Histoires

Tu me fais de la peine, Marine.

Fille de Jean -Marie Le Pen, Marine a été nourrie dès son plus jeune âge à la politique. Tout comme Obélix, elle est tombée dans la marmite quand elle était petite (je m’excuse de ce parallèle je ne voulais pas insulter Obélix). Mais la marmite du Front National n’est sûrement pas la meilleure qui soit. Peu importe, au fil des années, elle s’est rapprochée de son père et est montée en grade dans le parti créé par son père. Elle incarne un certain renouveau et de la modernité. Elle cherche avant tout à redorer l’image du Front National.  

Tu me fais de la peine, Marine.Sa féminité, sa jeunesse apportent une certaine douceur à des propos qui ne SONT pourtant pas reconnus pour leur douceur. Si jamais elle se retrouve investie à la tête du parti dans quelques semaines, elle deviendra une adversaire sérieuse pour L’UMP. Bien que ses propos aient l’air moins brutaux, ils n’en sont pas moins dangereux, bien au contraire. En ces temps de crise, il faut se méfier du mécontentement des citoyens qui pourrait favoriser la progression tant redouter de l’extrême droite. A l’instar des idées  défendues par Oskar Freysinger (UDC suisse) ou encore de l’extrême droite aux Pays-Bas (parti pour la liberté de Geert Wilders), celles de Marine Le Pen se réclament aussi du populisme. Pourtant celle-ci s’en défend.

Pour elle, le programme du Front national défend les intérêts des français. Oui mais de quels français ? Plutôt des “vrais Français” ou “Français de souche” de préférence. Avant de défendre les intérêts de ces français, est-elle 100% française (absurdité) ? Vu les nombreux brassages de population qu’il y a eu au cours des siècles, personne, je pense, ne peut se targuer d’être 100 % d’une origine. Enfin bref. Mais de quoi faudrait-il nous protéger ? D’abord de la mondialisation. Pourtant la mondialisation n’est pas mauvaise en soi ce sont ses excès qu’il faut combattre. Ensuite de l’Europe et de l’Euro.

Bien que la construction européenne montre ses limites et doive faire face à quelques ratés, n’est-ce pas une belle réussite de l’histoire ? N’oublions pas qu’au vingtième siècle, l’Europe s’est déchirée à de multiples reprises. Même si aujourd’hui les institutions européennes demeurent souvent bloquées, il ne faut pas remettre en cause cette œuvre qui garantit la paix sur notre vieux continent. La monnaie unique semble aussi un problème. Néanmoins, elle facilite les échanges. Elle prouve que l’union monétaire a été possible malgré des divergences de point vue en ce qui concerne la construction politique de l’Europe.

Rétablir le franc serait peut-être dangereux et affaiblirait l’économie de l’ Europe. Évidemment, créer une Europe plus sociale serait de bonne augure mais je ne pense que le Front National puisse y contribuer, bien au contraire. En effet l’immigration reste leur premier cheval de bataille. Bien sûr il faut réguler l’immigration mais réguler ne veut pas dire empêcher et renvoyer les immigrés dans leurs pays à coups de charters. La France s’est construite sur les multiples vagues d’immigrations. L’immigration est donc une force et non une faiblesse. La diversité amène une richesse culturelle. Évidemment, faire cohabiter différentes cultures n’est pas simple mais rien n’est impossible. Tout un chacun doit respecter les règles qui régissent les institutions de son pays, qu’il soit immigré ou non.

Pourquoi devrait-on renvoyer dans leurs pays les criminels immigrés et garder dans nos prisons ceux qui seraient blancs comme neige ? Si les politiques d’intégration n’ont pas porté leurs fruits, la responsabilité est à chercher au niveau des politiques et pas seulement chez les citoyens qui n’ont pas réussi à s’intégrer. Parfois certains ne cherchent pas à s’intégrer. Malgré tout, ces personnes ne sont qu’en minorité et la plupart veulent s’en sortir. Dans certains cas la religion peut-être un facteur de problème si elle ne s’adapte pas aux institutions. Il faut combattre leurs abus sans pour autant stigmatiser telle ou telle religion.

Ainsi Marine le Pen a modernisé la communication du Front National mais le fond du discours reste le même. Attention danger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>