My Space

La playlist de Magadit et IsabelleJuliette

  • Cette semaine Ladies Room n’a fait qu’un avec l’actualité et nous a offert un réel feu d’artifice d’articles ! Entre la fin de la coupe du monde, les 221 ans de la prise de la Bastille ou les premières gouttes de pluie depuis un mois, il n’y avait que trop de raisons de faire la fête ! Pour couronner le tout, nos chères Magadit et IsabelleJuliette se sont magistralement collées au best-of du week-end !
  • La playlist de Magadit et IsabelleJulietteLe choix de Magadit :
  • De l’amuuur (Johnny sort de ce corps !), du sang et des héroïnes, voici mon programme pour la semaine. Rien de moins, rien de plus. Du bonheur en barre comme dirait pas ma grand-mère, du lourd quoi… De quoi fondre sur son canapé mais de quoi fondre en gloussant avec :
  • THE bitch ultime de Mamzelle Audrey A. qui sait sortir le nez de ses bouquins et pas que pour venir prendre l’apéro entre Ladies… Un vrai coup de cœur pour ce petit bijou d’acidité, portrait craché de cette pouff, cette salope, cette bitch qui nous a toutes gonflées, mais que nous avons toutes tolérée (hum plus ou moins longtemps). La fille qui fait mieux que tout le monde et que nous avons juste envie d’étriper… Arg rien que d’y penser j’ai bien 3-4 noms qui me viennent là. Non non n’insistez pas je ne les donnerai pas (ou alors en MP si vraiment vous insistez mais ensuite je nierai ou je serai obligée de vous tuer !).
  • Pour rester dans les choses qui fâchent, chapeau bas à miss Billie qui grave si bien sur la toile les étapes d’un deuil amoureux made in 2.0. Avant on se larguait on pleurait on buvait et on repartait. Mais ça c’était avant. Maintenant on largue, on espionne, on souffre, on boit, on surveille, on boit, on s’invente des nouvelles perspectives virtuelles, on boit, bref on en finit plus de se quitter. L’amour ça fait mal. Ça c’est pour le coté glamour. Les ex aussi, alors autant tirer franchement sur le pansement quitte à arracher un peu de poils. Ça c’est pour le pas glamour ! Allez zou je retourne méditer ça sur Facebook, et dès que je serai grande promis je le(s) vire de mes contacts !
  • Un petit mode d’emploi fun pour finir de la très grande Stilleto qui vit dans une série française. Enorme gloussite devant les clichés des mauvaises séries B. Alors moi si je peux choisir je serai la meilleure ennemie qui ne va jamais en cours mais qui fait néanmoins une brillante carrière tout en passant ma journée au café sans payer, en draguant l’ex futur de ma meilleur amie biatch revenu d’un périple au Kenya avant bien sur de découvrir qu’il était le père du fils de l’amie de mon amie qui pensait qu’elle était stérile. La classe quoi.
  • Le choix d’IsabelleJuliette :
  • Tournée. Là encore, je suis épatée… Voir un film avec Mathieu Amalric : ben non, non merci : j’accroche plus, j’ai l’impression que c’est toujours le même, toujours pareil. Sur le coup, j’ai été tentée lorsque j’ai entendu parler et vu la bande annonce de ce film : pour les filles !! Puis je l’ai vu lui, sur canal et : ben non et re-non, ça va pas être possible, j’aimerais pouvoir dépasser cette sensation qu’il déclanche chez moi dès que je le vois, limite horripilant… et… Ben : c’est fait, j’y crois pas ; Rose H m’a donné envie de me réconcilier avec Mathieu Amalric et d’aller voir s’exprimer toutes ces ladies dont-elle parle si bien. Merci Rose !!
  • Internet et ses possibilités de rencontres pour célibataires en recherche de (trop de choses pour les énumérer)… je croyais le sujet éculé, ben non ; encore une fois, la lady touche, fait mouche. Je crois… non, non, j’en suis certaine : elle a raison sur tout ; et en particulier sur : ben oui, je suis 2, 3, 4, 5, 6 femmes différentes, pour de vrai, dans la vie… tout dépend du moment et surtout de ce que m’inspire, m’insuffle celui avec qui je tapote du clavier… Et cerise sur le gâteau, moi qui n’est pas la risette facile ; il me faut si et ça, et ceci et cela, pour que ça puisse marcher, me faire marrer… en plus avec Magadit : je ris !! Encore !! Le livre, le livre, le livre !!
  • Le 93 n’est pas ce que vous croyez. Ouiiiii, je l’aime ma banlieue moi aussi et cassons la gueule au clichés déplacés !! Depuis mon lieu de vacances, France profonde, petit village de Haute Loire où le basané est quasiment absent, je dis : on est bien d’accord ; c’est une richesse énorme que de pouvoir côtoyer des femmes et des hommes d’origines multiples, diverses… il ne me manque que ça ici ; alors vive ce texte qui me fait du bien !!
  • (cc) .craig

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>