musique

Des victoires, des récompenses et des déceptions

  • Des victoires, des récompenses et des déceptionsSamedi soir, les 25 ème victoires de la musique avaient lieu et étaient comme d’habitude retransmises sur France 2 et France Inter. Un quart de siècle, ça se fête. Rendez-vous ponctué d’hommages d’abord à Michael Jackson puis à Charles Aznavour qui présidait cette cérémonie. Stevie Wonder, invité d’honneur, a enflammé la salle du Zénith. Durant sa prestation la salle était surchauffée, enfin un peu d’ambiance. Il a reçu une victoire d’honneur qui a honoré sa brillante carrière. Ce moment a été l’un des meilleurs je trouve.
  • Des victoires, des récompenses et des déceptionsBenjamin Biolay était le grand favori de ces victoires, il était nommé dans quatre catégories et a remporté deux trophées. Après on aime ou ou n’aime pas Benjamin Biolay mais on peut lui reconnaître un certain talent d’écriture même si sa voix n’est pas toujours au rendez-vous. Eh puis il a écrit de belles chansons pour Henri Salvador entre autres (dans l’album Jardins d’Hiver). Depuis des années il souffrait d’un manque de reconnaissance par ses pairs, le mal est réparé. Il succède à Alain Bashung et a su se montrer humble en rendant hommage à celui qui il y a un an était récompensé de trois victoires de la musique pour son album bleu pétrole. On peut donc saluer la modestie de Benjamin Biolay.
  • Des victoires, des récompenses et des déceptionsCôté féminin, deux artistes sortent du lot : Olivia Ruiz et Izia. J’aime beaucoup Olivia Ruiz. D’une part parce qu’elle est naturelle, spontanée et entière. De l’autre parce que par sa musique, elle nous entraine dans son univers. Elle aussi a su rester modeste. On sent qu’elle vit à fond sa musique et reconnaît qu’elle doit tout à son public. Elle adore la scène et donc elle mérite bien la reconnaissance qu’elle obtient. J’ai d’ailleurs apprécié sa prestation.
  • Des victoires, des récompenses et des déceptionsQuant à Izia c’est une autre histoire. Je ne la connaissais pas avant, honte à moi. Elle est présentée comme la pendante féminine de Grégoire. Comme son homologue masculin, elle a été produite par le concours des internautes. Pourquoi pas ? Elle a la patate, une folie, une énergie rock and roll. Elle a montré de quoi elle était capable. Elle a d’ailleurs mis le feu sur scène. Malgré toute son énergie je la trouve vulgaire et je pense qu’elle ne méritait pas deux victoires.
  • Des victoires, des récompenses et des déceptionsJe m’explique. Dans une des deux catégories, Revolver se trouvait face à elle. D’accord vous allez me dire elle défend ce groupe parce qu’elle l’apprécie particulièrement. C’est pas faux. Mais c’est surtout qu’ils sont plus méritants qu’elle. Je ne remets pas en cause le talent d’Izia mais quand même, je pense que la prestation musicale de Revolver était beaucoup plus intéressante et captivante. En tout cas moi j’ai été captivée. Après, on ne peut pas forcément comparer car ce n’est pas le même genre musical, mais quand même. Révolver ont une plus grande maturité dans leur musique et leurs textes sont vraiment travaillés autant que leur musique. Pour moi en tout cas, c’est une véritable révélation. Ils apportent un nouveau souffle à la scène musicale française avec leur pop de chambre. D’ailleurs les Inrockuptibles semblaient dire la même chose. Bref, passons.
  • Des victoires, des récompenses et des déceptionsOn ne peut pas toujours être d’accord mais bon c’est dommage. Izia n’est autre que la fille de Jacques Higelin. Bien sûr elle ne doit pas en souffrir mais ça aide quand même. Heureusement que les BB Brunes n’ont pas été récompensés car là, on aurait atteint le summum. Mais j’arrête car je vais m’attirer les griefs de certaines fans inconditionnelles. Après tout il y a pire que les BB brunes non ?
  • Des victoires, des récompenses et des déceptionsSinon Johnny Halliday a aussi été récompensé mais manque de pot, il était à Los Angeles, trop dure la vie ! Oxmo Puccino a reçu dignement sa victoire, lui qui ne fait pas toujours l’unanimité dans le monde du rap. Salif Keita a aussi été couronné dans la catégorie musique du monde. Et j’allais oublier Pony Pony Run Run…
  • Cette liste n’est pas exhaustive, il doit manquer plein d’artistes. Je voulais vous montrer ce qui m’avait marqué. J’ai été emballée, surprise et très déçue parfois. Mon dernier Bémol revient à la présentation que j’ai trouvée mauvaise et l’ambiance n’était pas toujours au rendez-vous. J’espère qu’un jour Révolver recevra une victoire car ils le méritent beaucoup. Je sais je radote mais on se refait pas.

