Back Room

Mes Sorties pas très Catholiques de Juin 2010 !

Au mois de juin on range son coincoin au placard et on sort ! Ce mois-ci sera marqué par une canicule d’évènements, histoire de nous mettre en jambe pour les vacances ! L’hiver a été trop long, je cours au confessionnal et vous aussi les filles, hop ! Toutes à confesse !

Ce mois-ci :

1. Les Trois Catherine  le vendredi 11 juin 2010 / 21h00 et Scum, le mercredi 16 juin à 21h00 au Festival Coté Court

Du 9 au 19 juin aura lieu le festival Coté Court du côté de Pantin. Comme son nom le laisse entendre, il s’agit d’un évènement présentant des films courts et qui dit festival, dit récompenses aussi. Mais là n’est pas le sujet. Les évènements qui nous intéressent ici sont les œuvres de Catherine Corringer.

 Catherine Corringer dont je vous avais déjà parlé ici. Lors de cet évènement elle présente 3 de ses courts-métrages dont j’avais déjà la description dans mon premier article sur elle, à savoir :
- In Between
- Day’s Night
- This is the Girl

Pour les Trois Catherine, elle sera accompagnée de deux autres femmes dont vous avez déjà entendu parlé : Catherine Robbe-Grillet et Catherine Millet.

 Catherine Robbe-Grillet, aussi connue aussi sous le nom de Jeanne de Berg. Je l’ai connue d’abord parce qu’elle est une Prêtresse de Cérémonies de Femmes dans le milieu BDSM, puis j’ai lu quelques uns de ses livres, ensuite je me suis renseignée un peu plus sur sa vie sur internet et j’ai fini par la croiser et échanger parfois quelques mots avec elle durant certaines après-midi gynarchiques dans quelques caves aménagées à Paris. C’est une femme étonnante, du haut de son mètre cinquante (à vérifier, mais je suis plus grande qu’elle), on retrouve la petite fille aux yeux rieurs dès qu’on lui fait un compliment (justifié, certaines scènes de ses livres m’ont marquée à jamais – sans mauvais jeux de mots) ainsi que la dominatrice à qui on ne discute aucun ordre.

Durant les Trois Catherine, Catherine Corringer lira un extrait de Cérémonie de Femmes écrit par Catherine Robbe-Grillet alias Jeanne de Berg.

La troisième Catherine est Catherine Millet qui avait fait scandale par son livre nommé “La Vie Sexuelle de Catherine M.“dont Johanna avait fait l’excellente critique sur Ladies-Room.

Catherine Corringer fera une lecture d’un extrait de “Jour de Souffrance” écrit par Catherine Millet.

Aussi durant, l’évènement, nous aurons l’occasion d’écouter des conversations entre ces trois femmes aux univers différents mais qui se rejoignent. Confronteront-elles leurs expériences ?

L’autre évènement de ce festival qui m’intéresse est Scum, une performance présentée  lui aussi par Catherine Corringer. Dès que j’ai lu le nom, j’ai pensé immédiatement à Scum Manifesto de Valérie Solanas. C’était sans lire le synopsis “D’après l’œuvre et avec le texte de VALERIE SOLANAS : SCUM MANIFESTO (1967).  Cette performance physique et mentale qui nous laisse muets, sidérés, est une sorte de culte rendu à un texte culte, mais où rien n’est sacré. Ce texte, c’est le Scum Manifesto de Valerie Solanas. Écrit en 1967 dans la rage, il est dit, par Catherine, d’une voix de Jedi inhumaine ou post humaine. Les mots sortent, non pas de sa bouche peinte, mais du corps d’un ordinateur, prolongement ou partie externe d’elle-même, dans un débit rapide, mécanique, haché de rires fous, ce qui nous change, heureusement, des lectures pompeuses traditionnelles (il y en a eu pas mal). Valerie Solanas annonce la fin de l’homme, du mâle d’abord, bien sûr, genre particulièrement grotesque et auto-destructeur, et de la femme, ensuite, dont l’existence est aussi inutile et injustifiée. Son manifeste est une manifestation d’impatience devant la lenteur du processus. Il est donc naturellement accompagné d’un ensemble de conseils pratiques pour le faire advenir au plus vite. Crimes, grève générale, et, ce qui est complètement nouveau et terriblement actuel, appel à la transformation biologique de l’espèce. Valerie Solanas écrit à coups de marteau, comme une « Nietzsche Girl », dit Avital Ronell dans une préface extraordinairement brillante à la réédition du texte en 2004. J’aurais dit plutôt comme une « Nietzsche Butch » pas « girly » du tout, dont l’énorme moustache serait un postiche (ce qu’elle était peut-être). » Source : Ruwen Ogien, extrait des Carnets Côté court, 2010.

