Culture

Allons manger à la table russe

Non loin du Panthéon et de la montagne St Geneviève, vous pourrez déguster et découvrir des mets russes délicieux à La Table Russe. Situé rue de l’Ecole Polytechnique, il se trouve dans un quartier agréable et une rue plutôt calme. D’extérieur, si nous ne faisons pas attention, il ne paye pas de mine. En s’approchant de la devanture du restaurant, on pénètre déjà dans un univers original.

table_russe

Добро пожаловать в Россию : un petit tour en Russie

La vitrine nous plonge déjà en Russie. Rien qu’en regardant par la vitre, notre esprit s’évade de la grisaille parisienne dans des contrées froides. Mais qu’importe, c’est toujours intéressant de découvrir des trésors culinaires et s’approprier quelques pans d’une culture que l’on connaît finalement peu. Loin des clichés véhiculés par la Vodka, le communisme et Poutine, le restaurant est construit sur une ambiance chaleureuse, sans pour autant nous gaver de symboles touchant à l’histoire ou au patriotisme.

Il y a bien une vitrine dans laquelle on trouve des bibelots qui rappellent le communisme, mais sans trop l’évoquer. Les figurines sont d’ailleurs un peu kitchs. La chaleur est amenée par le bois. Cet aspect ancien donne une réelle valeur ajoutée au lieu. Dès le passage de la porte d’entrée, nous avons envie de nous mettre à table et de trinquer à la russe. C’est parti pour une courte immersion en Russie. La carte propose des plats variés typiques. Rien que l’évocation de ces mets invite au voyage.

Le problème quand on ne connaît pas, c’est qu’on ne sait pas quoi choisir, on voudrait presque tout goûter. Mais à un moment, il faut bien se décider. Le hasard, le contenu des plats présenté fait son œuvre. Avant de rentrer dans le vif du sujet, voilà une tranche de pain russe qui arrive. Ce morceau de pain nous met déjà dans l’ambiance russe. Encore un peu d’attente et voici qu’on nous sert l’entrée.

Приятного аппетита : Priatnava appétita !

Aimant la ratatouille, j’ai testé le Givetch. La différence avec notre bonne vieille ratatouille, c’est qu’en Russie, il n’y mette pas de courgettes. Allons bon, cette entrée était délicieuse, j’en aurais bien voulu un peu plus. La portion m’a semblé un peu légère, j’ai donc pris mon temps pour la déguster et sentir toutes les saveurs s’emparer de mes papilles. J’ai attendu tranquillement le plat de résistance.

Mon choix s’est porté sur le saumon grillé. Je sais ce que vous allez me dire, ce n’est pas recherché mais c’est bien russe. Le poisson était vraiment délicat. Rien de mieux que de l’accompagner avec un filet de jus de citron. Vint le moment tant désiré du dessert. Tous les gourmands seront ravis de découvrir une liste de desserts variés, originaux, sortant de l’ordinaire. Adorant le pain d’épices, j’ai trouvé ce que je recherchais. J’ai testé le prianiki. Le Prianiki n’a rien à envier à notre pain d’épices.

La Table Russe vous accueille ainsi dans un cadre agréable et chaleureux. Le coût un peu élevé représente le seul bémol. Les portions des plats pourraient être aussi un peu plus généreuses pour le prix payé. Généralement, les restaurants ethniques sont chers surtout lorsqu’il y en a peu. Rapport qualité/prix, La Table Russe reste le restaurant russe le moins cher et le plus correct de Paris, selon un ami. Je vous souhaite un bon voyage culinaire.

La Table Russe – 1 rue de l’école polytechnique – 75005 – Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>