My Space

A la recherche de l’homme parfait.

Alors voilà. Toute seule exilée en Bretagne y’a des fois je me pose des questions existentielles. Enfin surtout shootée aux antibiotiques. J’ai souvent entendu dire que la recherche de l’homme parfait se résumait à une règle, la règle des trois P : en gros, un mec bien est soit Pris, soit Prêtre, soit Pédé. Ou un mélange des trois. On explique très facilement cette règle avec des banalités navrantes du genre qu’il y a trois femmes pour un homme sur Terre, que les mecs bien ça n’existe pas, et qu’en plus y’a plus de saisons madame, j’vous jure, les conditions climatiques ça doit sûrement avoir un rapport avec les hommes, leur kiki, et la façon dont ils s’en servent.

Donc quoi ? Nous sommes toutes condamnées, en plus à devenir des salopes, à être célibataires, vieilles, et dévorées par des loutres au fond de notre grande maison à ne parler à personne parce que de toute façon les gens c’est tous des cons et surtout les mecs ?

Je dis non. Je te dis, à toi, homme parfait, arrête. Quitte ta copine. Arrête les mecs, quitte ton monastère et épouse moi, surtout si tu es un riche héritier beau comme un dieu et que tu as minimum 250 de QI.

Parce que non, si je suis célibataire ce n’est pas parce que je suis difficile. Je ne suis pas difficile. Je veux juste que mon mec soit un mélange de physique de Dr Mamour, d’intelligence de n’importe quel geek de The Big Bang Theory, et de classe de Justin Timberlake. Ça se trouve très bien. Même Angelina Jolie a trouvé, j’ai des preuves, et pourtant cette fille est un laideron sans cervelle, ça se voit.

Et ça aussi il faut en parler : je vous demande à vous, qui êtes dans la même situation que moi, de célibat et d’exil au fond d’une campagne perdue et pluvieuse, pourquoi, mais oui POURQUOI les laiderons ultimes se trouvent toujours des mecs super et nous non ? On est moches ? On est bêtes peut être ? On s’habille mal ? On est grosses ? Nan mais toi le mec canon là bas, j’te parle, le mec parfait pour moi là, pourquoi tu quittes pas ta connasse et ne viens pas avec moi pour faire des guili guilis devant un film d’horreur où je fais semblant d’avoir peur ? Hein ?

Donc non, je ne renoncerai pas. Je ne me fierai pas à la règle des trois P, je n’arrêterai devant rien ni personne, je tuerai des gens s’il le faut, mais toi, l’homme parfait pour moi, je te trouverai.

Et je te casserai la gueule. Parce que t’as trop abusé de me faire chercher comme ça.

5 Responses to “A la recherche de l’homme parfait.”

  • Parfois ils sont pris par des pouffes manipulatrices et ils ne s’en rendent même pas compte! Mais oui tu finiras par trpuver un même très bien parfois pour toi. N’étant pas devin je ne peux pas te dire quand mais ça arrivera fais moi confiance. Attends de revenir à Paris tu le trouvera surement à Paris.
    BIZ

  • Et puis surtout, Tévy, n’aie pas peur d’aborder des mecs totalement contraires à tes convictions : ils peuvent être très intéressants et enrichissants…

  • “Et je te casserai la gueule. Parce que t’as trop abusé de me faire chercher comme ça.” trop bon!
    Bon courage dans ta recherche

  • Merci bakeneko ça c’est gentil ^^ T’inquiètes j’suis sur la bonne voie, me faut juste le grappin pour qu’il ne s’enfuie pas…

  • Chercher un mec ou une femme c’est à cooup sûr tomber sur le connard ou la connasse fini !!

    Une seule solution : Ne PAS chercher quoi que ce soit et simpolement se conenter de vivre et de s’éclater…

    Le reste vient tout seul! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>