Humeurs

L’éternelle histoire basée sur un pari : coup de gueule.

Je suis pourtant une fan inconditionnelle des comédies romantiques, de la plus gnan-gnan à la plus triste. Mais là, s’en est trop, on se fout de notre gueule. Sérieusement, les scénaristes, si vous n’avez plus d’imagination, regardez autour de vous (ou lisez Ladies Room) ! Il y a tellement d’histoires dingues…

L’éternelle histoire basée sur un pari : coup de gueule.Alors pourquoi vous nous ressortez à toutes les sauces le même schéma ? Vous allez me le dire, « Oui, mais petite naïve, tu t’attends à quoi ?! Les comédies romantiques, on sait d’avance la fin ! ». Non, là je parle des films dans lesquels la trame est exactement la même.

C’est l’histoire de X, qui pour un pari, insufflé par son meilleur ami (souvent), décide de séduire Y pour une raison autre et complètement intéressée. Ca marche, Y est séduite, puis, incroyable mais vrai, X tombe dans son propre piège et tombe follement amoureux de Y aussi. Mais mince alors, il faut quand même que X lui dise à un moment donné l’abominable vérité à son Y, car vous comprenez, on ne base pas une vraie relation sur un mensonge.

Alors, suivant la lâcheté du personnage, soit Y l’apprend de X, soit elle l’apprend par son copain qui fait la « boulette ». Apprenant la nouvelle, Y rentre alors dans une colère monstre, refusant de parler à tout jamais à ce pauvre X, qui lui, s’accroche. Face à ce désarroi, X fait preuve d’une imagination débordante pour lui prouver qu’il l’aime avec un grand A. X trouve un stratagème incroyable et surtout spectaculaire pour récupérer son cœur, il lui montre qu’il est même capable d’aller jusqu’à se ridiculiser tellement il l’aime… Y.

Et finalement, contre toute attente (le suspens est insoutenable), Y finit par pardonner car c’est touchant quand même, tous ces efforts, hein. Et revoilà X et Y ensemble, heureux, se jurant de se dire la vérité… Oh oui hein cette fois.

Ça vous rappelle quelque chose ? Personnellement, j’en ai dénombré 7, des films (américains et français). Mais avec ma mémoire défaillante, vous pouvez en rajouter bien 2 de plus. Et c’est sans compter tous ceux que je n’ai pas vus. Le dernier en date : 20 ans d’écart. C’est dommage pourtant, elles sont sympas ces comédies, quand on a envie de passer une soirée sans trop réfléchir. Mais trop, c’est trop.

Y’a plein de gens bourrés de talents qui sont au chômage et qui trouveraient quelque chose de plus original, rien qu’en appelant leurs copines un dimanche soir. Bref, si vous vous êtes fait la même remarque, faites votre compte et faites m’en part qu’on rigole.

6 Responses to “L’éternelle histoire basée sur un pari : coup de gueule.”

  • Je ne suis pas une spécialiste, mais ce site fait assez bien le tour de la question : http://www.filmsdelover.com/
    Le plaisir qu’on y trouve dépend toujours de la qualité du film et de l’enrobage. Par exemple, Autant en emporte le vent, c’est aussi une histoire de manipulation amoureuse : Rhett et Scarlett ne veulent pas s’avouer leur amour, se tournent autour, mais là pas de happy end. Finalement, c’est un mécanisme poussé à son extrême dans les romcom, mais le principe est universel : l’amour, c’est pas une affaire si simple que ça.

  • Totalement d’accord avec La poupée russe : c’est un marronnier dans les comédies romantiques, et dans les histoires de romance au global. Moi, ça m’a fait automatiquement penser aux Liaisons Dangereuses, mais c’est vrai que pas mal de films ont fait de ce procédé leurs choux gras. Parfois c’est bien ficelé, d’autres fois c’est chiant comme la pluie, je te l’accorde.

  • Merci La poupée russe pour le site :) Je suis complètement d’accord avec vous, et je veux pas dire que ce sont des mauvais films pour autant. D’ailleurs, 20 ans d’écart est très bien. Mais juste, je trouve ça décevant, et même ça gâche le plaisir, de voir exactement le même schéma, même si les films comportent plein de nuances différentes. C’est pas forcément un pari d’ailleurs mais un mensonge, puis parfois ça ne finit pas bien. Mais bon, les évenements sont quasi identiques, ça m’agace…

  • L’arnacoeur!!! Au moins les bases étaient posées dès le début.

  • Oui, il fait partie de ma liste ! Quoi que dans celui là, bizarrement, Vanessa n’apprend la vérité qu’à la fin et n’en fait pas tout un foin, donc Romain n’a pas besoin de sortir le grand jeu pour la reconquérir…

  • Bravo pour ce superbe article, pour ce qui est de ma part je vais plus a avoir tendance aller vers film dit romantique uniquement si le synopsis est intéressant.

    Je sais de source sûres que les VM on toutes un film au minimum de prédilection. Mon film d’amour par excellence c’est Barfly. Avec Mickey Rourke et Fay Dunaway basé sur la nouvelle de Bukowski, avec celui pas de niaiseries ni de déception. ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>