11 Responses to “Des victoires, des récompenses et des déceptions”

  • Ah ben au moins, quelqu’un qui les a regardées… Moi trop fatiguée, vautrée devant “Les enfants de la télé”. Honte sur moi ^^

  • Anorak

    Relis toi s’il te plaît. C’est truffé de fautes (de frappe, de grammaire et d’orthographe.)

  • tu ne t’attires pas les foudres, je respecte le droit des autres à dire des choses puis à se rétracter quelques mots plus loin, mais au moins, ils vendent des albums et remplissent des salles….
    Pour Benjamin Biolay, j’adore, je suis tout à fait d’accord avec toi, d’autant qu’il fut le premier à inviter BB Brunes sur scène et qu’il a chanté avec eux à l’Olympia, en choisissant non pas une reprise mais Nico teen love….Sur ce, un grand merci pour ce résumé complet de cette soirée que je n’ai pas vu étant moi même sur scène (Oui, il fallait que je le dise ^^ quel ego!!!;))

  • tu faisais quoi sur scène?

  • @MélyTu participais à un gala de danse. C’est bien ça. Au moins tu ne t’es pas contentée de regarder un specacle mais tu participais à ce spectacle chapeau
    @ Anorak: désolé pour les fautes d’orthographe normalement je les ai corrigées en effet il y a ait pas mal de fautes de frappe.

  • Anorak

    @Jess: Je me rends compte que mon ton était très péremptoire dans mon premier commentaire. Désolée, c’était un peu froid!

    Dans le fond, je suis assez d’accord avec ton compte rendu. Je regrette également que les Birdy Nam nam n’aient pas été plus présents dans la cérémonie en dépit de leur victoire! Du vrai électro sans David Guetta qu’on entend “partout-tout-le-temps” (et surtout sans le vouloir), aurait été rafraîchissant! :)

  • Merci Jess pour ce compte rendu détaillé. Ca me permet d’être un peu au courant de ce qui se passe dans l’univers musical.
    Izai?… je ne connais pas non plus…
    Déjà que j’ai mis du temps avant de pouvoir écouter Grégoire (j’en pouvais plus de toi+moi).

    @ SG: Je vois que je n’étais pas la seule devant les enfants de la télé ;)

  • je ne sais pas si je suis la seule à le penser, mais je trouve que les victoires de la musique sont chaque année plus nulles et plus exaspérantes. Outre les décors pourris, les présentateurs insupportables, les récompenses à des purs produits commerciaux… Je suis franchement toujours plus déçue et triste de voir que ce qui est supposé représenter le meilleur de la musique française repose sur Olivia Ruiz, (elle n’est pas mauvaise, mais pardon, ses textes sont souvent très limites…), ou Izia, et là je te rejoins Jess : pfffff, c’est une blague ?? Pour moi, le seul point positif de la soirée, Benjamin Biolay.

  • @Toutes : Être la fille ou le fils de Jacques Higelin, ça aide ? Je vous dirais bien au contraire. Quand on pense que Arthur H a quand même mis plus de quinze à s’acheter une crédibilité, justement parce qu’il était fils de. Et si Izia a choisi la production par Internet et d’enlever son patronyme, c’est justement pour éviter de se traîner derrière elle ce boulet.
    Maintenant,on n’aime pas, c’est compréhensible. Mais dans ce cas, on n’aime pas Skunk Anansie non plus… Pour l’avoir vue sur scène avec son frère, sur “La nuit, je mens” de Bashung, certes, elle est un peu verte, mais elle est quand même un minimum prometteuse…

  • Moi aussi j’adore revolver!! et Olivia Ruiz aussi!
    J’ai beaucoup aimé l’hommage fait à Bashung pendant les victoires. C’était très émouvant… Même que ça tordé le bidou…

    LaLouLou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>