My Space

“Sense-me…”

Pomme inspiré mais n’aspire pas compote. 

Odorat. L’odeur reinette s’évade dans combles sous petit toit d’Haussmanniens Montmartrois. Familière es-tu ? Odeur instant d’enfance, nostalgie généalogique… Flash-back ! Frissons… Pomme salive.

Les quartiers dorés crépitent à la « do, ré, mi, fa, sol » dans casserole dessus céramique- induction. Jolie partition.

Le « La, si, do » termine en grave, les aigues, les sursauts, les montagnes russes ont quitté la pomme il y a peu… 

Monsieur Soleil traverse voilage de lin… Arrêt image, odeurs, sensations, respirations… L’iris s’humidifie.

Ouie : Silence.

Vue : Pomme cerné par reine « Mademoiselle Théière Rose », les soldats magnétiques, aimants amoureux sur le frigo au doux nom de « Pauline ». La compote restera avec gros grumeaux sur cœur d’artichaut. L’artichaut, pourtant avait tombé feuillettes à tendances libertines pour préféré s’abandonner à cœur, à point. La mayonnaise ne prendra pas. Trop d’huile ? Trop de timing!

Goût : Tout juste refroidie, odeur adoucie, compote sucrée juste assez… Grumeaux-farine à tendance acides, papilles fébriles. Goût du rien, goût de vide. Compote oubliera.

Toucher : Perdu.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>