cinoche

L’amour dure trois ans

Après le succès de 99 Francs au cinéma, Frédéric Beigbeder revient dans les salles obscures avec l’Amour dure trois ans. Marc Marronnier, l’archétype de l’homme désabusé : un double de Fréderic Beigbeder ?

L’amour dure trois ansMarc Marronnier, critique littéraire émérite le jour et chroniqueur mondain la nuit aime faire la fête. Il est du genre flambeur. Tout semble lui sourire. Mais patatras, ne le supportant plus, sa femme demande le divorce. Tout son monde s’effondre en peu de temps.

Désabusé par son échec sentimental, il ne croit plus en l’amour. Pour combler son mal, il commence un roman intitulé l’Amour dure trois ans. Déçu, il ne vit pas, il survit comme il peut. Arrive le jour où tout bascule. A l’enterrement de sa grand-mère, il rencontre Alice. Son cœur chavire. Une passion dévorante naît entre eux. Elle ne sera pas sans embûche.

Sous ses airs de tombeur, égoïste et arrogant se cache un homme sensible et parfois torturé. Toujours habitué à tout réussir, sa relation avec Alice ne sera pas de tout repos. Un tantinet romantique mais surtout amoureux, il se pliera en quatre pour elle. Le succès inattendu de son livre met pourtant en péril cette idylle survoltée.

Le personnage de Marc Marronnier est-il un double de Fréderic Beigbeder ? Les deux hommes se ressemblent. Premièrement, ils exercent la même profession. Au niveau du caractère aussi on remarque des similitudes. Quand Marc Marronnier paraît prétentieux, Frédéric Beigbeder semble imbuvable. Pourtant lors de ses différentes interviews, il a l’air plutôt simple et loin de son image médiatico-mondaine. Cette ressemblance est transcendée par l’interprétation de Gaspard Proust.

Un jeu d’acteur plutôt réussi

Le couple Alice (Louise Bourgoin) et Marc (Gaspard Proust) fonctionne à la perfection. Modernes et passionnés, ils vivent leur histoire à fond. Non conformistes, ils se fichent des conventions. Alice s’affirme et est une femme affranchie mais pas épanouie dans sa vie de couple avec Antoine. Lorsqu’elle rencontre Marc, elle ressent un coup de cœur. Ils tombent éperdument amoureux l’un de l’autre. C’est la rencontre de deux caractères bien trempés.

Antoine est l’antithèse de Marc. Effacé, il aime Alice mais ne réussit pas à combler sa femme. Ses quelques attentions n’y feront rien, Alice partira pour son cousin. Les parents de Marc sont divorcés. Sa mère indépendante n’a pas la langue dans sa poche. Il tient d’ailleurs son talent d’écrivain d’elle. Son père quant à lui s’est entiché d’une jeune et jolie femme.  Épicurien, il profite de la vie et conseille à son fils de faire la même chose.

Les deux meilleurs amis de Marc apparaissent déjantés mais en phase avec le monde qui les entoure. Les personnages sont à l’image de la société, tourmentés. Les acteurs jouent sans trop en faire. Ils ne tombent jamais dans les clichés parfois trop répétitifs des comédies romantiques à l’anglaise ou à l’américaine. La sauce monte donc petit à petit.

L’amour ne durerait-il que trois ans ?

La règle de trois s’applique-t-elle à l’amour ? 3 est un chiffre porteur de sens. Souvent une relation devient sérieuse au bout de trois mois. Le premier cap est passé. Quant à la passion, elle s’estomperait dès la troisième année. Cette règle aurait même été vérifiée par les scientifiques. Mais bon là n’est pas la question.

Dans son roman, Frédéric Beigbeder passe au crible le sentiment amoureux. Pour l’adaptation cinématographique, il s’est chargé de la réalisation et de l’écriture du scénario avec deux autres compères. Il a voulu faire de cette histoire une comédie romantique. Sans aucune mièvrerie, ce film explore les tourments de l’âme humaine. Il est rempli d’humanité et amène  aussi une certaine profondeur aux propos parfois acerbes du roman.

Quelques petites longueurs ralentissent un peu le déroulement du film. Même si le film est réussi dans l’ensemble, il n’aurait pas fallu qu’il dure plus longtemps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>