Coeur

Ces filles qui gloussent devant les beaux parleurs.

Un ami m’a demandé : « Pourquoi les filles, même les plus intelligentes, même les plus observatrices, tombent toujours dans le piège des bonimenteurs ? Des hommes qui montrent tout signe évident du je m’en foutisme… Pourtant, elles espèrent toujours que ça va changer, s’accrochent et souvent tombent amoureuse ! ».

Ces filles qui gloussent devant les beaux parleurs.Ca vous rappelle quelqu’un, non ? Oui, on a tous autour de nous quelqu’un d’intelligent, que l’on a vu au bras de ce genre de personnes, à propos de laquelle on s’est dit : « Mais enfin, qu’est-ce qu’il/elle fait avec ce gars/fille ? Il/elle n’est pourtant pas stupide ! ».

Essayons de répondre par différents cas de figure. Car vous vous en doutez bien, d’une part, il n’y a pas de réponse absolue à cette question ; d’autre part, les personnes concernées ont des raisons différentes d’agir de la sorte.

Le cas soft : la fille qui a conscience que ça n’ira pas plus loin. 

Oui elle a l’air idiote à sourire bêtement, mais pourtant elle sait. Elle sait que le gars en question fait son beau parleur. Mais si elle est célibataire depuis longtemps, et si ça fait longtemps qu’on lui a pas dit qu’elle était jolie… Elle sait aussi que c’est une technique de drague. Mais elle fait semblant d’y croire, ça lui fait plaisir, ça flatte son ego.

Ensuite, on l’a déjà dit, les filles admirent souvent celui qui est sûr de lui et qui se le tente quand même, au risque d’être ridicule. Rien que pour ça, les filles sont capables d’esquisser un sourire attendri et même d’avoir un rire un peu niais. Mais elles lâchent l’affaire assez vite en général.

Le cas moins soft : la fille qui n’y croit pas, mais qui espère quand même.

Celle-ci présente la même base que la précédente. Cependant, elle a un type d’ego différent. La première a un ego qui a besoin d’être rassuré. Puis, lorsque c’est chose faite, elle est assez revigorée pour s’en aller sereinement. Le seconde présente un ego qui en demande davantage. Face à ces bons tchatcheurs, elle espère être LA fille qui va retenir leur attention, et sortir du lot des autres à qui ils auront fait le même numéro. Certaines peuvent y aller doucement, pour d’autres ça peut devenir l’objectif de leur soirée, rabattant pour le coup, toute leur fierté pour arriver à leurs fins.

Le cas un peu inquiétant quand même : la filles qui y croit un peu, et qui croit surtout le faire changer sur le long terme.

Honnêtement. Il y a forcément un moment dans la vie de toute fille, où on s’est dit : « Ce mec, j’aimerais tellement qu’il change pour moi… ! ». Pourquoi ? Vous imaginez la fierté pour une fille, d’être effectivement celle de qui le mec est tombé amoureux et a arrêté toutes ses manigances et ses habitudes d’enchaîner les coups d’un soir sans aucun remord d’avoir promis monts et merveilles à la pauvre laissée finalement à l’abandon ?

Etre un peu la Reese Witherspoon faisant chavirer le coeur de Ryan Philippe, espérer qu’il l’attende, elle aussi, en haut de l’escalator… Alors pour ça, la fille (qui a encore moins de limites que les précédentes citées) va tout donner pour arriver à obtenir ce qu’elle veut. Le problème en effet, c’est que le mec ne va pas forcément changer. Souvent, il va montrer des signes évidents qu’il la néglige, ou même qu’il va voir ailleurs.

Mais, là où d’autres se seraient dit « Je vaux mieux que ça » et auraient tourné les talons, elle, va plutôt être obnubilée par la question « Mais pourquoi je ne l’intéresse pas ? ». Et malheureusement, ce n’est pas une question d’intelligence. C’est une question de type d’ego, de confiance en soi et de limites, question qui elle-même dépend de moult choses complexes et propres à chacun, des histoires passées, de l’attachement aux parents, des modèles de relations qu’elle a autour d’elle etc.

Et effectivement, dans ce cas, plus il va s’en foutre, plus la fille va s’accrocher. Et son ego va faire qu’elle va toujours vouloir se prouver à elle-même qu’elle peut le changer, qu’elle peut l’intéresser et elle va rester attachée à cette idée.

Pour conclure, ne les mettez pas toutes dans le même panier ces petites minettes qui gloussent ! Elles y voient aussi leur avantage, chacune à leur manière suivant leur type de fierté, et elles sont sûrement plus malignes que vous le pensez. Certaines savent même les envoyer balader brillamment. Et puis pour les autres, elles leur donnent de l’espoir à ces mâles désabusés. Et comme on le sait, l’espoir… !

(cc) Garuna Bor-Bor

4 Responses to “Ces filles qui gloussent devant les beaux parleurs.”

  • Je cite : “Et effectivement, dans ce cas, plus il va s’en foutre, plus la fille va s’accrocher ”
    Malheureusement, l’être humain est souvent comme ça, on est attiré(e) par ce que nous n’avons pas, par ce qui est difficile à avoir. Parfois même inconsciemment!

  • Tout à fait ! Bonne remarque ;)

  • Criant de vérité cet article ! Il m’a grandement fait sourire parce que pour ne pas mentir, il y a encore trois à quatre ans, à l’aube de mes 20 ans, je m’inscrivais dans cette troisième et dernière catégorie…

    C’est parfois un manque de confiance en soi, déguisé en un égo surdimensionné pour le coup… C’était mon cas. Cela peut paraître assez paradoxal comme ça, mais c’est le cas dans beaucoup de situations. Par exemple, les personnes qui se mettent le plus en avant, qui parlent le plus d’elles, ne sont pas forcément celles qui se surestiment le plus. Enfin, je crois… d’après mon expérience.

    Rassurez-vous, aujourd’hui je fuis tous ces phraseurs aux mauvaises intentions… :-)

  • Effectivement, j’ai souvent eu tendance par le passé à vouloir ce que je ne pouvais pas avoir et à ne pas voir ce qui aurait pu me rendre heureuse. On me disait pourtant clairement “je ne veux pas d’une relation sérieuse” , mais moi je voyais plutôt ça comme un ” oui pour le moment, mais tu verras, on va tenter, ça sera trop bien, et tu changeras d’avis, forcément !”. C’est une sorte de défi ! Avoir celui qui ne voulait pas et trouver “nunuche” celui qui au contraire le veux. Je ne sais pas si je suis très claire là….?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>