Coeur

Amour, sexe : résultante chimique…

On croit tous en l’amour, le vrai, celui qui nous attend au détour d’une rue, d’un bar et même d’un site internet… Depuis toujours on nous dit que l’amour est un conte de fées, une consécration, un enchantement, une poésie, mais attendez un peu, votre vie à deux ressemble vraiment à ça ? non, je le savais… et cela m’a poussé à explorer une autre explication à l’amour, l’attirance, le désir…

Amour, sexe : résultante chimique…La vérité est ailleurs : l’amour est une résultante chimique. “L’amour, c’est de la physique, le mariage de la chimie ” selon Alexandre Dumas fils. Pour réussir la recette du grand amour, c’est presque simple : les litres de PEA : L’état amoureux déclenche immédiatement dans notre cerveau une sécrétion de PEA ( la Phémyléthylamine).

La drogue de l’amouuuuuur, elle devient encore plus présente lors des rapports sexuels car elle est déclenchée par des efforts physiques intenses, et nous savons tous que lorsque c’est bon, on met de la volonté à la tache ! Et je vous le donne en mille, cette molécule n’est autre qu’un parent proche des amphétamines, bande de petites amoureuses camées !

Du coup, on est toutes guillerettes et on plane à 10 000, on a plus faim, on vit d’amour et de sexe ! Une bonne dose de Dopamine : après une consommation excessive de substances illicites, le cerveau revient (un tout petit peu) à la raison et nous sécrète de la dopamine, qui déclenche alors un signal de bonheur et qui nous pousse à répéter l’expérience encore et encore… Arrive ici l’addiction à l’autre, mais on est encore camé me direz-vous ! Oui, oui, je vous le confirme !

Mais détendez-vous, selon certaines études, cette période d’allégresse en mode junkie ne dure pas, le délai d’expiration est de 6 ans (au plus), car notre corps s’habitue à toute cette drogue naturellement diffusée par l’organisme et les sentiments s’atténuent… snif ! Et là, ça vous rappelle pas les 7 ans fatidiques qui, il faut se l’avouer, commencent souvent au moins 1 ans avant la décision de prendre ses jambes à son cou. Personne ne se réveille le lendemain d’une nuit d’amour torride et regarde chouchou dans les yeux pour lui dire « écouteschéri, il faut que je te quitte ».

Certains gros “TOXICO” vont rechercher dans l’accumulation de conquêtes un regain de PEA, l’autre est délaissée et voilà que nait le « chagrin d’amour », en fait, tous les hommes qui vous ont larguées comme des vieilles chaussettes n’étaient d’autre que des junkies du sexe, ben c’est rassurant quand-même, c’était pas de votre faute ! Quelques gramme d’Ocytocine et Endorphine : et les couples qui durent, durent, durent, durent, durent, durent… (Oups, excusez-moi, je m’étais endormie…).

Et bien pour ceux-là, l’Ocytocine, substance sécrétée lorsque l’on touche une personne que l’on aime, une sorte de colle hormonale qui garde les couples ensembles et les endorphines – qui comme son nom l’indique endort – apportent calme, soulagement, sentiment de bien-être. Mais également, offrent un bonheur tranquille, une relation de couple durable à ceux qui seront sortis indemnes du sevrage PEA et Dopamine, qui auront fait leur rehab quoi…

Et voilà, au four 9 mois, il en sortira bien un mini vous ! Pour ceux qui auraient du mal avec le rehab et qui seraient du genre addict à la drogue, je n’ai qu’une chose à dire : Bye bye my love & Bonne bourre ;)

(cc) KK+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>