Histoires

We can be hero(ïn)es

En ce mois estival, venez jouer les héroïnes d’un jour et menez l’enquête ! Après « Avec des si… on referait Ladies Room », découvrez désormais quelle fille de Ladies Room se cache derrière ce portrait dédié aux héroïnes qui nous inspirent…. Puisqu’après tout, il sommeille en chacune de nous une superfille, we can be heroes… just for one day !

A vous de deviner qui se cache derrière chaque portrait en proposant des noms sous forme de commentaire ! Le premier à donner la réponse magique remporte un fabuleux sac Ladies Room !

We can be hero(ïn)esDans une vie rêvée et si tu te faisais des films…

Quel serait : Ton genre ? Je serais un film onirique, fantastique et épique, façon Baron de Münchhausen.

Ta vie parfaite ? Ben… la mienne, en fait, hein. Je me suis pas fait c**** à m’en construire une sur mesure pour en changer maintenant ! Et tiens, vu que je suis une héroïne et que je peux faire ce que je veux dans ma vie parfaite, j’ajouterai la possibilité d’enregistrer un album avec les Pink Floyd, back to the 70’s.

Ton super pouvoir ? La téléportation. Pour aller où je veux, quand je veux, comme je veux en un claquement de doigt. Tiens, j’irais bien prendre un petit déj’ devant le Taj Mahal, moi, ce matin, avant d’aller sauver les passagers du vol YU879, pris en otage par un dangereux groupe de terroristes au-dessus du Pacifique.

Ta panoplie ou tenue d’héroïne ? Euh, un diadème (qui sert à rien, hein, c’est juste pour me la péter héroïne) et une baguette magique qui peut colorer n’importe quoi en n’importe quelle couleur, histoire de faire un monde un peu moins gris. Ah, et aussi, un sac magique, comme celui de Mary Poppins, duquel je peux sortir absolument tout ce dont j’ai besoin (outils, fringues, bouquins, accessoires divers et variés) et qui irait super bien avec mon don de téléportation puisque ça me permettrait de passer des Moon Boots au maillot de bain ou à la robe cocktail en un rien de temps. (Ça a l’air de rien, comme ça, mais quand on voyage de l’Islande aux Maldives en 2 secondes 30, ça aide !) Et sinon, vu qu’il faut bien que je fasse des trucs héroïques pour rendre le monde plus beau, j’aurais aussi un pendentif magique qui aurait le pouvoir de rendre les cons invisibles et muets.

Si tu étais…

Une scène culte dans un livre, un film, un dessin animé ? Toute la scène finale de Brazil de Terry Gilliam. Quel choc. Ou bien les dernières minutes de Lost in Translation, quand Bill Murray murmure cette phrase mystère à l’oreille de Scarlett Johanson, juste avant le morceau de Jesus & Mary Chain, Just Like Honey.

Un conte, un film, une histoire, un dessin animé ? Je serais Alice au pays des merveilles, de Lewis Caroll. Et j’irais coller une race au croquet à la reine de cœur.

Un personnage détestable que tu as toujours trouvé super cool/sexy ? Don Draper, dans Mad Men. Il est menteur, infidèle, lâche, instable, froid, égoïste, avare de sentiments, de tendresse et d’empathie… mais voilà, c’est Don. Et Don, il est sexy, charismatique, beau, brillant, talentueux, mystérieux et donc attachant. Le mec dont on tombe forcément amoureuse alors qu’on sait bien qu’il faut surtout pas !

Une héroïne (tous styles confondus) ? Holly Golightly/Audrey Hepburn, héroïne de Breakfast at Tiffany’s. Belle, folle, fragile, frivole, subversive. Et libre.

A ton sens, la « fille Ladies Room » :

Quelle héroïne est-elle ? Un mélange de Marylin Monroe et Simone De Beauvoir. Parfois engagée, parfois superficielle, parfois biatch, parfois lady.

Qu’est-ce qui la rend unique ? Disons qu’en étant toutes différentes, les filles de LR ont quand-même pour dénominateur commun le talent, l’humour et la joie de vivre.

Quelle(s) contributrice(s) pourrai(en)t être l(es)’ héroïne(s) de Ladies Room ? Toutes, à leur façon. Il y a 10 000 façons d’être une héroïne !

Dans la vie réelle…

Qu’est-ce qui fait que tu te sens héroïne dans la vie de tous les jours ? Le fait d’avoir réussi, malgré les obstacles, les échecs et les coups bas, à me construire une vie à mon image. Le fait d’être devenue celle que je voulais être. Je suis l’instigatrice de ma propre vie, et c’est déjà pas mal !

De quelle thématique es-tu l’héroïne sur Ladies Room ? Allez, au hasard, Ego Trip… eh oui, de l’héroïne à la diva, il n’y a qu’un pas !

Qui est ton héroïne de la vie de tous les jours et pourquoi ? J’en ai pas. Ou alors j’en ai plein. Ou alors ça dépend des jours. Peut-être qu’il n’y a pas d’héroïsme à proprement parler, juste des moments d’héroïsme. Peut-être qu’on est toutes un peu héroïnes, à nos heures perdues. Chaque fois qu’on mène un combat contre quelque chose qui nous semble injuste, chaque fois qu’on défend quelque chose en quoi on croit. Quand-bien même ces combats et ces convictions paraissent insignifiants à d’autres.

Dis-nous un secret pour tenter d’élucider quelle héroïne de Ladies Room tu es… En vrac, je suis superstitieuse, insomniaque, accro aux listes et je trempe mon gruyère dans mon café. Ah, et j’ai jeté le jouet Kinder de Linda, y’a pas si longtemps que ça.

Revoir We can be hero(ïn)es de Melle C
Revoir We can be hero(ïn)es de Lolipop
Revoir We can be hero(ïn)es de Storia
Revoir We can be hero(ïn)es de Pheno
Revoir We can be hero(in)es de Pomme

7 Responses to “We can be hero(ïn)es”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>