My Space

Des footballeuses dans les pages mode de Gala, qu’en penser ?

Oui, oui, j’ai un train de retard, il faut dire que je rentre tout juste de vacances et je débarque ! C’est donc dans le numéro de juin du magazine Gala que ça se passe : on y trouve Louisa Necib, Amandine Henry, Corine Franco, Laure Boulleau et Sarah Bouhaddi… dans les pages de la rubrique mode. Apparemment le sursaut d’attention qu’ont eu certains médias pour les Bleues, après la débâcle de leurs collègues masculins, fait des petits.

Des footballeuses dans les pages mode de Gala, qu’en penser ?Alors évidemment, j’aurai préféré qu’on les fasse parler. Il y a des tas de choses que j’aimerais savoir sur elles : comment ont-elles décidé de faire du foot ? Comment décide-t-on de s’engager à haut niveau pour un sport si peu reconnu ? Ont-elles fait d’autres sports? Quelles sont leurs ambitions? Comment ça se passe depuis qu’elles sont professionnelles ? Quelles sont leurs ambitions, comment voient-elles l’avenir? Mais non, il faudra se contenter d’images en papier glacé. Les voici.

Néanmoins, je trouve que c’est plutôt positif.

Je m’explique. Je me suis demandé si ce n’était pas, finalement, réduire les filles encore au rang de potiches au sourire figé. Oui, un peu sans doute… Mais pour le coup, ce n’est pas réservé aux femmes : car avant Drogba, Ronaldo, Eto’o et consorts en slip dans Vanity Fair, j’ai souvent vu des séries de mode masculine avec des sportifs. On doit également encore souligner que les filles photographiées sont – évidemment – choisies parmi les plus jolies. Le message renvoyé ne sera-t-il pas “Sois belle avant tout ?”. D’accord. Mais on peut renverser la vapeur et décider que ces photos font une belle campagne de pub pour le foot féminin. Car sans être vraiment des chefs-d’œuvre, les photos sont tout de même colorées, animées, et ballons et crampons ne sont jamais très loin. Rien à voir, donc, avec l’esprit racoleur des photos nues de l’année dernière.

Sans compter que de voir des sportives bien musclées remplacer les habituels mannequins faméliques, ça fait plaisir, non ?

Je pense sincèrement que de telles photos, dans un magazine relativement populaire, peut contribuer à alimenter le mécanisme de notoriété. On ne peut pas aimer ce qu’on ne connaît pas ! Petit à petit, peut-on donc espérer que le public devienne intrigué, puis intéressé, et même franchement demandeur de VRAIS sujets sur les joueuses de football ?

Les idées ne manquent pas : quart-de-finalistes au dernier Euro en 2009, actuellement premières de leur groupe en phase de qualifs au prochain Mondial (2011), les Bleues ont de quoi nous faire vibrer !

Billet publié sur Entrées en Lice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>