Cette performance sera suivi de la projection du dernier film de Catherine Corringer : Smooth.

Le vendredi 11 juin – 21h00 : Les Trois Catherine
Le mercredi 16 juin – 21h00 :
Scum
Festival Côté Court
du 9 au 19 juin 2010
104 Avenue Jean Lolive
93500 PANTIN
Tél : 01 48 91 24 91
Email : contact@cotecourt.org / Site
Métro : Église de Pantin (ligne 5)
RER E: Gare de Pantin
Bus : Porte de Pantin (bus 75, PC2 et PC3)
Vélib’ : Station n° 35009

 2. La Cosy Party le 12 Juin 2010 – 21h00 aux Caves Lechapelais – Paris

Savez-vous ce qu’est le Bondage ? Le Kinbaku ? le Shibari ? Le Bondage est une pratique BDSM qui vise à entraver son partenaire avec des liens (pas forcément des cordes). Le Kinbaku veut dire ligotage en japonais et shibari est un dérivé du verbe japonais signifiant attacher. En gros l’image populaire en France concernant le bondage est d’attacher de jeunes femmes avec de cordes. Je ne rentrerai pas dans le détail de cette pratique car différentes écoles existent à ce sujet et les Maîtres en la matière ne sont pas forcément tous d’accord sur le nom de cette pratique, les cordes à utiliser, manière d’attacher… Cet art fait l’objet de véritables polémiques.

Des noms sont à noter dans ce domaine : Nawashi Murakawa, Maître Londonien, Dr Phil, Maître Français, Nawa San, Maîtresse Française, Philippe Boxis, Maître Français, Shadow, Maîtresse Belge, Jérôme Gouvrion, Maître français, Leïa, Maîtresse française, Bérénice, Maîtresse Française… et bien d’autres.

La Cosy Party propose de rassembler un certains nombres de Maîtres en la matière afin de faire des démonstrations dans une ambiance lounge aux Caves Lechapelais. Ainsi durant cette soirée qui commence à 21h00, vous pourrez admirer les jeux de cordes entre Maîtres Sibari et leur “victime”, si vous le souhaitez, vous pourrez aussi demander de vous faire attacher, rien que pour voir “ce que ça fait“, le tout dans une ambiance Cosy. Bien entendu cette soirée est réservée à un public majeur et averti.

Le Samedi 12 juin à partir de 21h00 : La Cosy Party.
Caves Lechapelais
Rue Lechapelais
75017 Paris
M° Place de Clichy / La Fourche
Vous pourrez trouver toutes les infos ici !

A noter que si vous souhaitez vous y mettre et apprendre de façon un peu plus confidentielle, l’Association Paris-M propose des Ateliers Bondage sous forme de cours selon le niveau à des tarifs très raisonnables.

Mais ce moi-ci, attention, toutes une série d’évènements !

- Jusqu’au 19 juin : Exposition sur le perversionisme jusqu’au 19 juin
- A partir du 3 juin jusqu’à novembre : Exposition contemporaine érotique au Musée de l’Erotisme
- le 5 Juin : la Torture Garden à la Machine
- le 18 juin : Zinella Soumission Exquises
- le 25 Juin : la Playnight
- tous les vendredi de 15 à 21h : retrouvez Philippe et Oda pour les Goûters du Divin Marquis
- durant tout le mois de juin : des RDV coquins ou SM à l’Ambigüe
- Tous les 3èmes mercredi du mois : les Débats Paris-Munch
- En fin de mois : la Fetish In Paris
- A la fin du mois de juin : Un film très BDSM passera à l’Absurde Séance, co-réalisé par Leïa (je vous en dirai plus très bientôt).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>