Coeur

Ma vie en rose

J’ai toujours aimé le rose. Chez mes parents, c’était la couleur bannie par excellence : cela faisait fillasse, c’était la couleur de Barbie (y a-t-il plus fillasse que Barbie ?) et s’habiller en rose était une faute de goût majeure.

Ma vie en roseEt puis chez mes parents, nous étions cinq filles (oui, tout à fait, sans aucun garçon !) et il était interdit de se comporter comme une fillasse. Il a été très dur pour mes parents de n’avoir “que” des filles. En grandissant, j’ai trouvé ça drôle, pourtant.

Et puis j’ai continué de trouver ça drôle quand ma sœur a donné naissance à sa fille aînée. J’ai ensuite eu la mienne, puis ma soeur a eu une autre fille. Waouh.

Hier soir, nous avions rendez-vous avec bébé 2, qui nous a dévoilé son sexe bien caché : bébé 2 est une fille. J’ai été prise d’un fou rire irresistible (l’homme, lui, s’y attendait tellement qu’il a ri aussi). Waouh. La mini est une fille. Trop fort.

Du rose, du rose, je vais en bouffer pendant quelques temps encore, on dirait, à mon plus grand bonheur.

Je suis heureuse, irrépressiblement, de porter une seconde fille. J’ai juste eu ce petit pincement au coeur de me dire que je ne saurai sans doute jamais (l’homme et moi voulons deux enfants) ce que ça faisait d’être mère d’un fils. Et alors, finalement ?

Et alors, dois-je tout vivre, tout voir, tout savoir, dans ce bas monde ? Je ne crois pas… Il me plaît, mon chemin de vie. Ma seconde fille, dont nous avons vu le profil, ne ressemble pas à sa soeur. Je crois qu’elle sera très belle aussi (je dis ce que je veux, c’est moi qui écris).

Ma vie en rose, j’adore…

(cc)  Pink Sherbet Photography

One Response to “Ma vie en rose”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>