My Space

L’exposition la splendeur des Camondo

Cette exposition qui se déroule au musée d’art et d’histoire du judaïsme retrace l’épopée de la famille Camondo. Cette famille juive a eu beaucoup d’influence dans des cercles économiques, artistiques, culturels et intellectuels. Avant de tomber dans l’oubli par faute d’héritier, cette famille a connu ses heures de gloire durant tout le 19e siècle et le début du 20e siècle.

L’exposition la splendeur des CamondoLa grandeur de cette famille a perduré pendant près de cinq générations. Mais comme beaucoup de familles juives, elle a subi les affres de l’histoire qui ne l’a pas épargnée. Tout comme les Rotschild , les Camondos sont issus d’une lignée de marchands et de riches banquiers. Ils ont bâti leur fortune et leur renommée par la fondation de banques à Istanbul.

Mais cette riche famille philanthropique s’est investie aussi dans la construction d’écoles car pour eux l’éducation était la pierre angulaire de leur réussite. Fascinée par l’esprit des lumières et le 18e qui était pour eux le symbole de la tolérance, les Camondo ont perpétué  cette tradition qui leur était chère, en collectionnant des milliers d’œuvres venant des quatre coins du monde. D’ailleurs si cette exposition a réuni une partie des œuvres, de nombreuses autres sont exposées dans l’hôtel particulier de Nissim de Camondo.

 

Par leur origine séfaraden ils sont très liés à l’empire ottoman. Ils ont participé activement à la vie intellectuelle de Constantinople. Constantinople est un carrefour entre l’Occident et l’Orient. Leur goût prononcé pour l’Occident fait d’eux des intermédiaires de premier ordre entre orient et Occident. Abraham Salomon fait partie de ces patriarches incontournable de cette époque, par conséquent il fut décoré par les sultans.

 

Les Camando ont lutté pour imposer une éducation laïque. Ils ont aussi combattu pour instaurer une religion juive progressiste teintée de beaucoup d’humanisme. Mais cette belle histoire n’est pas sans ombres. En effet, les juifs ont été persécutés à travers les siècles. On leur reprochait d’être des usuriers et de fomenter divers complots. Ils ont donc dû s’exiler. Ils ont choisi Trieste comme terre d’accueil.

 

Cette prestigieuse famille a été protégée par l’empereur Austro-hongrois, et ils ont élu domicile à Trieste qui appartenait jusqu’en 1870, à l’empereur d’Autriche Hongrie avant que celle-ci ne revienne au Roi Victor Emmanuel II qui est l’instigateur de l’unification italienne. Ce roi leur octroya la nationalité italienne et tous les héritiers mâles reçurent le titre de Comte. D’où la particule.

 

Puis en 1868, ils élurent domicile à Paris, où ils firent construire plusieurs hôtels particuliers qui rappellent leur fascination pour le 18e. Richement décorés, ils renferment des trésors et des collections inestimables de tableaux, d’estampes, de mobiliers, de dessins qui ont ensuite été offerts aux Musées du Louvre puis plus tard à celui  d’Orsay. Cette famille de mécènes a donc conservé de merveilleux trésors qu’elle a légué aux générations suivantes. Mais les guerres du XXe siècle et l’antisémitisme exacerbé auront raison d’eux et cette famille s’éteindra comme beaucoup d’autres dans les camps de concentration d’Auschwitz où la barbarie humaine a atteint son paroxysme.

 

Tout d’abord j’ai aimé cette exposition car nous avons eu la chance d’avoir été guidés par la commissaire de l’exposition. Nous avons donc découvert cette saga familiale avec beaucoup de plaisir et d’intérêt. Au-delà de l’aspect purement culturel et historique, elle nous a aussi expliqué l’envers du décor. La mise en place d’une telle exposition demande un énorme engagement et beaucoup de temps.

Il ne suffit pas d’avoir une bonne idée pour qu’une exposition soit réussie, mais il faut aussi montrer des objets insolites ou présenter un aspect de la famille qui n’a jamais été mis en valeur auparavant. Pour attirer l’œil averti, une exposition doit se démarquer des autres pour qu’ensuite les visiteurs en discutent et participent au bouche à oreille.

Surtout quand celle-ci n’est pas très médiatisée. Le plus important est de se trouver devant quelqu’un de passionné car elle saura toujours attirer votre attention et vous intéresser en sortant des sentiers battus. Mettre des anecdotes croustillantes, rigolotes permet aussi de dynamiser le public.

 

En tout cas si vous êtes intéressés, allez-y et pour ceux qui ne connaissent pas c’est l’occasion de découvrir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>