My Space

Paris je t’aime,mais les parisiens sont détestables

Une couverture du Courrier International m’a fait réagir. Elle titre : “les parisiens dix bonnes raisons de les détester”. Titre que je trouve évocateur et criant de vérité.  Certes Paris est une ville romantique pour de belles balades nocturnes, éclairée de milles feux comme dans les rêves de nombreux touristes étrangers, raffinée pour sa gastronomie (enfin très chère), glamour, Paris “the place to be” pour la semaine de la mode, éclectique dans sa richesse culturelle. Bon vu comme ça ce panorama semble idyllique. Remarquez, au moins je pourrais me reconvertir dans le tourisme.

Paris je t’aime,mais les parisiens sont détestablesMais la réalité est souvent différente des guides touristiques.  Paris reste une ville charmante et attirante mais pour parvenir à ce résultat il faut qu’elle se vide de ses habitants : les parisiens.

La mauvaise réputation des parisiens et des français en général demeure réelle. Eh oui il faut bien casser le mythe. Reconnaitre ses travers me semble un bon début. Le parisien n’est malheureusement pas connu pour son humilité. Souvent vaniteux, enfin pas tous, il n’a aucune honte à écraser les autres et à se survaloriser. Si ils sont si cultivés et si fiers de leur capitale chérie, pourquoi ne font-il pas p artager leur savoir aux pauvres touristes qui ne demanderaient que ça ? Eh non, les parisiens sont pris par le temps, même pas le temps de sourire pourtant il fait plus beau qu’a Londres !

Certains ne prennent même le temps de répondre à des questions qu’on poserait gentiment. Si si c’est vrai, j’en ai fait l’amère expérience. Lorsque quelqu’un daigne vous répondre, enfin quand  vous êtes chanceux, c’est bien souvent pour vous envoyer paître. Les rues de Paris sont infestées de crottes de chiens et de merdeux en tous genre. La drague sport national en France ne  se fait guère dans le raffinement. Bien que la langue de Molière soit considérée comme une belle langue certains en font un mauvais usage. Les porcs ne sont pas confinés dans leurs enclos mais courent les rues pour appâter la première proie qui passe. Ils partent à la chasse en oubliant au passage les règles de courtoisie et de politesse et pour les pires, ils  se croient tout permis. L’image du French Lover est sacrément écornée. La classe à tendance à se perdre.

D’ailleurs Paris n’est plus tendance pour faire la fête. Quoi ? Comme dans d’autres domaines on se fait détrôner par nos voisins européens. Londres, Barcelone ou encore Berlin ont la côte. Si la French touch s’exporte bien à l’étranger, les DJ les plus en vogue désertent la capitale française. Paris se serait même embourgeoisée. C’est mauvais signe pour les fêtards. De plus en plus de bars qui se situent non loin des habitations reçoivent des plaintes pour tapage nocturne. On voudrait la peau des noctambules parisiens, pas cool. Certains riverains useraient même des grands moyens pour chasser les noctambules qui les empêcheraient de dormir. Ça donne envie? So glamour, so wonderful.

Ce n’est un secret pour personne mais Paris est une ville chère pour pouvoir se loger. Dans d’autres capitales européennes c’est aussi le cas. Mais Paris semble difficilement  accessible si l’on veut se loger dignement sans être Crésus. Outre le logement qui mobilise une bonne partie des revenus, les sorties reviennent chères. Rien que boire un verre ce n’est pas donné. Si vous voulez bien manger il faut être prêt à débourser. Il reste toujours les fast food, les restaurants asiatiques et indiens qui restent abordables et j’en oublie d’autres. Là encore, il faut braver l’amabilité légendaire du serveur parisien. Vous pouvez peut-être l’amadouer d’un petit sourire mais ça ne suffira sûrement pas. Une réputation qu’elle soit bonne ou mauvaise il faut la défendre. Certains en font même un fond de commerce. Comment la mauvaise foi et le mépris font recette. Faut croire que oui.

Les métros circulent jusqu’à une heure ou deux heures du matin en moyenne ce qui n’est pas folichon. Pour prendre les transports de nuit il faut s’armer de courage, on ne s’y sent pas forcément en sécurité. C’est quoi le problème au juste, Paris craindraient plus que ces homologues européennes ? Ça reste à voir.

Malgré tout ce que je viens de vous dire Paris reste une ville attractive appréciée par les touristes. Pour être allée à Lisbonne récemment je peux le dire, les Lisboètes et les portugais en général sont plus accueillants que les parisiens et les français. L’art de vivre ensemble et du bon accueil se perdrait-il en France ?

(cc) Gregory Bastien

2 Responses to “Paris je t’aime,mais les parisiens sont détestables”

  • L’art de vivre ensemble et le bon accueil : pas à Paris. Je fais amèrement le même constat que toi. On est mieux reçu, accueilli, aidé ailleurs. C’est triste.

  • Oui, les Parisiens ont une sale réputation… Mais ce serait bien que la province arrête de se cacher derrière tout ça pour masquer le fait qu’ils n’ont rien à leur envier. C’est la France entière qui est mal-aimable, pas accueillante, agressive…. Après 20 ans à Paris, je vis en Languedoc-Roussillon, dans le Gard plus exactement. Et vous savez quoi? Les Parisiens me manquent !…. Franchement, pauvres touristes, qui viennent se faire agresser, malmener, maltraiter dans des cafés, des restaurants où ils sont accueillis comme des intrus et d’où ils repartent légers de portions faméliques servies sans sourire à des prix scandaleux…. Et s’ils n’ont pas eu l’occasion de visiter des toilettes sordides, c’est qu’ils ont eu de la chance. Vive la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>