Histoires

My Revue de Presse (semaine #11)

Parce que je ne voudrais pas priver quiconque de mon ineffable sens du fondamental, je vous livre ici et maintenant la quintessence de l’actualité, la substantifique moelle des événements qui font notre monde, le nec plus ultra, quoi. Qu’ai-je découvert alors cette semaine ?

D’abord l’info de la semaine. Eh ben c’est pas joli joli parce que sachez que sur Ladies Room, on vous ment ! Ouais, et pas qu’un peu. Une certaine Lita (qui, d’après ce que je sais, consomme beaucoup d’alcool, mais je dis ça je dis rien, parce que je suis pas du genre à balancer) a écrit ici que Ken (le mec de Barbie) avait 50 ans. Ce qui est vrai.

  • My Revue de Presse (semaine #11)Mais elle a également écrit : « Pendant 7 ans, il s’est même pas envoyé une petite brunette de passage, rien, nada », sous-entendant qu’en plus de ne pas avoir trompé Barbie pendant leurs 43 années d’amour, il était resté sage et sur la touche toutes les années de leur séparation. Genre « Ken + Barbie = AESD ». Moi, je réponds : mensonge imposture boniment simulacre mystification. Car ce que cette Lita feint d’ignorer, c’est que Fantômette elle aussi elle a 50 ans. Comme par hasard, peut-être ? Moi, on m’abuse pas comme ça.
  • La vérité vraie, c’est que Ken il s’est envoyé Fantômette à chaque fois que Barbie l’emmerdait. Je sais, c’est dur à entendre, je lève un tabou, là, je le sens bien, mais c’est comme ça et c’est pas ici que je vais cacher la vérité.
  • Sinon, et dans l’unique but de poursuivre notre quête du meilleur des mondes, sachez qu’au saut du lit et si vous êtes en forme, vous pouvez vous barbouiller le visage de fœtus (humain, parce que sinon c’est pas drôle), boire un café au caca et manger un petit bout de fromage de femme. Ça fait pas rêver tout ça ?
  • My Revue de Presse (semaine #11)Reprenons. On se lève, on prend sa douche et on décide de rester jeune et jolie alors on prend sa crème de jour et on se tartine, mais avec du fœtus humain. Jusque-là, certaines crèmes étaient curieusement composées et/ou gentiment testées sur nos amis les bêtes, alors pour parer aux foudres de BB, ils en ont fait une à base de fœtus humain. Moi, autant de créativité, ça m’épate.
  • My Revue de Presse (semaine #11)Ensuite, débarrassées de nos rides, on prend un petit café pour fouetter nos neurones. Mais dorénavant, on prend de préférence un Kopi Luwak dont, je cite, « le goût caramélisé fait fondre de plaisir de nombreux amateurs de café dans le monde ». Et porqué ? Ben parce qu’il est à base de petites crottes, tiens. En résumé, le producteur fait bouffer des cerises à ses adorables petites bêtes, il récolte les noyaux que rejettent (via les « voies naturelles », on l’aura compris) ses bébêtes, et puis vas-y que je te torréfie tout ça. 50 dol’ la tasse, quand même.
  • My Revue de Presse (semaine #11)Et puis comme on a écouté son nutritionniste, on mange un truc. Et comme on est à la bourre, un petit bout de fromage fera l’affaire. Et aujourd’hui on peut choisir entre « la femme qui rit », « le reblonichon », « le boursein » ou encore « la mère dodue », bref entre les diverses productions de fromage de femme. On remercie sa congénère, non pas la vache ou la biquette, mais la femme qui s’est fait traire et on file au boulot en chantonnant « Femmes je vous aime ».
  • Le plus drôle est que cette dernière aventure fromagère n’est qu’une blague (cf. fin de l’article). Une blague qui dirait en substance « ha ha ha, ah ben non quand même on va pas manger un truc pareil, nan mais t’es dingue ou quoi ? » Ok, mais alors quid de notre glace de la semaine passée (au lait maternel, remember) ou de la nouvelle crème anti-rides ou de notre café-crotte ? Conséquence directe : ma main à couper que d’ici peu, ce ne sera plus une blague ou une légende. Of course, j’ai hâte.
  • My Revue de Presse (semaine #11)Enfin, la catégorie « on s’en fout (mais ça fait marrer quand même) », pour être sûre de pouvoir se réjouir d’être inscrite dans ce monde et pas dans un autre. La première news : un BHL au sommet de sa forme puisqu’il estime qu’il sera « très difficile de faire des fellations aux dictateurs ». Et j’ai vérifié, même remise dans son contexte, cette phrase reste très drôle, voire l’est plus encore.
  • La seconde concerne notre chanteur nouvellement préféré qui, n’en déplaise à BritBrit et malgré son excellent article, va gagner l’Eurovision en chantouillant une daubasse corse.

3 Responses to “My Revue de Presse (semaine #11)”

  • Je suis hilare, tellement HI-LARD que j’en fais des jeux de mots tout claqués, ma bonne Lita ! :D
    Voilà de quoi partir de bonne humeur en vikend.

  • Drôlissime!!!!
    Je suis ravie de faire l’impasse sur le petit déj ;-)!
    Par contre je fais circuler cette excellente revue de presse!
    Bon we!

  • Mon voeu pieu c’est remplacer Jean-Pierre Pernault…
    Merci pour votre enthousiasme, les filles, et bon week-end !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>