Back Room

Y’a du soleil et des LGBT , darladidadada !

Des sorties en veux-tu, en voila ! Il n’y a que ça pour le mois de juin. Mais ce moi-ci sera sous le signe LGBT (Lesbiennes, Gays, Bi et Trans). En avant pour la Marche des Fiertés !

Le 16 Juin 2010 de 19h30 à 23h00 : l’Association Paris-M organise un débat (Munch) autour de la Pansexualité et du BDSM. Les Munchs sont des réunions organisées autour d’un thème lié au BDSM tout en buvant un verre et en grignotant. Ces réunions existent à travers le monde dans beaucoup de capitales ou autre grandes villes. Ici il est question de parole et pas du tout de pratique ni de dresscode.Toute personne majeure est bienvenue. Les participants ne sont pas obligés de participer activement au débat car comme le disait souvent Wilfried “Ecouter c’est déjà participer”, donc toute âme curieuse sera accueillie ce 16 juin 2010 dans le bar / restaurant le Couvent, 69 rue Broca, Paris 75013, à partir de 19h30 jusqu’à 23h00.

Du 17 au 20 juin : Le Paris Porn Film Fest 2ème Edition au cinéma le BRADY. Plus de 80 projections sur 4 jours sur de nouvelles cultures pornographiques, autant vous dire qu’il y en aura pour tous les goûts et qu’on sera bien loin des codes qu’on a trop l’habitude de voir concernant le porno. Marie-Hélène BOURCIER relance une nouvelle édition du Paris Porn Film Fest en nous proposant tout un programme : une soirée d’ouverture aux Bains Douche, des performances, des ateliers pratiques, des débats.
Le 26 Juin 2010 : à partir de 14h00 commencera le cortège de la Marche des Fiertés de la Place du 18 juin 1940 jusqu’à la Place Bastille. On pourrait croire naïvement que la Marche des Fiertés avait remplacé le terme Gaypride au vu du nombre croissant des participants et grâce à l’acceptation sociale de la population homosexuelle. Mais il en n’est rien. Le terme “Marche des Fiertés” est apparu en 2001 suite à un conflit inter-associatif(source). Cependant la première Marche du genre en France a eu lieu en 1971 et la naissance de la Marche des Fiertés en tant que telle aura lieu le 4 avril 1981 avec environ 10 000 participants. 10 000 c’est pas mal me direz-vous, sauf qu’aujourd’hui les chiffres ont été multiplié au moins par 50 (en 2006, la Marche des Fiertés parisienne atteindra 800 000 personnes). Le mot d’ordre est toujours le même : Assez de discriminations, assez de violence… etc. Si la Marche des Fiertés existe encore aujourd’hui, c’est que la société n’a pas encore tout réglé.

Pour chacun de ces évènements, il n’y a que pour seule restriction : l’âge, être majeur, sauf pour la Marche des Fiertés qui est ouverte à tous. Blacks, Blancs, Beurs, Filles, Garçons, Trans, Queer, Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Hétéros, Vanille, BDSM, Fétichistes, Pansexuels… de 18 à 99 ans (merci de ne pas me crucifier si j’ai oublié une communauté, ce n’est pas voulu).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>