Coeur

C’était il y a neuf mois…

Dans un dernier souffle, Grand-Mère a prononcé le mot “miracle”, et puis elle s’en est allée pour toujours. Même si nos liens étaient grands, je ne savais pas que, neuf mois plus tard, cela me ferait si mal encore… Elle avait été à mes côtés durant toute la grossesse de bébé 1, et son absence aujourd’hui pendant que j’attends bébé 2 est bien souvent une épreuve.

C’était il y a neuf mois…Grand-Mère était un tel pilier de ma vie d’adulte, elle était tellement là dans mes difficultés familiales et dans mes joies, que j’ai bien du mal à voir sa photo sans avoir les larmes aux yeux. Je l’aimais de tout mon coeur. Je sais bien qu’elle n’était pas éternelle, je sais bien qu’elle avait eu une bien belle et longue vie, mais cela ne change pas grand chose à la cruauté du manque d’elle.

Peut-être qu’elle parlait de bébé 2 en prononçant le mot miracle, je veux le croire en tout cas. C’est aussi pour cela que notre seconde fille sera baptisée le week-end de l’ascension, puisque Grand-Mère s’en est allée le jour de l’ascension l’année dernière. Je veux croire aussi que chaque jour elle est à mes côtés, vivante d’une autre manière mais bien présente…

Ma fille, à qui la sage-femme a demandé qui il y avait dans son coeur, a répondu “Grand-Mère”, comme une évidence. Cette femme a changé ma vie, je lui dois un peu de ce que je suis, et elle aurait été très fâchée que je la pleure encore… Je sais que c’est elle qui veille sur ma petite famille, il ne peut en être autrement…

(cc) ∞PinkFarasha.Off

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>