Humeurs

Il faut souffrir pour être belle

Quand j’étais petite (y a pas très longtemps oui ;) ) ma mère essayait régulièrement de démêler la touffe qui me sert de crinière, et quand ça finissait en cris elle me disait “Ma fille, il faut souffrir pour être belle !”

Il faut souffrir pour être belleC’est tellement injuste ! Enfin, ce qui me révolte vraiment, c’est que nous filles on doit souffrir plus que ces messieurs. C’est quoi cette inégalité entièrement injustifiée (attention ça sent l’article féministe là !!!). Pourquoi doit-on souffrir pour être belle ? Les hommes n’ont pas à souffrir ? Ou pas à être beaux ?

Petite parenthèse à ce sujet, heureusement que les hommes n’ont pas à souffrir, parce que “aaaaah je vais mourir ! Faut que tu m’amènes aux urgences là, ça va pas du tout ! Je ne suis pas un peu blanc aujourd’hui ? Ah non je peux rien faire, tu ne vois pas comme je vais mal !” etc… J’ai besoin d’expliquer ma phrase ou tout le monde voit de quoi je parle ;)

Revenons à mon inégalité. Et pour faire ça bien, je vous le prouve en 5 points :

Épilation vs rasage

Je m’épile oui, j’aime pas les poils (chez moi). Mais il faut le dire, ça fait quand même un peu mal. Toi, petit monsieur, tu n’as qu’à te raser, a priori c’est pas vraiment douloureux sauf si tu n’es pas habile de la lame. Mais essaye un peu de t’épiler la barbe, tu vas voir comme tu vas pleurer ta maman. Et encore ce n’est qu’une toute petite partie de ton corps…

Talon vs basket

Les talons c’est joli, ça affine la silhouette, ça renforce notre féminité. Dit comme ça, c’est sympa. Sauf qu’à porter ça l’est parfois moins. Bonjour les ampoules, le dos en vrac et le gaufrage en pleine rue. Alors que la bonne chaussure plate, bien confortable, ben y a pas à dire c’est plus cool, mais pas forcément aussi joli (ok ça dépend, mais n’allez pas foutre en l’air tout mon article !)

Petits bras VS gros muscles

Ok ce point n’est pas valable pour tous. Si tu prends Serana Williams et William Carnimolla, là les rôles sont inversés, mais ce n’est pas vraiment beau… Du coup, nous jolies femmes frêles, dès qu’on doit porter quelque chose c’est pas facile.

Et on en porte des choses lourdes : les courses, le dernier né, le cartable de la petite (on pourrait croire que j’ai des enfants là !), le sac à main (nettement plus crédible :) ). Alors que toi avec tes gros bras, quand on te demande de l’aide c’est la croix et la bannière, et ton porte-feuille tu le glisses toujours dans notre sac à main !

Dame Nature VS … bah rien !

C’est bien joli les courbes d’une femme, c’est vrai que la Nature nous a gâtées. Mais elle nous le fait bien payer… vengeance à chaque période de pleine lune ! Douleurs et modifications hormonales qui nous font passer du rire aux larmes et qui font dire à nos hommes que nous sommes chiantes !

Démêlage de tignasse VS petit coup de gel

“Quand tes cheveux s’étalent comme un champ de blé sur ton oreiller” (Johnny revisité par Steph). T’es un peu au paradis là, mais ”quand ton corps lourd s’écroule comme un cheval mort” je me retrouve avec des cheveux tout emmêlés, alors que j’ai passé 45 min ce matin à les lisser ! (je m’arrête là dans l’explication de texte de Johnny, je ne vous ferai pas le passage qui parle de chatte et de chienne)

J’avoue c’est peut-être moi qui ai un traumatisme de l’enfance sur ce point, mais honnêtement la vie est plus facile avec 2 cm sur le caillou ! Sans compter qu’encore une fois monsieur veut le beurre, l’argent du beurre (et le cul de la crémière) et il râle parce qu’on a encore bouché la baignoire avec les restes de notre perruque.

Mais le pire dans tout ça c’est qu’on ne se plaint pas ! :)

(cc) by Janine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>