Humeurs

Le jour où je suis devenue rédactrice en chef de L.R

Je n’en reviens toujours pas d’être pour une semaine, rédactrice en chef de Ladies Room. Qu’à cela ne tienne, Marie Drucker n’a qu’à bien se tenir. Cette semaine sera sous le signe de l’actualité, de la culture voire de la politique. Bien sûr, vos coups de cœur et autres coups de gueule seront évidemment les bienvenus. Pour que la Une de Ladies Room reste une plateforme éclectique où tous les points de vue peuvent s’exprimer en toute liberté. Tous et toutes à vos plumes pour écrire vos plus beaux articles.

Le jour où je suis devenue rédactrice en chef de L.RLecture après lecture, j’ai été de nombreuses fois touchée, intéressée voire surprise. Comme quoi la vie est pleine de rebondissements.

L’article de Nanahari, un sentiment de mal-être m’a beaucoup touchée. Tout à chacune, on a eu des périodes de mauvaises passes, où le mal-être nous accompagne et nous ronge de l’intérieur.

Plus léger j’ai décidé de mettre en Une les boys bandent de Storia Giovanna. J’aime beaucoup le jeu de mots. Notre experte musicale nous replonge dans les années 1990, période où les boys band étaient à la mode. Pour certaines, cela les renvoie à leur pré-adolescence, d’autres à leur adolescence. Cette parenthèse musicale nous montre qu’il ne faut pas  avoir honte de ce qu’on a aimé.

La chronique littéraire de Mamzelle m’a beaucoup intéressée. Férue de littérature, elle partage avec plaisir ses coups de cœur littéraires et nous donne envie  de lire toujours plus.

Internet est un moyen de communication qui a changé les rapport humains. Comme le montre aimante dans son article Lui… Moi entre deux mondes, Internet peut bouleverser nos vies en un clic. Cliquer, est-ce tromper?

Par l’article de Stiletto, la dictature de l’escarpin, on voit que les femmes ont le pouvoir de la séduction et que de simples chaussures biens portées font chavirer les cœurs. Girl power !

Toutes à vos tablettes ! Racontez- moi vos plus belles histoires car là, ce n’est plus à moi d’en raconter. Les plus belles plumes seront récompensées.

Show must go on !

2 Responses to “Le jour où je suis devenue rédactrice en chef de L.R”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>