Back Room

Cher Papillomavirus.

Ndlr : article choisi par Magadit durant la semaine de rédaction en chef 

Cher Papillomavirus,

Cher Papillomavirus.Je prends mon clavier et mon courage à deux mains pour t’écrire et te dire ce que je pense.

Avant toi, j’avais connu les mycoses grâce à mes potes : les antibiotiques, une bande de joyeux lurons qui m’aidaient la plupart du temps à combattre l’angine. Mais les champis microscopiques qui passaient leur temps à me chatouiller la vulve (non mais franchement, il y en a qui ont que ça à faire de leur journée), je m’en défaisais rapidos à coups d’ovules dans le vagin pendant trois jours, trop fastoche !

Toi, Papillomavirus, je te hais ! C’est dit. Tu rentres chez les gens sans prévenir, en plus tu ne fais pas de bruit, tu peux rester tapis dans un coin pendant des mois, voire des années, sans qu’on te remarque et pourtant déjà tu commences à faire des dégâts.

Il est vrai, que je n’avais pas vraiment fermé la porte à clé et que je suis en partie responsable de ta présence chez moi aujourd’hui. Ça m’apprendra, je n’avais qu’à mettre la bâche en plastique et tu serais resté à l’extérieur.

J’avais réussi à échapper à des potes à toi : tes copines Syphilis et Hépatites et le leader de votre bande de MST : Monsieur SIDA qui se fait aussi appeler VIH ou HIV. Je trouve qu’il se la pète un peu trop lui d’ailleurs, il devrait pas trop faire le malin, parce qu’un jour viendra où il va se prendre un vaccin en pleine face. D’ailleurs t’as un peu copié sur lui, non ? En te faisant appeler HPV.

Le pire dans tout ça, c’est qu’il est parfois dur de te remarquer dans les temps puisque tu existes sous environ deux cents formes. Non mais franchement, qu’est-ce que ça t’apporte de prendre deux cents formes ? Tu veux être dress-code pour chaque occasion ?

Le problème c’est que lorsqu’on ne te voit pas ou on ne te détecte pas tout de suite, au bout d’un certain temps, trop content d’avoir réussi ton coup, tu prends la grosse tête et tu ne trouves pas mieux que de te faire appeler cancer. Et quand tu prends cette forme, t’aimes bien aller te coller du côté de l’utérus, surtout le col.

Le seul moyen de te choper rapidement, c’est de se faire arracher un petit bout de chair dans le vagin tous les ans par Doc Gyneco, lui il appelle ça un frottis. Ça a l’air rigolo comme ça, on croit que ça va nous chatouiller, frotti, frotta… Mais non, c’est juste un peu gênant comme pratique.

Mais depuis 2007, les ados ont de la chance, il y a un vaccin qui est sorti contre toi. Ha ! Ha ! Tu fais moins le malin ! Sauf que pour moi c’est bien trop tard.

Dans mon malheur, j’ai tout de même de la chance. Tu étais là depuis quelques temps certainement, sauf que Madame Grippe est arrivée et a provoqué une déficience immunitaire dans mon petit corps. Et toi, pas très fin, tu t’es dit « Trop bien ! Les têtards Globules Blancs sont concentrés sur ses bronches, son nez et sa gorge, je vais pourvoir faire la fête du côté vagin ».

T’as voulu te faire une soirée à dress-code comme à Saint Trop’, tu te l’aies joué « Soirée Blanche », sauf que vous êtes sortis fumer des clopes dehors près de l’entrée de la fameuse boite nuit « Le Vagin » et qu’en blanc, franchement vous étiez pas discrets.

Je vous ai vite repérés et ça a pas traîné, je vous ai ramenés discrétos chez Doc, qui vous a épiés à peine deux secondes, cachés derrière une petite lèvre. Il m’a tout de suite regardée et vous a traités d’un nom d’oiseau qui fait « COCORICOOOOOOOOO ! ».

Ensuite il m’a expliqué qu’on allait employer la manière forte à la Star Wars, qu’il était temps de vous infliger un coup de sabre laser et qu’on resterait toujours dans le coin, caché derrière une lèvre, à épier le moindre retour des soirées blanches et de toi, M’sieur Papillomavirus qui n’a rien d’un papillon.

