Humeurs

Ken, l’homme potiche, a 50 ans

Hier, je voyais Lilou. Je vous épargne et le nombre de Russian bubbles bu et les divers micros événements qui ponctuèrent notre douce soirée, mais pas la révélation qu’elle me fit :

Ken, l’homme potiche, a 50 ansKènékinka.

— Quoi ?

— Ken est quinqua.

tu dis ?

— Je te dis que Ken, le mec de Barbie, vient d’avoir 50 ans. T’as bu ou quoi ?

— QUOI QUOI QUOI ?

— Nan, je répèterai pas.

— …

— Ça va ?

— MAIS C’EST ÉNOOOOOOOORME !!

— Ah ben t’as compris.

— Mais tu te rends pas compte ??!

— Sans doute pas, non. Si je te dis qu’il va sans doute se remettre avec Barbie, tu fais une syncope ?

Là-dessus, je me suis évanouie, puis réveillée. On a poursuivi notre soirée, malgré la perplexité évidente de Lilou qui ne semblait pas comprendre, pour ne pas dire partager, mon engouement pour ce que je qualifiais d’événement sociétal majeur.

J’ai évidemment porté moult toasts à Ken, chanté plusieurs chansons, partagé ma joie avec quelques voisins de table et donné un pourboire gigantesque au taxi qui m’a courageusement raccompagnée.

En rentrant, j’ai réveillé ma moitié dormante et je lui ai dit  « Chéri, Ken a 50 ans, fais-moi l’amour maintenant tout de suite », il m’a dit « Quoi ? », j’ai dit « Je peux t’appeler Ken ? », Il m’a dit « Je vais dormir sur le canapé ». Le lendemain, Lilou m’a avouée, qu’enfant, elle jouait avec des Kikis et non des Barbies, d’où son manque d’entrain. J’étais vachement rassurée et j’ai entrepris de lui raconter Ken, mon Ken, l’homme-objet de tous mes fantasmes.

Car Ken, c’est ça : le premier homme-objet. Revenons déjà sur l’apparition de Ken. C’est 2 ans après l’avènement Barbie qu’il apparaît, soit en 1961 (d’où les 50 balais). Pourquoi ? Ben, c’est simple : Barbie est une grosse chaudasse qui commence à s’emmerder sec sans mâle est seule depuis 2 ans et a besoin de compagnie. Il existe donc pour Barbie. Il n’a d’autre fonction que celle d’être le compagnon de Barbie. Comment ? C’est lors du tournage d’un film publicitaire que Barbie lui met le grappin dessus. Après deux ans d’abstinence, on imagine assez bien ce qui lui traverse l’esprit à la vue de ce jeune surfeur, un peu malingre certes, mais homme de son état. Par la suite, Ken n’aura de cesse de se renouveler (on l’a vu en livreur de pizza, en cow-boy, en Elvis, version disco, etc.) ou de faire de la muscu pour continuer à séduire sa belle.

Jusqu’à ce que, en 2004, et là, attention : Barbie se barre pour un tout nouveau jeune surfeur (ouais, elle a un truc avec ça) australien, nettement plus sexy que Kenny (qu’elle se traîne depuis 43 ans quand même). Blaine. Bon d’accord, « Blaine », c’est un peu comme Maurice en VO, mais n’empêche qu’elle largue son vieux Ken pour un jeune éphèbe et que Ken endosse alors le rôle du mec bafoué et abandonné par sa meuf qui veut de la jeunesse et de la vigueur.

Pauv’ Ken. Deux ans plus tard, mon Kenny se relance à la conquête de sa belle : message pub télé, affiche 4 par 3 avec « Barbie, you’re the only doll for me ». Ça y est, Ken est pathétique, le mâle rampe, pleure, supplie, jure ; le mâle, à l’aube de ses 50 ans, est une vieille chaussette collante.

Il lui faudra attendre 5 longues années pour reconquérir sa belle en revenant sous les traits du Genuine Ken (c’est la photo), en lui offrant un gâteau sur Foursquare et un rencard sur Facebook. Car, last but not least, mon Kenny est devenu 2.0. Bon, Barbie aussi mais c’est l’anniv de Ken, pas celui de sa blonde. Momentanément, le profil Facebook de Ken a sauté (il a posté L’origine du monde de Courbet ?), mais y a c’lui de Barbie, et là, c’est les comptes Twitter (luielle).

Donc, si on suit bien, on a un mec de 50 balais qui trime comme une bête pour récupérer sa meuf de 52 ans. Pendant 7 ans, il s’est même pas envoyé une petite brunette de passage, rien, nada, et il aura consacré 1825 jours de sa vie à reconquérir sa dulcinée. Ken, you’re my hero.

PS : Je note cependant que Ken et Barbie inspirent peu les histoires douces et romantiques.

7 Responses to “Ken, l’homme potiche, a 50 ans”

  • Enoooooooooooooooorrrrrrrrrrrrrrrrmmmmmmmmmmmmmmmmeee!!!!
    Moi qui n’aime pas trop que ma fille joue aux Barbies, je change d’avis! Ken et Barbie de vraies valeurs!
    Merci Lita!

  • @ Nouvelle 30naire : Ah, ça laisse pas indifférent, hein ? Reste à expliquer à ta fille pourquoi Barbie s’envoie en l’air avec un jeunot (note, que je n’ai rien contre) tandis que Kenny se fait vieille chaussette collante…

  • Le plus difficile à expliquer à la gamine, c’est plutôt de savoir pourquoi on interdit à Ken de s’envoyer en l’air avec Shelly, la jeune soeur de Barbie ! :)

  • @ Lita, Les jeunots ne le restent pas longtemps… Faut en changer régulièrement mais ça je ne peux pas lui expliquer… ;-)!
    @ Rose H, T’y vas pas un peu fort???

  • @ Rose H : héhé
    @ Nouvelle 30naire : faut expliquer l’avantage qu’est la brièveté du jeunot qui impose le nouveau, le renouveau le changement. Enfin, je ne connais pas l’âge de ta fille, mais en maternelle déjà, ils changent d’amoureux comme de chemise, non ?

  • @ Lita Je suis tout-à-fait d’accord avec toi mais en tant que mère, je suis sensée lui inculquer des VALEURS ;-)!
    Et pas du genre: “Si tu te fais un vieux, vérifie qu’il soit au moins riche!” ;-)… Et pour la maternelle, tu as raison, elle a 5 ans et vient de plaquer son dernier amoureux pcq’il avait embrassé d’autres filles et qu’il devait être plein de microbes maintenant!!! ;-))!
    J’adore les mots d’enfants ;-)!

  • @ Nouvelle 30naire : Et la valeur du renouveau, alors ??? “Chaque année, les arbres renouvellent leurs belles feuilles, et chaque année, ta maman renouvelle son amant”. Non ?
    (OK, je vais faire une sieste)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>