My Space

Pascal Le Terrible

Lundi, comme c’était la semaine de Pascal, j’ai suivi l’Amour est dans le pré. Il faut dire que pour ceux qui regardent, nous en avons eu pour notre grade hier soir. Pascal a tout simplement été magnifique, égal à lui-même, à mi-chemin entre l’ours et le Morse Slovaque. Voici donc en résumé les meilleurs moments du show en question pour celles qui ont loupé.

Pascal Le TerriblePascal et Lucie dans une guinguette du pays. Lucie qui après plusieurs tentatives houleuses de propositions d’activités, mentionne le souhait de découvrir Verdun. Elle aimerait en effet voir sur place « les plages du Débarquement ». Si cette scène ne passe pas au Zapping de Canal + j’en serai très surprise. C’est pour me délecter de phrases cultes telle que celle-ci que je suis cette émission !

Pascal le matin au réveil. Cheveux en bataille en mode Orang-outan sauvage activé. Lucie, la belle prétendante toute douce, qui très aimablement armée d’une patience du feu de Dieu, tente d’ouvrir le dialogue… C’est ainsi que la pauvre fille essuie un nouvel échec et se heurte à un mur. Pascal reste fermé et refuse avec aplomb le contact avec sa targue de 24 printemps…

Visite de Lucie chez les voisins de Pascal, le cœur à prendre. Tendre moment de nostalgie. La voisine Jeannine raconte la douce enfance de Pascal qui serait le clone de son arrière grand père. La bonne dame révèle aussi comment certains traits du célibataire n’ont jamais changé. Notamment sa façon de trainer les pieds dès que quelqu’un vient lui demander un service… Durant cette scène l’on apprend aussi que l’ogre serait resté intact de l’enfance à maintenant physiquement. Pascal, il faut absolument que tu nous délivres les secrets de ta jouvence.

Séquence émotion. Pascal pris d’une civilité soudaine, décide d’emmener son unique candidate faire du tracteur. Quelle charmante attention… Très attentif, ce séducteur qui s’ignore apprendra même des manœuvres à sa fan. Vision carte postale d’un couple à la fois improbable tellement mignon… Pascal tranquille, Pascal tactile, Pascal fébrile ?

L’instant que l’on attendait tous : Lucie qui l’ouvre enfin, se la jouant Rebelle (2 minutes 30). N’en pouvant plus d’être laissée pour compte et ignorée de son homme, le moment de rébellion éclair de Lucie qui menace de se barrer n’aura malheureusement pas duré longtemps. Ceci dit, la scène reste très comique. Le pot de fer contre le pot de terre. Un grand classique des Drames amoureux.

On a aussi aimé :

-Voir une panoplie de Quad se chamailler tels des adolescents de 14 ans pour au final, tomber dans les bras l’un de l’autre cheminée allumée et chaussettes percées aux pieds une fois la crise passée.

-La triangulaire entre : une brune chauve des sourcils, une blonde à racines noires et un blaireau indécis.

-De voir la brune qui se ligue avec la blonde contre l’agriculteur.

-Pour au final, surprendre la brune se faire souffler sa targue tout de même et d’assister à une idylle toute bête.

-Ces gens qui parlent de mariage alors qu’ils n’ont même pas passé une nuit ensemble, qu’ils ne sont pas même bécotés, qui ne se connaissent que depuis 2 jours, qui ignorent à qui ils ont affaire…

L’on trépigne de (sa)voir :

-Lucie au Pays des Merveilles in Pascal’s familly.

-La future Belle doche moustachue de Lucie.

-Si Lucie va réussir à “pêcho”.

-Les prochains coups d’éclats des autres couples qui partent en vrille.

-Le nouveau né de Lucy by Pascal.

-Pascal qui se cure les dents pendant son mariage…

-Lucie qui tèj Pascal une bonne fois pour toutes.

To Be continued ;)

2 Responses to “Pascal Le Terrible”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>