My Space

Introspection.

A

“Tout est si merveilleux à cinq centimètres du visage d’une personne que l’on veut embrasser. On ne devrait jamais bouger de là. La suite est forcement moins intacte.”Introspection.Il y en a toujours un qui souffre moins que l’autre. Un qui aime moins que l’autre. Un qui oublie plus facilement que l’autre. L’autre, c’est moi. Je fais partie de ces gens que le bonheur effraie mais vivant la solitude comme un échec. Le bonheur me rend malheureuse. Oui. Je suis malheureuse dans mon bonheur.La seule période prospère où je me peux me considérer comme une personne épanouie est “l’avant”. “L’avant” se résume à prendre le risque de rencontrer des personnes qui pourraient te plaire, les jeux de séductions, l’incertitude planante sur les sentiments de chacun qui se mêle ensuite à la conviction que vous êtes fait l’un pour l’autre. Après avoir embrassé la personne désirée, le compte à rebours est lancé.L’envie d’être prise dans les bras, de se sentir serrer et protéger, puis réaliser au bout de quelques secondes qu’aucun sentiment n’est autorisé car nous savons très bien où tout cela va nous mener. “L’amour est un combat perdu d’avance”. L’amour est éphémère, il arrive aussi vite qu’il repart. Sans prévenir, lâche et fuyard . L’auteur ou la victime. Apprendre à ne pas tomber dans cette spirale, requiert une vie sentimentale totalement catastrophique. Au commencement de chaque histoire, j’en vois immédiatement la fin. Et les rares fois où je n’ai pas voulu la voir, la concevoir ou même la percevoir, la réalité m’a rattrapé en me percutant.Quand on est sûr d’avoir mérité une fin heureuse ça ne vient pas toujours et dans mon cas elle ne vient jamais. Je ne conçois pas et je n’ai jamais conçu la réussite amoureuse de deux êtres. Pourquoi s’attacher et vouloir construire quelque chose alors que l’on sait que la fin sera déterminée, connue, que je souffrirai de bonheur et attendrai seulement la véritable fin pour souffrir de ma solitude retrouvée.Dès que j’expose ce point de vue, il existe deux réactions :- La riposte féminine qui me fait remarquer que sans prendre le risque de souffrir je ne trouverai jamais la bonne personne (“la”… vous pensez réellement que sur plus de six milliards d’habitants seulement une pourrait me convenir ? L’homme de ma vie n’existe pas. Mais les hommes de ma vie, pourquoi pas).- La “réplique réflexe masculine” qui ressemble à peu près à ça : “Non mais moi je ne suis pas comme les autres” ??? (Typique : blâmer les mecs qui vous ont précédemment fait souffrir, alors que lui aussi vous fera la même chose. Voire pire).On diabolise la solitude et les solitaires, Beigbeder résume parfaitement cela “être seul est devenu une maladie honteuse”. Être seule c’est ne dépendre ni de rien ni de personne. Être seule c’est vous demander pourquoi vous l’êtes et comment l’assumer aux yeux des autres. Être seule c’est réfléchir, penser à longueur de journée… C’est aussi pour ça que je n’écoute jamais de musique dans la rue. Je préfère rester réactive à tout ce qui se passe, tout ce que j’entends, penser à mille et une choses.Encore une preuve que je suis mieux seule. Finalement rester seule c’est arrêter de prendre des risques. Pourtant, j’aime en prendre, mais d’une façon différente. Je trouve qu’il est moins dangereux de traverser le périph’ les yeux fermés ou de prendre de la drogue dure que de tomber amoureuse. Dans le passé, on m’a tellement trahie que ma confiance je ne la donne pas, car je n’en ai plus. L’amour me fuit. Et à vrai dire je ne cherche plus à le suivre.“On n’a rien à perdre quand on aime personne.”(cc) Rayani Melo

11 Responses to “Introspection.”

  • Avatar of teo
    teo

    “On n’a rien à perdre quand on n’aime personne” ? Si : le bonheur.

  • @ A. : t’as pas le droit de me faire pleurer à une semaine de Noël.
    Un très beau texte, comme d’habitude.

  • Imaginer la fin dès le départ?

    Wouha!!

    Aimer peut faire souffrir énormément mais je préfère prendre des risques et crever d’amour plutôt que de ne pas aimer…

  • Je connais deux femmes, les cousines de mon père. Elles ont vécu leur vie de femme, ne souhaitant pas s’investir dans des histoires d’amour. L’une d’elles, qui a aujourd’hui 76 ans, a dit un jour à ma soeur de 30 ans célibataire endurcie : “Ne fais jamais l’erreur que nous avons faite”…

  • Pourquoi serait-ce une erreur? Parce qu’on refuse de se conformer à un schéma social complètement figé et inique?

    Personnellement, je préfère vivre cette “vie de femme” plutôt que de m’enterrer dans une relation amoureuse faite de perpétuelles concessions.

    J’ai bien conscience que ce choix me fera souffrir, il me fait déjà souffrir au jeune âge que j’ai; je n’imagine pas ce qu’il en sera quand j’aurai 30 et quand toutes mes amies commenceront à se marier, à avoir des enfants, à s’éloigner du mode de vie sans attaches auquel j’aspire.

    J’espère simplement ne pas céder pour ressembler aux autres, et réussir à vivre libre.

  • Je me demande si tu as vraiment envie d’être avec quelqu’un.On dirait que finalement , par faute de mulltples histoires foireuses , tu as abandonné le fait que ce soit possible de rencontrer une personne avec laquelle ça puisse marcher.
    Je ne veux pas te donner de conseil, au non, juste te dire que l’amour , le VRAI , avec un grand “A”,ça existe..

  • oups, j’ai oublié de te dire que tu m’as mis la larmeà l’oeil….Très joli texte

  • @piper : j’imagine quelque fois que certains choix se font par dépit, au prix d’une grande souffrance. Alors que l’alternative est tout à fait possible.

  • Avatar of Aud
    Aud

    @ A : alors, je ne sais pas trop quoi dire…à part que je comprends à 200%. Alors merci pour ce très beau texte…il marche bien, j’ai versé ma larme aussi^^

  • très émouvant……ce texte me parle tellement……!!!!

  • je prends le temps de laisser un com, (pas eu le temps avant même si ton article m’a tapé dans l’oeil) je t’ai choisie ce weekend parce que ton texte me parle, comme toutes celles qui l’ont déjà dit. Je ne peux te donner de solutions, à part celle que je m’applique, profiter et se protéger…
    je trouve ton texte super bien construit….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>