Humeurs

Mouflet’s story

La maternité, c’est un peu comme une émission de télé-réalité : à partir du moment où on met le pied dedans (quand je dis le pied, c’est une image, hein, rien à voir avec des tendances sexuelles marginales et particulièrement douloureuses), on dit adieu à notre intimité.

Mouflet’s storyLa petite graine a à peine été semée qu’elle lance déjà une OPA sur l’ensemble de notre anatomie (et tout notre entourage avec elle). Dès lors, ce qu’on fait, ce qu’on ingurgite, nos heures de sommeil, notre activité physique, notre poids, nos problèmes gastriques / urinaires / gynécologiques / proctologiques, tout est soigneusement disséqué, analysé, décortiqué et, bien entendu, commenté. Par eux. Les autres. Big Brother. Et le verdict est sans appel. Si vous pensez que X fait tout de travers et sera une mauvaise mère, tapez 1…

Au cas où tout cela ne suffirait pas, on s’en rajoute une couche, à coups d’échographie en photo de profil (aurait-on oublié qu’il s’agit de notre utérus ?) et de « Que c’est chiant de faire pipi toutes les deux minutes ! » en guise de statut Facebook (car il est évident que nos 252 amis meurent d’envie de savoir ce qu’il se passe dans notre vessie)…

Mais, qui dit télé-réalité, dit aussi « confessionnal ». Et le nôtre est tout trouvé. Elles sont d’ailleurs nombreuses à y défiler aujourd’hui pour nous parler de leurs enfants, ceux qu’elles éduquentqu’elles allaitent, ceux qui ne sont pas tout à fait comme les autres, qui ont des amours compliquées, qui viennent troubler leurs habitudes, ceux qui créent la polémique, qui ont déjà leur petit caractère, ceux qu’elles attendent ou qui viennent d’arriver.

C’est tout… pour le moment !

2 Responses to “Mouflet’s story”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>