My Space

Flop modèle

Flop modèle

Je ne serai sans doute pas la nouvelle icône de la mode masculine. J’avais pourtant mis tous les atouts de mon côté. Comme chaque matin j’ai pratiqué un bain de bouche. J’ai versé un peu d’eludril dans un gobelet d’inox et l’ai fait tourner dans ma bouche une trentaine de secondes. Puis j’ai examiné mes mains, et pris la brosse à ongles. J’ai appliqué une lotion désincrustante aux grains de noyaux d’abricot sur mon visage, puis un masque reconstituant au concombre que j’ai laissé agir dix minutes, le temps de m’occuper de mes ongles de pieds. J’ai ôté mon masque au concombre avec une pâte désincrustante à la menthe verte. Sous la douche j’ai d’abord utilisé un gel dynamisant, puis un désincrustant au magnésium et au zinc silicium pour le corps, et pour le visage un gel exfoliant. Le shampooing Le Petit Marseillais aux extraits de pamplemousse et de gingembre se révèle excellent pour tonifier les cheveux, ainsi que pour supprimer la pellicule de transpiration, les agents corrodants, les graisses, la poussière et les divers polluants en suspension dans l’air qui peuvent rendre vos cheveux aussi gras que ceux de Sébastien Chabal. Le week-end prochain j’ai même l’intention de faire quelques courses à la Grande Epicerie de Paris et, sur les conseils de Thérèse,  d’essayer l’Ultra Doux à l’huile de noix et feuilles de pêcher pour adoucir irrésistiblement mes cheveux. Une fois hors de la douche et séché j’ai étalé sur mon visage mon gel de rasage Wilkinson, qui grâce à sa formule hydratante et non moussante offre un rasage sur mesures et des sensations de glisse inimitables sur la peau. J’ai mouillé la lame de mon Mach3 à l’eau chaude, et j’ai appuyé légèrement en suivant le sens de la pousse du poil. Une fois mon visage rincé, j’ai appliqué un after shave hydratant Nivea, idéal puisqu’il rend ma peau plus souple sans laisser de film gras. J’ai terminé ma toilette en donnant à mes cheveux un effet mouillé à l’aide du gel coiffant Vivelle, qui a l’avantage de ne jamais coller. J’ai ensuite pris mon petit-déjeuner sur le bar de la cuisine : oranges pressées du Maroc, kiwi et banane coupée en rondelles, thé de Ceylan pomme-cannelle, frapucinno au thé vert de chez Starbucks, macarons rouge diva de Ladurée, tout ça sur un air de Gotan Project distillé par ma micro-chaîne Philips. Passage en cabine d’habillage. Aujourd’hui j’ai choisi un costume Hugo Boss d’un marron chocolat barré de fines rayures gris argent, 3 boutons, pantalon coupé large. Ma cravate au subtil dégradé de brun est griffée Lanvin. Elle s’accorde avec ma chemise beige clair Pierre Cardin, identifiable à la surpiqûre bleue ciel entourant le col italien. Aux pieds j’ai enfilé des mocassins marrons à bouts pointus Baco Bucci. Armé de mes lunettes Police, modèle popularisé par David Beckham dans les tabloïds anglais, je me suis enfin mis en route.

 

 

 

Je ne serai sans doute pas la nouvelle icône de la mode masculine. Tout ça pour rien. Je suis arrivé en retard au casting du BHV Homme !

One Response to “Flop modèle”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>