Coeur

De l’utilité des dragueurs.

Vous vous souvenez peut-être de mon article qui exposait les différents types de réactions et d’intentions que nous pouvions avoir face aux beaux-parleurs. Dans lequel, mine de rien, je me moquais un peu de ces mâles sûrs d’eux, qui pouvaient parfois nous rendre dingues. Et bien, ce que je vais vous dire va peut-être vous paraître un peu pathétique, mais le fait est que finalement, je suis bien contente qu’ils existent.

delutilitedesdragueurs9Vous avez peut-être entendu de votre entourage, ou même de votre bouche :« Allez, j’en ai marre de ces mecs, je veux un mec bien maintenant ! ».

Alors oui, les mecs bien, ça fait du bien, c’est mieux, ça relève un peu le niveau etc. Bon déjà, il faut le trouver. Puis, autre obstacle, il faut qu’il soit célibataire, chose qui, autour de 30 ans, se fait parfois rare. Ou encore il est bien, mais physiquement, même en faisant un effort pour passer outre, l’intelligence n’arrive pas à compenser. Bref, quand vous en tenez un qui remplit à peu près les critères, et ben, c’est quand même pas facile. Du moins, c’est moins facile que les dragueurs.

Car il faut réfléchir un peu plus, prouver qu’on a de la conversation, qu’on n’est pas bêtes, qu’on est cultivées, qu’on n’est pas trop instables, qu’on a un peu de réflexion. On se sent un peu nunuches, un peu niaises. Car s’ils sont bien, ça veut dire qu’ils s’intéressent à autre chose qu’à leur dernière moto ou leur coupe de cheveux, donc ils vous posent plein de questions. On ne sait pas sur quel pied danser parfois, car ils ont la gentillesse de ne pas faire de rentre-dedans. Parfois, c’est agréable tout ça.

Mais parfois, moi je les regrette, les losers de catégorie 1. Et ben oui, avec eux, c’est si simple…  Déjà, on sait tout de suite où ils veulent en venir (dans leur lit). Ce qui nous amène à une tonne de prises de tête en moins. Souvent, on n’a pas à faire la conversation, ils la font tout seuls. Ils parlent d’eux, mais sérieusement, c’est tellement énorme parfois… Que c’en est hilarant. Ils vous posent deux-trois questions, et si vous répondez en vous étalant sur un sujet qu’ils ne connaissent pas, vous vous sentez tellement intelligente d’un coup… !

Ils n’y vont pas par quatre chemins, alors ils vous complimentent tout de suite sur votre nouvelle robe ou la couleur de vos yeux. Ce qui a le mérite de nous rassurer dans l’immédiat, au moins. Vous les sentez un peu mous ce soir ? Allez-y avec un « Faut que je me remette au sport ». Un bon professionnel de la drague enchaînera sur-le-champ avec un « Mais enfin, tu as un corps de rêve, pourquoi ? ». Mais tout à fait, bonne question, je te remercie de l’avoir posée Dylan !

Les dragueurs ne se posent pas de questions, ils osent, ils provoquent, ça nous fait réagir, et parfois, ça entame un débat fascinant : « Mais non enfin, je ne suis pas qu’un tas de muscles qui couche à tout va, j’ai aussi un cœur qu’on m’a brisé ». Alors, vous apprenez la fabuleuse histoire de « Comment il en est arrivé là ? » ou sa variante plus récurrente, mais pas des moins passionnantes « Comment va-t-il s’y prendre pour essayer de m’embobiner ? ». Car le mec, il la vit son histoire, il y croit, il est à bloc pour que vous ayez pitié et cédiez.

Tant d’efforts, c’est touchant non ?! Non ?! Regardez-les y croire, persévérez coûte que coûte. Moralité : un dragueur, certes ça ne brille pas par son intelligence (ça tombe bien, c’est pas ce qu’on lui demande), mais c’est rarement décevant, à partir du moment où on l’a démasqué. C’est rassurant pour l’ego, c’est souvent drôle, et ça le sera encore plus quand vous verrez sa tête à la fin du rencard, lorsque vous lui ferez la bise et repartirez chez vous.

Faites un geste, sauvez leur espèce, autorisez-les à vous offrir une bière, au moins entre deux histoires. Si c’est pas pour vous, faites-le pour moi ! 

(cc) Edgardo Balduccio

Tags : , ,

5 Responses to “De l’utilité des dragueurs.”

  • Moui… Derrière certains dragueurs se cachent parfois des mecs très bien et vice versa… Mettre le doigt/la main/le pied/le genou/n’importe quelle partie du corps dans l’engrenage peut être casse-gueules, mais c’est tout l’intérêt du jeu de la séduction, non ?

  • Oui alors bon, je précise que cet article est volontairement caricatural : les dragueurs qui n’ont pas grand chose dans le crâne vs. les mecs bien qui sont pas trop séducteurs. Voilà :)

    En plus tu as raison, Rose H, il y a bien évidemment des mecs bien qui sont aussi dragueurs, et ceux qui justement clignotent “Attention Danger” au-dessus de leur tête, qui personnellement, me dérèglent un tantinet le cerveau…

  • Chaque “type” a son utilité ;)!
    Mieux vaut construire sa vie avec un mec bien et pour éviter de mourir d’ennui… pimenter de quelques dragueurs ;)!

  • Voilà, c’est exactement ça ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>