Histoires

Autant en emporte le feu

Ndlr : Article sélectionné par Rose H pendant sa semaine de rédaction en chef.

Je ne pensais pas que cet événement puisse m’arriver. Mais parfois le pire arrive. Le plus important est d’avoir la vie sauve. Tout le reste est futile. Je m’explique.

Autant en emporte le feuDans la nuit de lundi à mardi ma maison a pris feu. Je l’ai vue se consumer sans ne pouvoir rien faire. Alertée par un bruit je suis descendue car je dors dans les combles. Je me suis rendue à l’étage en dessous. C’est avec stupeur que j’ai découvert que le feu s’était déclaré dans la chambre de mon frère. Je n’avais jamais vu le feu d’aussi près et je m’en serais bien passée. Parfois la vie ne vous fait pas de cadeaux.

Bien que tout soit à refaire et à racheter, ce qui compte c’est que ma mère, mon frère et moi soyons en vie et sans séquelles. Un vent de panique s’est emparé de moi. J’ai eu tellement peur que je suis sortie en chemise de nuit et pieds nus. Je n’ai même pas pensé à prendre mon sac pour sauver tous mes papiers d’identité. Le temps s’est arrêté. J’ai passé la pire nuit de ma vie. Regarder sans rien pouvoir faire a été le pire je crois. On voit sa vie partir en fumée petit à petit. Horrible, le mot convient parfaitement.

Nous avons été pris en charge par les pompiers qui nous ont fait passer des examens préliminaires pour voir si tout allait bien. Mais les pompiers ont mis du temps à arriver, trop à notre goût. Par angoisse et pour me sentir utile je suis allée au commissariat qui est juste au bout de ma rue. Ils étaient étonnés de me voir débarquer en cette tenue. Ils avaient déjà été prévenus et m’ont signalé que les pompiers arrivaient. Soulagée, je suis retournée auprès de ma mère et de mon frère.

Évidemment les voisins ont accouru et nous ont soutenus avant que les pompiers n’arrivent et pendant qu’ils intervenaient. Puis les pompiers nous ont conduits à l’hôpital Mignot à Versailles. Cette nuit a été la plus longue de ma vie. Arrivée à l’hôpital nous avons passé tous les examens. Pendant toute la nuit nous avons été sous oxygène.

J’ai l’impression d’avoir tout perdu mais tout va se reconstruire petit à petit. Plus de maison, plus de fringues, plus de portable, plus de papiers d’identité, plus d’ordinateurs, plus rien. Tous mes cours et toutes mes recherches pour mon mémoire ont brûlé. L’ironie du sort est qu’hier je devais passer mon code. Du coup c’est râpé.

Aujourd’hui je suis chez mon père en sécurité.

(cc) . SantiMB .

Tags : , , ,

16 Responses to “Autant en emporte le feu”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>