Coeur

Laura, la prêtresse de Ladies Room tire sa révérence

Trois ans déjà que Laura nous ravive de sa fraîcheur à la tête de notre magazine féminin préféré. Le temps passe si vite.

Laura, la prêtresse de Ladies Room tire sa révérenceNe nous quitte pas

Entourée d’une équipe toujours fidèle au poste, elle a su relever de nombreux défis. Telle une Anna Wintour, elle a imprégné de sa marque, les pages de Ladies Room. Autodidacte, elle s’est fait une place dorée au paradis des filles à la page. Pleine de vie, elle a géré avec brio et passion cet espace de liberté qui nous est offert chaque jour. Rien ne lui résiste. Elle a conquis le cœur de toutes les lectrices. Elle dit aussi ce qu’elle pense quand il le faut. Cette authenticité nous manquera. Toujours, à l’affût des fautes d’orthographe, de syntaxe et de mise en page, elle a été la garante avec ses compères de la qualité éditoriale de notre quotidien chéri. La langue de Molière n’a donc aucun secret pour elle.

Une égérie nous quitte

Férue de mode, elle sait marier classe et volupté avec un soupçon de liberté. Les tendances, elle les connaît sur le bout des doigts. D’ailleurs, elle n’hésite pas à en parler. Elle ne perd jamais le Nord. Cette accro à la mode n’a pas la langue dans sa poche. Qui a dit que les filles à mode étaient cruches ? Personne. Dans tout les cas ce n’est pas son cas bien au contraire.

Tout le monde se souviendra avec émotion de son passage. Toujours fidèle au rendez-vous, elle déniche de nouveaux talents, nous fait partager ses coups de cœur et ses coups de gueule. Elle a vibré pour Lady Gaga. Leur point commun est qu’elles sont iconoclastes. Laura a aussi le sens de la fête. Elle chante, elle danse comme personne. En fait elle est inimitable.

Adieu l’artiste.

Telle une rose, elle a éclos dans un jardin bien fleuri où un vivier de jeunes talents n’attendait plus qu’elle pour être repéré. Un parfum aurait pu être créé à son effigie. Construit sur un mélange de vanille pour la douceur, de fruit de la passion pour son élégance chaleureuse, de patchouli pour son caractère bien trempé. Cette effervescence de senteurs adoucit notre quotidien.

Petite fleur, tu es devenue grande. Sans jamais être arrogante, tu as toujours gardé une grande part d’humilité et d’humanité. Chante, danse, rêve et continue à nous faire vibrer. Ce n’est que la fin d’une belle expérience. De nouveaux projets n’attendent que toi.

Be yourself and stay alive

Tu resteras toujours en haut de l’affiche

(cc) Steve-h

2 Responses to “Laura, la prêtresse de Ladies Room tire sa révérence”

  • Chère Jess, merci à toi pour tous ces mots doux. Tu fais partie des piliers de L.R et j’ai apprécié plus que tout la gentillesse et la simplicité avec laquelle tu m’as accueillie sur le magazine lorsque je suis arrivée.

    Je sais que tu as beaucoup de projets, et comme tu me le disais, je sais que toi aussi tu es une petite fleur qui ne demande qu’à s’éclore, alors continue comme ça. Crois en tes projets, je sais que tu y parviendras haut la main.

    A très vite chère Jess, et merci pour tout.

    PS : l’idée du parfum est excellente ! C’est mon pêché mignon. Alors si quelqu’un a envie de se lancer dans la conception olfactive, j’achète ! :)

  • J’ai beaucoup de projets et j’espère qu’ils se concrétiseront un jour. Je te tiendrais au courant. de leur avancement.Merci pour ton soutien.
    Pour le parfum malheureusement ce n’est pas mon domaine mais si je rencontre quelqu’un dont c’est le métier je lui soufflerait l’idée.
    Que le vent t’emportes toujours là où tu souhaites. bises à toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>