cinoche

Intouchables

Le film phénomène, aux plus de 15 millions d’entrées… Honnêtement, je ne pensais pas aller le voir. En général, les productions qui attirent les spectateurs en masse, j’évite car je suis presque à coup sûr déçue. Et puis… Ma grand-mère étant là pour les vacances, j’ai voulu lui faire plaisir en l’amenant au cinéma et comme on ne peut pas dire que nous soyons submergés par les films “grand public“, nous avons suivi “le troupeau” (attention, pas de dédain de ma part).

IntouchablesC’est un joli film qu’on pourrait trouver à la limite du cucul si ce n’était pas inspiré d’une histoire vraie. On rit beaucoup, les vannes s’enchaînant sans – et c’est devenu rare donc autant le souligner – une once de vulgarité. On est quelques fois ému.

Les acteurs sont très bons, notamment François Cluzet mais ça, ce n’est pas une nouveauté. Bon, de là à payer un ticket de cinéma pour le voir, non. J’aurais pu attendre qu’il soit diffusé à la télévision et ça n’aurait pas été un mal ; ce qui n’empêche pas que l’on passe un bon moment.

A la suite d’un accident de parapente, Philippe, riche aristocrate, engage comme aide à domicile Driss, un jeune de banlieue tout juste sorti de prison. Bref la personne la moins adaptée pour le job. Ensemble ils vont faire cohabiter Vivaldi et Earth Wind and Fire, le verbe et la vanne, les costumes et les bas de survêtement… Deux univers vont se télescoper, s’apprivoiser, pour donner naissance à une amitié aussi dingue, drôle et forte qu’inattendue, une relation unique qui fera des étincelles et qui les rendra… Intouchables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>