My Space

Street Book : l’art dans tous ses états

Street book : une révolution artistique en marche. L’idée de Street Book est née dans la tête de Mademoiselle H (Hennen Bebbouche). Son mot d’ordre : que la révolution artistique soit en marche. Pour ça elle choisit d’organiser des performances artistiques et une exposition éphémère. Photographes, body painters, plasticiens, maquilleurs, écrivains, scénaristes, poètes, musiciens, tous peuvent se joindre à l’aventure.

Street Book : l’art dans tous ses étatsPas de limites, pas de frontières, pas de sectarisme, chacun s’expriment librement par son art sans aucune contrainte. Créer pour partager et refaire un peu le monde représente la seule prérogative. La créativité, le rêve, la réalité en sont le moteur. Pas de censure, pas de tabous juste des expériences à illustrer et à dévoiler. Toutes ces âmes créatives et créatrices se rejoignent pour ce projet. Chacun, s’il le souhaite, repart avec l’œuvre qu’il désire au prix convenu avec l’artiste. L’art ici n’a de prix que celui que l’on attribue à chaque œuvre. Chacune existe par son unicité.

Dans le futur, elles feront partie d’une œuvre collective qui prendra la forme d’un livre. Celui-ci ne paraîtra qu’en très peu d’exemplaires. Il voyagera de mains en mains au gré des vents et des marées. Il nourrira l’esprit de chaque personne désireuse de le lire. Cette aventure promet d’être belle et riche en émotions. Rien de mieux que de rencontrer  les artistes, d’entretenir des conversations enflammées et d’échanger autour d’un verre au cours d’un weekend artistique.

Exposition éphémère : un rendez- vous d’artistes

Cet événement a eu lieu dans un lieu étonnant. Habituellement, les œuvres de ce genre sont exposées dans des galeries, des centres culturels ou encore des musées. Là non, elles étaient présentées dans un appartement parisien situé non loin de Montmartre. Ce quartier est d’ailleurs prisé par des milliers d’artistes cherchant à immortaliser le romantisme et la beauté du lieu. Pas si saugrenu que ça finalement. Un appartement représente un lieu de vie et de convivialité parfait pour accueillir ce type d’évènements.

Nous voici donc partis à la découverte de cet antre artistique hors du commun. A peine arrivés, on ressent une atmosphère où règne la plénitude, le bien-être et le partage. Chacun semble prêt à discuter dans la joie et la bonne humeur. Les gens ne se connaissent pas forcément ou viennent tout juste de se rencontrer et pourtant on a l’impression qu’ils se connaissent depuis longtemps. L’art permet de créer des liens et d’apprendre d’autrui. L’honnêteté, la fraîcheur révèlent chaque œuvre exposée. La spontanéité réveille les sens et participe à la création  de performances artistiques inédites. Créées à deux mains, quatre mains ou six mains, elles représentent un instantané, un ressenti, une émotion marqués par la particularité de ce moment.

Ariel Arias, Keltiek Shootings, Giu’Art Maquilleuse, Mochy Dzfio-art et Lululu- installations la tribu des artistes. Tous a apporté leur grain de folie, nous ont amené dans leur univers avec passion et générosité sans aucun complexe ni jugement. A leur manière, ils ont apporté une pierre à l’édifice Street Book

10 Responses to “Street Book : l’art dans tous ses états”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>