My Space

Le best-of de Jessica Staffe et de StreetBook

Printemps es-tu là ? Cette semaine cristallise l’arrivée (présupposée) des beaux jours… Mais comme vous l’aurez aussi constaté, c’est pas encore tout à fait le cas… Ceci dit, nous concernant, de nombreuses images mentales envahissent d’ores et déjà notre esprit : les fleurs bourgeonnent, les feuilles sortent de leurs étuis, les oiseaux chantent à tue-tête, les températures s’adoucissent… On pense aussi aux très prochaines et longues soirées apéro en terrasse… Que l’on passera à s’enivrer et à échanger avec nos amis. Douceur de vivre. Vite, vite, vite ! En attendant qu’il pointe le bout de son nez, on vous laisse avec votre petit plaisir du weekend : voici le best-of de Jessica Staffe et de StreetBook.

Le best-of de Jessica Staffe et de StreetBookJessica Staffe a sélectionné :  

Cambodge et beauté crépusculaire par Equipe Ladies Room 

Cette photographie symbolise le voyage. Ce cliché véhicule l’évasion et l’envie d’ailleurs. La lumière y est belle et met en valeur l’image. Entre terre et mer et ciel et mer, les couleurs laissent apparaître une véritable carte postale.

La journée du nu sur Facebook : mercredi 20 mai par Streetbook 

Le nu s’expose quasiment à chaque coin de rue. Il est constamment exploité par la publicité pour faire vendre n’importe quel produit. Cette exposition quotidienne ne semble choquer personne. Pourtant, récemment, la page Facebook du musée du Jeu de Paume s’est vue censurée pendant 24h. Raison de ce choix : la photographie du flyer de l’exposition consacrée à Laure Albin Guillot représente une femme nue. Le nu artistique serait-il plus choquant que le nu véhiculé par la publicité ?

La journée du nu est un moyen de montrer que le nu représente une expression artistique comme une autre qui se doit d’être respectée. Que l’on soit pour ou contre, ce n’est pas la question, le problème évoqué par la censure opérée par le fameux réseau social est le non-respect de la liberté d’expression.

Coup de foudre par Coppelia 

La musique m’accompagne au quotidien. J’ai eu l’occasion de voir C2C en concert lors de la love live parade. Ils mettent vraiment le feu sur scène. Ils allient le talent, la simplicité et la sincérité. Ils savent créer un lien avec leur public. J’aime particulièrement cette chanson, Happy me met réellement de bonne humeur c’est pour ça que je partage. Soyez heureuses et heureux.

StreetBook a sélectionné : 

Mon placard, 2e partie : le jour où j’en suis sortie par Rose H.

C’est à la lecture de cet article que j’ai ressenti une très grande fierté à connaître une jeune femme comme Rose H. Sa personnalité fait d’elle un exemple pour ces autres qui aujourd’hui se cherchent encore.

Trouvez du réconfort dans ses lignes, puisez-y cette force qui vous manque, et comme elle, tenez bon devant l’intolérance, qu’elle vienne d’un proche ou d’une connaissance. Cette dernière ne doit pas vous dicter la nature de vos sentiments.

Le féminisme pour vous c’est quoi ? par Mellevousmoi

Alors, pour avoir lu en long, en large, et en travers des articles sur le fonctionnement du féminisme actuel, je suis toujours friande d’en découvrir d’autres. C’est pourquoi, lorsqu’une Lady appelle à la concertation sur cet éternel sujet, je ne peux que la soutenir car généralement les réponses apportent d’autres questions et d’autres raisonnements. Alors c’est quoi le féminisme actuel pour vous ?

Parce qu’on est toutes la connasse de quelqu’un par Bolo

Alors, à la lecture de ce titre, je me suis dis que je n’allais pas être déçue, et ce fut le cas. Pour être une connasse des plus assidues, j’ai quand même eu du mal à me retrouver dans les exemples cités.

En effet, pour moi une connasse, c’est une fille qui s’assume et qui dit F*CK aux autres en fonction de situations bien définies. Car, lorsque je vois qu’une fille qui s’assume sexuellement est encore aujourd’hui appelée “salope”, je prends avec des pincettes le nom donné aux connasses. Car il est tellement facile de stéréotyper les actes de certaines.

Donc connasse oui, mais à temps partiel et seulement si la situation l’exige ! Encore merci aux filles pour vos superbes articles, cela fait un bien fou de voir les femmes de mon temps en avance sur ce dernier.

(cc) ToniVC

One Response to “Le best-of de Jessica Staffe et de StreetBook”

  • “Donc connasse oui, mais à temps partiel et seulement si la situation l’exige ! “, voilà qui est bien résumé ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>