Culture

Hypernuit à emporter, s’il vous plaît.

Bertrand Belin, c’est la force tranquille, c’est le retour des dandies à la Bashung, c’est de la haute gastronomie pour les oreilles.

La Blogothèque nous fait le plaisir d’emmener cet artiste hors du commun dans la rue, le temps de pousser la chansonnette sur cet extrait du dernier album de Monsieur Bertrand Belin, qui porte le même nom, Hypernuit.

Les gens passent, certains ne s’arrêtent pas, d’autres s’interrogent sur ce chanteur sorti de l’ordinaire, sur ce danseur arrivé de nulle part qui esquisse des pas de danse andalous, on croit rêver et pourtant, rien ne saurait être plus vrai que ce bel instant audiovisuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>