cinoche

Le navet de la semaine #3 : La Taupe

Etant myope, je me suis dit qu’il serait vraiment très important pour moi d’aller voir un film qui s’appelle La Taupe, rien que pour le principe d’être myope et que ça allait forcément me toucher. Et puis, je sais pas, le pitch était prometteur, je dois dire : une histoire d’agents secrets, une trahison, de l’espionnage, de l’intrigue, des morts, tout ça. Moi j’étais contente de me dire : Ça y est, cette année, je vais voir un film intelligent avec des acteurs pas trop connus dedans, j’évite les blockbusters et je vais m’accrocher à une intrigue passionnante.

Le navet de la semaine #3 : La TaupeJ’ai eu du mal à m’accrocher. D’ailleurs, une dizaine de personnes est partie d’un coup au bout de 30 minutes de film. J’ai vraiment cru, dans tout mon espoir pour l’humanité, dans toute ma naïveté (et croyez moi, elle est grande pour avoir vu ce film), que l’on ne comprendrait rien du film pendant toute la première partie et qu’à la fin tout allait s’accélérer et qu’on allait tout comprendre. Et bah j’ai RIEN compris. Nan, mais j’veux dire, du début jusqu’à la fin, j’ai rien compris, du tout.

Ce film est un enchevêtrement de noms et de situations incompréhensibles qui parfois n’ont rien à voir les unes avec les autres, il y a des flashbacks (apparemment, vu que moi-même je n’ai pas compris qu’il y en avait à la fin du film) aussi incongrus qu’insipides, et puis sérieusement, c’est lent quoi.

Alors je sais, j’aime les films d’action, je suis un vrai mec niveau cinématographie mais faut pas abuser. Avec son pardessus beige, sa moustache et ses lunettes, j’avais l’impression que l’acteur était Derrick et qu’ils avaient fait un film de cette série télévisée sans avoir prévenu personne. D’aucuns diront que c’est un film « à l’ancienne », je dirais que c’est un film « pour la sieste », aussi difficile à regarder en entier qu’un film experimental javano-suédois en version originale sans sous-titres et durant 4 heures.

Très franchement, je ne sais pas ce qu’il y a de mieux : regarder The Human Centipede II en entier avant de dormir dans une grange au milieu de l’Alaska, ou me forcer a revenir dans la salle HD du Mk2 Bibliothèque et revoir ce film.

5 Responses to “Le navet de la semaine #3 : La Taupe”

  • “Je suis un vrai mec niveau cinématographie.” Ça me fait vraiment mal que tu dises ça, j’ai les dents qui sont pas en place… Elles grincent pas mais presque, c’est vraiment que j’en prends soin (du moins j’essaie.

    J’aurai préféré un truc comme “je suis une vraie quiche” ou si tu veux t’en prendre aux mecs, prends-t’en à leur appareil génital, quand c’est fait par une bite, généralement c’est mal fait. ;) *langage vernaculaire*

  • Ma Rooose *voix de Louis de Funès*, pardonne moi bien bas, mais en general le cliché veut que la fille “de base” (comprend ici sans les options) n’aime pas les films d’action du genre Piège de Cristal ou Rocky. C’était la parenthèse couillue du jour.

  • Piège de Cristal, c’est trop bien ! Je ne suis donc pas une fille de base. CQFD

  • Nan mais les Ladies, elles sont toutes nées avec des options aussi.

  • A........

    vous avez le droit de ne pas aimer, mais c’est une adaptation formidable du roman de John Le Carré et les acteurs sont excellents…….un des meilleurs films d’espionnage qui existent avec l’espion qui venait du froid, sens unique, la trilogie la mémoire dans la peau et les séries: le bureau des légendes (n’en déplaise à véronique genest) , the americans, allegiance….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>