par mesurer l’ampleur qu’au moment où il mourrait poignardé (même que je connais un mec qui a pleuré à la fin, mais je le citerai pas…).

Évidemment, c’est pas du tout ce que je souhaite à Julien, hein ! En plus, il est drôlement mignon, ce serait dommage. Et puis, on habite la même ville, alors bon, ‘fin j’dis ça, j’dis rien… (Voyez-vous venir, avec ses gros sabots, la fille qui se place subtilement sur les rangs ?…) Je referme ici la parenthèse “message personnel”, option “annonce matrimoniale”.

Si cette initiative vous intéresse, n’hésitez pas à la faire vivre, la reproduire, la partager, la divulguer, la crier sur les toits. En bref, à faire de ce monde, un endroit où il fait (un peu) meilleur vivre. Patate ! Qu’est-ce que c’est beau c’que j’raconte, parfois !

En bonus track,tellement ça me fait marrer, voici l’extrait de La cité de la peur dans lequel j’ai pompé une partie du titre de cet article (et j’ai même pas honte, en plus!)


Safrane Palme d’Or Série Limitée_Cité de la Peur

3 Responses to “Une histoire qu’elle est bien pour le moral”

  • Mademoiselle Coeur

    Hé bien le bonjour!!!

    Super idée, oui!! Cela ressemble à une chaîne de bienveillance…
    L’année dernière j’ai créé des badges avec inscrit “GENTIL YES!!!” dessus!! Un ras le bol de cette société car elle a rendu ce mot péjoratif car être gentil aujourd’hui, ce n’est pas rentable…
    Enfin pour dire que du coup j’ai créé des badges que j’ai vendu 1€ et ces 1€ ont servi et servent encore aujourd’hui à parrainer une structure pour les enfants des rues à Kinshasa.(les enfants sorciers)

    A chaque badge vendu j’expliquais ma démarche et je remercier l’acheteur car il parrainait la structure …Pour moi, j’avais réveillé un peu les gens à la fois sur un mot, la gentillesse et puis sur l’action elle-même…action concrétisée par l’achat de ce badge…Cela permet d’ajouter un peu de douceur dans ce monde de brut!!!

    D’ailleurs si cette chaîne intéresse, il me reste encore des badges…

    Merci pour ton texte!!
    Melle Coeur

    • C’est vrai que la gentillesse est mal vue de nos jours, on l’associe trop souvent à bisounours à mon goût. D’ailleurs, ça me gonfle sérieusement quand je vois les gens, sur FB, qui passent leur temps à faire tourner des phrases hautement philosophiques, du style “la gentillesse mène à l’orgasme: plus t’es gentil, plus tu te fais baiser”. Tout ça pour justifier le fait qu’ils ne pensent qu’à leur gueule et s’en déculpabiliser (si on regarde bien, ce sont les mêmes qui publient 50 photos d’eux-mêmes par jour et ne peuvent pas s’empêcher de mentionner leurs moindres faits et gestes à longueur de journée). Bref, à mon humble avis, ces gens-là n’ont rien compris à la vie, mais on va encore dire que j’me la raconte…

      • mademoiselle coeur

        roh lala je suis trop d’accord avec toi!!! Trop de nombrilisme de ce monde…. c’est dommage car on oublie une valeur importante: le partage….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>