Et même après ça, je continuerai à parler de toi, parce que ce n’est pas moi qui devrait avoir honte, mais par contre je compte bien te mettre la honte devant toutes les autres filles afin qu’elles sachent ce que tu es capable de faire.

J’aurais ta peau !

(cc) JenniPenni

12 Responses to “Cher Papillomavirus.”

  • une fois de plus tres bien raconte…
    content pour toi que tu aies pu t’en apercevoir a temps.
    Ici (USA) il y a une grosse campagne de pub pour vacciner les gamines des 13ans…
    commed’hab’ il y a ceux qui pensent que c’est necessaire et les cons(servateurs) qui crient au scandale des que l’actualite se deplace a cet etage-la.
    en gros ils nous ressortent le meme genre de conneries a savoir que c’est de l’incitation a la debauche et autres fadaises du meme accabit…
    c’est vrai que le vaccin n’est pas parfait mais c’est mieux que rien..

  • Bah si ça peut éviter aux petites un cancer plus tard… Je pense qu’il n’y a pas à tortiller du cul. Mais cela soulève un autre problème, le dialogue Parents/enfants sur la sexualité.

  • ah lala….je te comprends ô combien, je trouve ton texte super, le sujet, le fond, la forme, le style tout, merci pour cet article actuel et agréable à lire!oui, moi si j’avais pu me faire vacciner…trop tard aussi…en espérant avoir un peu de chance!

  • La capote ne protège pas vraiment du HPV, c’est un virus tellement contagieux que le contact des zones génitales, même sous plastique, suffit… En gros, pas moyen d’accuser qui que ce soit ou de savoir de qui on l’a hérité, à moins de n’avoir eu qu’un seul homme dans sa vie.

  • Effectivement la capote n’est pas un moyen sûr à 100 %, mais ça réduit quand même les risques et notamment les risques de propagation dans le vagin.
    Je n’accuse personne de toute façon, comme je le dis je suis aussi en partie responsable quelque part et puis beaucoup d’hommes sont porteurs sains du virus…

  • @mely : c’est un sujet sensible, pas facile à aborder parce que c’est une MST. Et souvent quand on pense MST, on s’imagine forcément un truc dégoutant et purulent et un sentiment de honte naît face aux autres. J’ai hésité avant d’écrire cet article et puis je me suis dit que comme j’écris pas mal de choses sur la sexualité de manière générale (pas que ici), il était aussi important de rappeler que le sexe ce n’est pas que des orgasmes. Par ailleurs, j’avais pas envie de traiter le sujet comme un drame, même si c’est très sérieux, je pense qu’un peu d’humour est plus percutant.

  • je peux me tromper, mais à ma connaissance, le papillomavirus responsable des “crètes de coq” (soit les manifestations extérieures) n’est pas un de ceux qui est responsable des cancers du col de l’utérus
    comme tu le signalais très justement, il existe beaucoup de formes différentes de ces virus
    par ailleurs, toutes ces formes ne sont pas couvertes par le vaccin (qui couvrent les formes les plus dangeureuses, encore heureux) donc c’est pas parce qu’on est vaccinée qu’il faut zapper le frottis de surveillance!

  • Oui mais si on ne soigne pas rapidement, des complications assez graves peuvent intervenir. Après je ne veux alarmer personne non plus. Mais je pense que j’en saurai plus dans le mois sur le sujet (je ne me fie pas trop aux forums sur internet, y’a un peu de tout et n’importe quoi). Tout ce que je sais c’est que ça peut être un virus récurrents et franchement y’a plus esthétique comme décoration de sexe :p

  • Bravo pour ton article documenté sur fond d’humour bien léché

  • Merci coppelia ^^

  • Très bel article pour parler de ça =) Pour certains c’est tabou mais tu en parle très joliment, c’est vraiment sympa à lire même si la réalité ne l’est pas vraiment ! Contente qu’il n’y ait pas eu de dégats ! Vraiment sympa ton texte en tout cas =) Bises

  • Merci. Comme je l’ai dit et je le redis, je voulais dédramatiser le fait d’attraper une IST/MST. Ce n’est pas en restant muettes entre nous que ça nous aidera, au contraire. J’en ai parlé aux mères qui ont des ados à mon boulot. Du coup ça a marché, plusieurs d’entre elles ont vacciné leurs filles et ça c’est plutôt bon signe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>