Culture

Quand la danse hip-hop devient poésie.

Parfois, y a pas de secret : il suffit juste d’aller à l’essentiel.

A savoir, prendre des jeunes gens beaux et talentueux, les laisser s’exprimer corporellement sur un petit air de piano relevé avec juste qu’il faut de beat, et ça donne un court instant onirique, agréable à l’écoute,  plaisant à regarder.

On en reste contemplatifs, comme si soudain la danse hip-hop nous clamait d’un coup d’un seul de beaux vers, loin des battles et autres clashs qu’on lui connaît… Ca laisse rêveur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>