My Space

Les lois fondamentales de la stupidité humaine

Les lois fondamentales de la stupidité humaine

de Carlo M. Cipolla (1922-2000)

« Contre la stupidité, les dieux eux-mêmes luttent en vain »

Schiller.

Petit ouvrage (63 pages) frais quoique écrit en 1976. Issu de l’anglais, passé par l’italien puis via l’anglais à nouveau avant de nous (re)venir enfin en Français. Une de ces pépites dont souvent nous gratifient les PUF.

Sous une approche rationnelle, comptable, graphique du phénomène, l’auteur nous délivre un texte léger, savoureux et drôle, surtout, de par son approche même, supposée scientifique, infiniment sérieuse, et totalement décalée.

Êtes-vous dans le s ? Cette part incompressible de gens stupides d’une population donnée, quelle qu’elle soit. Pour le savoir, scrutez attentivement la classification de l’auteur :

_ Les gens intelligents : leur action procure un bénéfice à tous, et à eux-même

_ les bandits : leur action leur procure un gain, mais une perte pour quelqu’autre

_ Les crétins : leur action leur procure une perte, mais un gain pour quelqu’autre

_ Les stupides : leur action entraine une perte pour eux-mêmes et pour quelqu’autre

Je vous laisserai lire, pour les découvrir, les 5 lois fondamentales concernant la stupidité, avec ou sans corolaires. Par contre, je ne résiste pas au plaisir de vous livrer quelques régals de citations :

« Comme la plupart des choses inutiles, il est bon de la mettre noir sur blanc » (quoi ? Ca s’applique à cet article ? Méchante !)

« Les individus se caractérisent par leur degré de sociabilité. Que l’on soit un ermite ou un mondain, on a toujours des contacts humains. Seule l’intensité varie car même les ermites rencontrent parfois des gens. »

« L’homme affecte ses semblables, même en les évitant. »

Sur le sujet de l’ouvrage : « Un être stupide vous harcèle sans raisons, sans aucun avantage pour lui, sans aucun programme ni projet, dans les moments et dans les lieux les plus improbables. » « Quand il se présente à vous, vous êtes totalement à la merci de l’individu stupide. » « Leur attaque nous prend en général ». « Nous ne pouvons organiser aucune défense rationnelle parce que l’attaque est elle-même dénuée de toute structure rationnelle. »

Tout cela fait l’effet d’un bouclier, d’un réconfort, pour tous les gens bons et rationnels si souvent dépourvus devant la bête stupidité. Rassurez-vous, c’est normal. Comment réagir face à la stupidité quand on n’est pas stupide soi-même ? C’est impossible répond l’auteur. Rassurant, non ?

Nous conclurons avec Bukowski : « le problème avec ce monde, est que les personnes intelligentes sont pleines de doutes, tandis que les personnes stupides sont pleines de confiance ». C’est tellement vrai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>