My Space

La playlist d’Enaid et ChaT

Le tant espéré moi de Mai est enfin arrivé ! Mais avec lui le soleil s’est volatilisé… Alors pour remettre un peu de chaleur dans vos cœurs en cette fin de semaine qui s’annonce grisounette venez prendre un peu de bon temps sur Ladies Room et délectez-vous du goutu best-of préparé par Enaid et ChaT ! (Et on n’oublie pas le brin de muguet pour mamie !)

La playlist d’Enaid et ChaTLe choix de ChaT :

C’est dans un Train de vie que je me suis reconnue, et tout de suite. Article qui m’a tapé dans l’œil pour sa simplicité, sa réalité, puis parce que je me retrouve dans ce genre de situation bien souvent. D’ailleurs, nous avons une phrase à nous avec une très bonne copine : “Le Bonheur des Autres”, (voyez vous cela) et heureusement, le style “Célibataire sans enfant de -30 ans”, ça existe encore, tant mieux pour toi Cecileg ! (Vous ai-je dit que je voulais une tripotée d’enfants ?! Non ?! Bah c’est normal.)

Il se passe quoi dans la tête d’un enfant qui rêve ? J’avoue m’être posée la question plusieurs fois également, c’est vrai ! Nos chères têtes blondes ont souvent leurs yeux en l’air, la tête dans les étoiles, et Storia soulève un point qui m’intéresse franchement. A quoi pensais-je quand j’étais enfant?! Nous avons tous un monde à la place du cerveau, et parfois, il peut être très beau !

J’ai été émue par On atteindra le bout du tunnel. Une jolie leçon de vie, un bel espoir. En te souhaitant une excellente santé à l’avenir et en te remerciant de nous avoir fait partager ton aventure, ton parcours n’a pas été facile, et c’est courageux de nous raconter tout cela. Merci. Tu atteindras le bout du tunnel. Je l’espère sincèrement. Cet article de Cinabre m’a d’autant plus touché, car il nous permet de nous mettre, un peu, dans les pensées du malade. Et aussi à comprendre. Vraiment.

Le choix d’Enaid :

Avec le chapitre 2 du royaume de ses ex, Mely m’a fait réaliser quelque chose. S’encanailler avec un lisse ne devrait pas être autorisé par la police des amourettes : trop de mièvreries. Les mecs bien sous tous rapports me font peur car ils sont trop dangereux pour mon égo qui a déjà de la peine à surmonter mes imperfections quotidiennes (oui je mets quatre sucres dans mon thé, et alors ?). Je préfère continuer avec les enfoirés affectifs, les Mr. Big et autres handicapés de la communication. Le challenge est bien plus intéressant !

Magadit nous raconte l’arrivée du printemps et ses effets sur les hommes, les femmes, les couples. Bref, tout le monde y passe. Après ça, il ne nous reste qu’à continuer, impunément, à mettre des robes plus courtes que leurs congénères hivernales, des décolletés plus indécents les uns que les autres (bah quoi ?! j’ai un maillot de bain dessous !) et à nous vernir les ongles de couleurs improbables. Ce soir, d’ailleurs, je vais essayer le bleu azur : il paraît que ça s’accorde parfaitement avec la couleur du ciel printanier.

Grâce à cet article de LilieM, je sais maintenant que je ne serai pas obligée de faire un doctorat si je veux obtenir un poste important. Qu’on se rassure, je ne vais pas laisser tomber mes études pour si peu, mais se dire que, quoiqu’il arrive, je pourrais toujours faire avec les moyens du bord, ça tranquillise un tantinet mon côté working-girl. Et ça tombe bien, j’ai tout le weekend pour travailler mon capital érotique.

(cc) Here’s Kate

One Response to “La playlist d’Enaid et ChaT”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>