Culture

Maissiat, tu es trop loin pour moi.

Ndlr : Ladies Room a envoyé l’album de Maissiat à Bolo.

Autant vous le dire tout de suite, je n’ai pas du tout accroché avec la pourtant très talentueuse, Maissiat. Mais comme ce n’est pas dans mes habitudes de dire « J’aime pas ! » et d’en rester là, je vous explique pourquoi, et pourquoi vous peut-être, vous aimerez.

Maissiat, tu es trop loin pour moi.Ce que j’aime dans la musique, c’est quand les chansons me donnent la pêche dès le matin, même si je ne comprends rien ou que les paroles sont ridicules. J’aime bouger mes cheveux sur le rythme de la batterie, j’aime le son des guitares, j’aime le rock, j’aime le rythme du swing. J’aime aussi la pop, parce que c’est souvent gai, ça me rappelle mon adolescence et ça me remplit d’optimisme.

J’aime les chansons tristes, les chansons sans paroles, parce que parfois, pour vous enfoncer dans la déprime, ça aide. Puis je me dis que l’artiste a dû souffrir pour en arriver là, mais que c’est justement ce qui lui a donné l’inspiration pour écrire cette chanson qui nous donne des frissons. La déprime utile, donc.

J’aime les chansons qui racontent des histoires, qui mettent en scène des personnages, qui nous touchent, qui nous font dire « Tiens, c’est vrai qu’on peut aussi voir la vie comme ça ». Pour résumer. (Mes amis vous diront que j’aime aussi les chansons de merde pour ado attardé, ou pour nostalgique des 90’s).

Vous l’aurez deviné, Maissiat ne rentre pas dans ces catégories. J’aime pourtant être surprise, découvrir quelque chose de nouveau. Et ça a été le cas, car Maissiat aborde un style tout à fait original, que les journalistes qualifient même de “nouveauté inclassable”. Mais, que voulez-vous, ça ne m’a pas touchée.

En écoutant l’album, j’ai eu l’impression d’être à une expo d’art contemporain, et de me sentir complètement idiote. Car je me rends bien compte que l’artiste veut nous dire quelque chose, a travaillé comme un dingue pour nous faire partager son univers, a réfléchi, a dû y passer des nuits et des nuits. Mais moi, jeune femme ordinaire, je ne suis de toute évidence pas assez intelligente, artiste, cultivée ou peut-être patiente pour arriver à saisir la subtilité de la chose.

Maissiat, c’est de belles chansons qui vont parfaitement avec une ambiance bain moussant/spa/relaxation, mais c’est trop abstrait pour moi, aussi bien dans les paroles que dans l’atmosphère et la mélodie. Pour moi, c’est trop lent, c’est beaucoup trop poétique, c’est trop « beau ». C’est une beauté certaine, mais qui ne me transperce pas, qui n’est pas à ma portée, en tout cas pas maintenant.

Donc si, contrairement à moi,
- Vous adorez l’art, vous adorez la poésie, l’abstrait, ou même la philosophie, ou encore précisément l’élégance musicale,
- Si vous aimez les atmosphères envoûtantes et lentes, avec des voix lead, doublées, des chœurs, du piano, des instruments virtuels,
- Si vous cherchez un nouvel album pour vos séances de relaxation, méditation, voire même, de siestes romantiques, ou encore de détente dans la voiture sur le périph après une dure journée harassante,
- Ou tout simplement si vous êtes curieux et aimez la nouveauté,
- Ou bien que vous aimez me contredire en me disant que de toute façon je ne comprends rien à la vie…

Allez-y, c’est ici. En plus, le site vaut le coup d’œil d’un point de vue graphisme. Je ne sais pas si c’est elle qui dessine ses albums, mais en tout cas, c’est tout à fait charmant.

PS : Merci encore à Ladies Room de m’avoir donné ce challenge des chroniques musicales. L’exercice m’a beaucoup plu, m’a motivée, m’a confrontée à la difficulté, m’a fait réfléchir, m’a donné de nouvelles idées… Bref, je me suis éclatée ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>